Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Adapter un kayak à la voile 94
(partager)
posté le 23 avr. 2010

okpocd
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 05/04/10

Message privé
Bonjour à tous.
Début septembre à six ou sept personnes nous partons en Grèce sur la mer Ionienne pour faire du kayak. Comme les distances entre les iles y sont parfois grandes, l'idée m'est venu à l'esprit de recourir de temps en temps à la voile. Le constructeur polonais de kayaks Aquarius, auquel nous allons acheter les kayaks, se propose à faire les adaptations nécessaires sur leurs kayaks pour qu'on puisse monter la voile. Il faut que je lui dise ce que je veux monté sur le kayak, parce que lui même n’a pas d’expérience dans la construction de kayak à voile. Et comme moi non plus je n’ai aucune expérience dans ce domaine, je n’ai jamais utilisé de kayak à voile, j'ose m'adresser à vous pour m'aider à en avoir une idée. Il s’agit d’adapter le double kayak Explorer 565, long 565 cm, large 70 cm, diolen/kevlar http://aquariusport.com/product_info.php?cPath=22_68_71&products_id=90&osCsid=556b81003d2ef71bc009a19a0abc6a64
Voici mes questions :
1) Suffit-il un seul mât ou en faut-il deux ? Le Belouga 2, à peine 25 cm plus long que l’Aquarius, en a deux. J’avoue que je voudrais l'éviter pour encombrer le kayak le moins possible. La voile sur kayak signifie pour moi une propulsion d’appoint pour diminuer la fatigue sur de longues distances et non le moyen de battre des records de vitesse.
2) Quel type de dérive est-il le plus pratique ? Opter pour une dérive sabre, comme sur les Belouga, ou plutôt une dérive pivotante, ou encore pour deux dérives latérales, comme sur les démontables Kleeper ? Et puis, s’il y avait deux mâts, j’imagine qu’il faudrait deux dérives axiales comme sur le Belouga 2 (dis-je vrai ?), ce qui se ferait au détriment de l’espace pour les jambes et les bagages.
Merci pour votre contribution.
Christophe.
posté le 23 avr. 2010

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Personnellement, j'ai un klepper Aerius biplace de 520cm avec un gréement de 5 m2, le S2 de mémoire. Le seule remarque que j'ai a faire est que quand la voile est trop proche de soi, on n'arrive pas à pagayer en même temps. C'est soit l'un, soit l'autre. Etant seul, je peux le faire sans trop de problème. A deux, je n'utilise que le foque sans les haubans car autrement, celui proche du mat ne peut pagayer. Les systèmes dérives / voiles de chez Klepper / Nautiraid et en bicolage comme Pataphilippe sont efficace voir très efficace. J'arrive a remonter le vent sans trop de problème... ce qui est agréable. Enfin, le mien fonctionne mieux à voile quand il est chargé. Voilà. A plus.
posté le 26 avr. 2010

okpocd
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 05/04/10

Message privé
Merci Erön Riog pour ta réponse. Je me suis décidé pour une dérive sabre. Penses-tu que pour un kayak long de 565 cm une seule dérive sabre suffit-elle ou faut-il en avoir deux comme sur le Belouga 2 à voiles? Amicalement. Christophe.
posté le 27 avr. 2010 mis à jour le 27 avr. 2010

GruuZ
Sterne arctique
(157 messages)
Inscription : 05/06/09

Message privé
la dérive centrale est indispensable pour remonter au vent ,mais aux allures portantes c'est le gouvernail qui est important.

Perso j'ai une petites voile de 0.45 m² derrière l'hiloire de mon K1 ( Point65°N Xp) utilisé sans gouvernail mais avec la "dérive" arrière ( pas prévue pour la voile) Jusque force 4 c'est impeccable (du largue au vent arrière) . Par force 5 à 6 et creux 1.50m en vent arrière , je pense que la traction d'un mat avant ou d'un cerf-volant et plus adaptée. La poussée de mon tape-cul exige des manœuvres de direction.

En Grèce sous anticyclone , il me semble que les matinées sont calmes et que la brise thermique s'élève au début de l'après midi pour atteindre force 4 à 6 beaufort.

Voir ici l'essai de Kite spécial kayak

http://www.kiteboat.net/

Kiteboat préconise la voile non flottante car même à la surface de l'eau les kites-surfs tractent mais le kite-surfeur est dans l'eau, ça freine, notre kayak, lui, ne s'arrête pas.
posté le 01 mai 2010

okpocd
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 05/04/10

Message privé
Merci GruuZ pour ta réponse. Je pense qu'il ne faut pas confondre la dérive centrale de type sabre avec la dérive latérale que l'on trouve par exemple sur le Kleeper.
posté le 04 mai 2010

Coolcat
Martinet
(22 messages)
Inscription : 02/05/10

Message privé
La compagnie Sailboattogo.com propose des solutions voiles pour plusieurs type de canot-kayak:

http://www.sailboatstogo.com/catalog/KAYAK_RIG
posté le 04 mai 2010 mis à jour le 05 mai 2010

pataphilippe
Sterne arctique
(147 messages)
Inscription : 25/08/08
Lieu : 63

Message privé
Essais de réponse à tes questions...

a) Un ou deux mâts ? S'il s'agit comme tu le dis d'une voile d'appoint, il n'y a pas besoin d'une grande surface, et je pense qu'un mât suffira.
b) Faut-il une ou des dérives et de quel type ? Comme te l'a dit GruuZ, s'il s'agit de n'utiliser la voile qu'au portant, on peut se passer de dérive et utiliser seulement le gouvernail (si si, j'ai essayé ! et jusqu'au grand largue on dérape à peine, même avec un Nautiraid). Par contre si on veut faire du travers, la dérive devient utile et pour ne pas compliquer les chose au niveau de l'adaptation du bateau, le plus simple est d'opter pour les dérives latérales (en fait, on peut même envisager de ne placer que celle sous le vent, mais il faut pouvoir la placer babord ou tribord selon la navigation)

J'ajouterai la question suivante : Où positionner le mât ? au milieu du bateau entre les deux pagayeurs, ou devant le pagayeur de tête ?
Cela jouera sur la position de la poussée vélique par rapport au centre de gravité du bateau et au positionnement des dérives éventuelles...
Au plan pratique, un positionnement central (mât + dérives) parait simple, mais le positionnement à l'avant n'est pas impossible et correspond mieux à l'équilibre d'un voilier...
En même temps, Une seule voile sur le bateau ou deux ? Une voile d'avant c'est sûr (foc, génois, spinnaker...) mais qui peut être équilibrée d'une voile "arrière"... Ou encore une seule voile comme celle dont Coolcat t'a redonné le modèle sur sailboatstogo. C'est une sorte de mélange "voile latine/pince de crabe" qui fonctionne bien mais plutôt à l'avant alors...

En résumé :
s'il faut faire simple et seulement appoint aux allures portantes: Je dirais un mât à l'avant + une voile d'avant type génois et pas de dérives. (mais gouvernail bien sûr)
s'il faut faire simple et naviguer de vent arrière à vent de travers: Disons idem + dérives latérales, le tout à l'avant.
Si on envisage deux voiles par bateaux : mât au milieu + dérives latérales au milieu + voile d'avant=génois + voile marconi simple derrière (cf voile du léonard sur notre site/ Carnet Corse 2007 ou 2008-)
Kayak à voile : "Navigue si tu peux, pagaie si tu dois !"
posté le 11 mai 2010

okpocd
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 05/04/10

Message privé
Merci Pataphilippe et Coolcat. Et si je veux remonter au vent, quelle proposition? Autre question, peut-on utiliser un mât de planche à voile en carbone ou époxyde pour gagner en légèreté?
posté le 12 mai 2010

pataphilippe
Sterne arctique
(147 messages)
Inscription : 25/08/08
Lieu : 63

Message privé
Avec un gréement "équilibré" (voile d'avant + marconi ou mieux houari à l'arrière) + dérives latérales et gouvernail, tu peux espérer remonter un peu au vent. (cf ma troisième proposition dans le message précédent)

Je dis bien remonter un peu... Le kayak ne prend pas vraiment toutes les aptitudes d'un dériveur, et puis il va te falloir suffisamment de puissance de voile (d'autant qu'en raid le kayak est chargé, ce qui n'est pas le cas dans les vidéos où l'on voit des kayaks à voile naviguer à toutes les allures avec vivacité) et... cela complique grandement la stabilité du bateau (difficile de faire un rappel efficace) , c'est pourquoi beaucoup de "kayakistavoiles" ajoutent des stabilisateurs latéraux, mais là on commence à s'éloigner de la simplicité du kayak et on augmente le volume et le poids emporté ainsi que la trainée dans l'eau... (et à la pagaie ce n'est pas un plus!)

Il y a donc un choix à faire :
1) simplicité + utilisation occasionnelle de la voile aux allures portantes.
2) complexité à la voile + pagayage occasionnel, avec un rendement voile très très moyen à la remontée au vent pour un bateau chargé.
Le compromis est bien difficile à trouver et il faut s'attendre à être de toutes façons déçu par le rendement du gréement à un moment ou à un autre de la randonnée...

Pour l'utilisation de mâts de planche à voile, le matériau ne pose pas de problème (légèreté + solidité) par contre la taille est à réduire très sensiblement, car on retrouve le problème du couple de chavirement important (sauf à recourir aux stabilisateurs latéraux)
Kayak à voile : "Navigue si tu peux, pagaie si tu dois !"
posté le 13 mai 2010

okpocd
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 05/04/10

Message privé
Bon, votre réponse est claire. Je préfère garder la simplicité.
Le nombre de mes coéquipiers s'est modifié et il semble que je devrai pagayer seul dans un kayak. Et comme je suis devant l'achat d'un kayak, pensez-vous que le choix d'un kayak monoplace s'impose? Si pourtant j'achète un biplace (à cause de la possibilité de pagayer à deux à l'avenir, ce que j'aime, et de mettre une voile), pensez-vous que je devrai dépenser nettement plus d'énergie pour faire avancer le kayak que dans un simple?
posté le 14 mai 2010 mis à jour le 14 mai 2010

pataphilippe
Sterne arctique
(147 messages)
Inscription : 25/08/08
Lieu : 63

Message privé
Attention à ne pas trop faire de RONDS DANS L'EAU :siffle:
Sérieusement, tu dépenses évidemment plus d'énergie pour faire avancer tout seul un bateau plus lourd, avec plus de prise au vent... les réponses du post en lien n'étaient-elles pas claires ?

Mais le problème du choix n'est pas toujours qu'un problème de raison.... :snif:
Kayak à voile : "Navigue si tu peux, pagaie si tu dois !"
posté le 14 mai 2010

okpocd
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 05/04/10

Message privé
Les réponses du post en lien étaient claires. Du point de vue de dépense d'énergie:
1. Pour deux personnes, un kayak double sera plus économique que deux monoplaces.
2. Pour une personne, un kayak mono sera plus économique qu'un double.
Je me demandais toutefois si, dans le cas où la personne doit pagayer toute seule, la différence de dépense d'énergie dans un double n'était pas flagrante par rapport à un simple. Si la réponse était négative, ça vaudrait le coût de n'avoir qu'un double pour les sorties à seul maintenant et à deux dans l'avenir.
posté le 16 mai 2010 mis à jour le 16 mai 2010

pataphilippe
Sterne arctique
(147 messages)
Inscription : 25/08/08
Lieu : 63

Message privé
Je vois tout de même un inconvénient à l'utilisation d'un double en mono : Ta position dans le bateau, nécessairement à l'arrière (sur un bateau à deux hiloires comme celui que tu te proposes d'utiliser) qui va te poser des problèmes d'équilibrage du bateau... et t'obliger à charger l'avant pour naviguer correctement... (voire charger plus que nécessaire pour randonner ?)
Bien sûr dans un double qui dispose d'un seul hiloire, tu pourrais changer ta position dans le bateau, et là, la différence ne sera plus très importante sur un bateau de 5m (comme sur les démontables Klepper ou Nautiraid par exemple)

Il est donc possible également d'envisager un autre bateau, plus "compromis simple/double" comme un Manitou 2 Necky par exemple.
On réduit la longueur à 4,60m-4,70m; tout en ayant une vraie seconde place...
Kayak à voile : "Navigue si tu peux, pagaie si tu dois !"
posté le 16 mai 2010

okpocd
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 05/04/10

Message privé
Et si je prenais le biplace Wayland Amazon II Expedition 530 cm x 90 cm http://www.wayland.com.pl/lang-en/produkty/amazon-ii-expedition.html. Je peux en voir un neuf sur le tiers du prix du Klepper, à savoir 1300 euros voile comprise http://www.wayland.com.pl/lang-en/produkty/powloki-i-inne-akcesoria.html?page=shop.product_details&flypage=flypage.tpl&product_id=82&category_id=15. Ses avantages: il est démontable, en mono et kayak soit chargé je peux m'aider de la voile, et puisqu'il a un seul hiloire, je peux me positionner plus au centre. Sinon, il y a le monoplace Harpoon Expedition 450 cm x 75 cm http://www.wayland.com.pl/lang-en/produkty/harpoon-i-expedition.html, qui peut recevoir une voile symétrique http://www.wayland.com.pl/lang-en/produkty/powloki-i-inne-akcesoria.html?page=shop.product_details&flypage=flypage.tpl&product_id=84&category_id=15.
posté le 17 mai 2010

pataphilippe
Sterne arctique
(147 messages)
Inscription : 25/08/08
Lieu : 63

Message privé
En effet le Wayland Amazon 2 présente les même avantages que les Klepper et Nautiraid, pour un prix très avantageux.
De plus tout est prévu pour la voile...

Seule difficulté éventuelle : l'immatriculation en France pour laquelle il n'y a pas (à ma connaissance) de certificat de conformité fourni par Wayland (on peut tout de même immatriculer en construction amateur, mais c'est moins simple)
Mais tu n'as pas forcément l'intention d'immatriculer "la bête"
Kayak à voile : "Navigue si tu peux, pagaie si tu dois !"
posté le 17 mai 2010

okpocd
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 05/04/10

Message privé
Je suis Polonais et j'habite en Pologne. En ce qui concerne les côtes françaises, ce qui m'intéresse c'est surtout la Corse que j'ai faite jadis à vélo et que je voudrais un jour faire en kayak. Pourrais-je le faire sans immatriculer le kayak?
posté le 17 mai 2010

okpocd
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 05/04/10

Message privé
Eh ben on apprend les langues. Pour immatriculer, est-ce une formalité ou le kayak doit-il être conforme à quelques normes?
posté le 18 mai 2010 mis à jour le 18 mai 2010

pataphilippe
Sterne arctique
(147 messages)
Inscription : 25/08/08
Lieu : 63

Message privé
Pas de meilleur conseil pour le moment...
Si la réglementation est claire pour l'immatriculation en france d'un bateau appartenant à une personne de nationalité française, je pense qu'il faut se renseigner comme le propose H pour le cas d'un bateau étranger, immatriculé ou non dans son pays d'origine.
Il y a quelques bizzareries, comme la possibilité pour un Français de naviguer sous pavillon belge... Alors ?
Le mieux est sans doute de suivre l'idée de H et de se renseigner auprès aff. maritimes.
Bravo pour ta maîtrise du français Okpocd !
Kayak à voile : "Navigue si tu peux, pagaie si tu dois !"
posté le 18 mai 2010 mis à jour le 18 mai 2010

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
pataphilippe :
Il y a quelques bizzareries, comme la possibilité pour un Français de naviguer sous pavillon belge... !

le pavillon c'est la nationalité du bateau indépendamment de la nationalité du propriétaire , il y a des pays qui donnent leur pavillon à des non résident étranger ( ce qui n'est pas le cas pour le pavillon français , mais çà n'a rien à voir avec l'immatriculation ; en france les petits bateaux sont immatriculés sans pavillon ( pas de francisation ))
posté le 18 mai 2010

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
okpocd :
Je suis Polonais et j'habite en Pologne. En ce qui concerne les côtes françaises, ce qui m'intéresse c'est surtout la Corse que j'ai faite jadis à vélo et que je voudrais un jour faire en kayak. Pourrais-je le faire sans immatriculer le kayak?

je ne connais pas les règles en pologne mais si ton kayak a le pavillon polonais c'est le règlement polonais qui s'applique il ne peut y avoir de controle de sécurité par les autorités française uniquement par les autorités polonaises .
posté le 07 févr. 2012 mis à jour le 07 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Dites moi les amis, ayant rendez vous avec des voileux.... des kayakeux-voileux pour être exact, et cela fin mai pas trop loin de la grande capitale de notre beau pays...
Et ayant la possibilité de récupérer un peu de tube d'alu, j'aimerai aménager mon pliant pour faire comme eux :D
je me demandais donc si l'un de vous avez tenté le catamaran avec un kayak. Avec la voile sur le kayak, sur le flotteur ou au milieu.... quelle serait les problèmes rencontrés, manœuvrabilité ou je ne sais ...
Merci d'avance

Un peu comme ça en fait :cool:
C'est histoire de sortir les fesses du bateau pour faire du rappel :D

Ou comme cela :cool: (Photo de l'album de Pataphilippe)
posté le 07 févr. 2012

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
Je ne sais pas s'il faut appeler cela un cata ou un prao mais celui du bas est empli de rêve.
Qu'est-ce qu'il est beau !
Troquer les tubes en alu contre des tubes en bambou ?
posté le 07 févr. 2012

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
Là, ce n'est pas d'un catamaran dont tu parles, mais d'un prao :) !
Or un prao se doit d'être amphidrome (pouvant aller dans les deux sans), ce qui n'est en général pas le cas d'un kayak (alors qu'un canoë peut plus facilement l'être).
Sauf à basculer ton flotteur d'un bord sur l'autre à chaque virement de bord (AMHA patouille assurée), je pense qu'il vaut infiniment mieux t'orienter vers une configuration trimaran, avec un flotteur sur chaque bord. Au passage, H3 en vend, ça vaut le coup de jeter un oeil.
Mais si c'est juste pour un WE, tu peux aussi bricoler quelque chose de peu couteux ...


Edit : grilled by H3 :D ! Je suis d'accord, c'est beau, mais JAMAIS je n'irais en mer avec ça ...
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 07 févr. 2012 mis à jour le 08 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Bonsoir Mr H3
Je vois poindre en votre pensée un soupçon d'écologisme dans l’esthétique relater dans votre déclaration. Mais que nenni, il est vrai que mon esprit vagabond se releva d'un seul coup à la réflexion du naturel qui serait certainement plus approprié mais non ! Si je ne ramasse pas ces tubes de belles fabrications ayant certainement voyagé des cents et de miles, ils ne feront que partir à la benne allant à l'en contre d'un recyclage me tendant les bras. L'idée germant au fur et à mesure de ma tâche au quel je suis affecté, je me suis empressé de demander en son chef si le surplus pouvait rejoindre mon carrosse à moteur polluant afin de satisfaire mon délirium trémens aquatique. Ni une ni deux, il m'indiqua d'une voix complice que si rien ne mettez en péril les bonnes fins de ma mission, je pourrais jouir à volonté de ces restes. Ceux ci devant être suffisamment copieux pour penser à une belle façon, me voici tout guierai vous demandant vos avis ma tête emplie de diverses possibilités sans fondement que je vous quémande.
Bien à vous
posté le 07 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Bon ok ok ok , je peux te comprendre Mad mais la première photo que j'ai mis en ligne montre bien une embarcation avec un mât qui n'est pas au centre du bateau (contrairement au prao) et qui doit donc naviguer que dans un seul sens. Et je crois qu'il est loin d'être le seul le farfelu qui navigue avec !
Et merci pour l'info, je ne connaissais pas le terme ;)
posté le 07 févr. 2012

yvonD
Martinet
(23 messages)
Inscription : 17/05/10
Lieu : Savoie / Bretagne

Message privé
le prao peut être amphidrome comme le dit Mad mais il peut également être monodrome avec alternativement son flotteur au vent et sous le vent. C'est la solution que j'ai choisi
pour transformer mon Nautiraid en fibre en Prao ou en "pirogue à balancier" pour ceux qui préfèrent.

Le flotteur et les bras de liaison (en lamellé/collé) sont terminés ainsi que le gréement (voile pince de crabe), reste à placer la dérive et le gouvernail, à assembler tout cela et à apprendre à s'en servir ... ce sera pour ce printemps !

Si le matériel est prêt ainsi que le navigateur et que le calendrier le permet je me joindrai alors volontiers à la bande de joyeux drilles du lac d'Orient ... :)
Nautiraid en fibre / Disco RTM
posté le 07 févr. 2012

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
yvonD :
le prao peut être amphidrome comme le dit Mad mais il peut également être monodrome avec alternativement son flotteur au vent et sous le vent. C'est la solution que j'ai choisie ...


Si tu as ton flotteur sous le vent, ok, mais au vent, ça ne sert à rien ou alors il faudrait que ça pèse un âne mort; et comme je l'ai dit plus haut, je ne crois pas trop à la possibilité de changer en navigant, sauf sur une mer d'huile :


mad :
...
Sauf à basculer ton flotteur d'un bord sur l'autre à chaque virement de bord (AMHA patouille assurée), je pense qu'il vaut infiniment mieux t'orienter vers une configuration trimaran, avec un flotteur sur chaque bord ...

Quant à faire du rappel du côté du flotteur au vent, ok pour jouer sur de l'eau plate, mais avec fut-ce des vaguelettes, j'ai un peu de mal à m'imaginer rester sec plus de quelques secondes. D'où mon refus absolu d'envisager ça en mer - ceci-dit je suis un gros trouillard ;)
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 08 févr. 2012 mis à jour le 08 févr. 2012

yvonD
Martinet
(23 messages)
Inscription : 17/05/10
Lieu : Savoie / Bretagne

Message privé
Bon je n'ai pas encore expérimenté la chose mais il y a quand même un grand nombre de pirogues à balancier qui naviguent comme cela à travers le monde, c'est que le concept ne doit pas être si mauvais que cela, non ?
Avec le flotteur au vent et si tu as la bonne idée de te mettre du même coté que le flotteur (!) ça doit largement faire.
Il suffit d'ailleurs d'essayer de soulever un poids de 10 kilos au bout d'une perche de 2m et ça donne une idée du moment de redressement important que le flotteur procure lorsqu'il est en configuration "contrepoids". Les praos (amphidromes) du pacifique ont traditionnellement tous leur flotteur "au vent" alors que les praos dit "atlantique" ont le leur sous le vent, cela prouve bien que les deux configurations peuvent être intéressantes.
On peut dire aussi qu'un prao avec son flotteur sous le vent se comporte comme un trimaran alors que si son flotteur est au vent il se comportera comme un cata.
Enfin si l'on a équipé l'engin d'une trampoline c'est encore mieux pour le rappel, et puis, en désespoir de cause, on peut toujours choquer un peu l'écoute ...
Par contre pour le coté "rester au sec" c'est vrai que ce n'est pas gagné mais en dériveur voire en cata de sport ce n'est pas beaucoup mieux je crois et une bonne combinaison ou une eau bien chaude sont de mise ...
Ce qui me fait le plus souci est la manoeuvre de virement de bord par vent faible (ou trop fort) mais je ne manquerai pas de vous faire un retour d'expérience ... :rolleyes:
Nautiraid en fibre / Disco RTM
posté le 08 févr. 2012

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
@ Grégoire : Que nenni vraiment, seule l'esthétique a guidé le commentaire !
Et, je pense, l'impression générale de simplicité qui se dégage du prao en photo et à laquelle le bambou contribue fortement.


@ yvonD : je vois que tu as mené ton projet à son terme.
Une chtite photo à l'occasion ?
posté le 08 févr. 2012

pataphilippe
Sterne arctique
(147 messages)
Inscription : 25/08/08
Lieu : 63

Message privé
quelques images peut-être ? pour nous mettre en appétit, en attendant le printemps
Kayak à voile : "Navigue si tu peux, pagaie si tu dois !"
posté le 08 févr. 2012

moineau persévérant 34
Etourneau
(54 messages)
Inscription : 08/11/08

Message privé
votre débat m'intéresse moi qui ne connait rien à la voile sur le plan théorique (je ne savais même pas que l'on pouvait remonter au près !). Je ne progresse qu'empiriquement (essais/erreurs) depuis 4 ans. J'ai d'excellents résultats avec un canoë (résine et fibre de verre) trimaran à voile (les flotteurs sont des 1/2 planche à voile. Gouvernails sur les flotteurs ou sur la coque du cänoë (deux versions), et dérives fixes sur les flotteurs ou "à guillotine" sur le côté du canoë (deux versions). Ma documentation technique est publiée dans Calaméo.fr "pseudo" "titirucker". J'ai actuellement un projet en cours d'achèvement : un Prao ? où "side-boat" ? J'ai raccordé un kayak (fibre et résine) ) à mon canoë avec deux bras de laison "alu", largeur hors tout 2 m environ. Une dérive à "guillotine" est placé entre les deux coques. Un mât et voile de planche à voile pour avancer. Fin des travaux prévus début mars et essais fin mars. Résultats dans Calaméo début avril. Je serais présent à la sortie du lac d'Orient avec cet équipement s'il fonctionne bien
posté le 08 févr. 2012

moineau persévérant 34
Etourneau
(54 messages)
Inscription : 08/11/08

Message privé
un lien vidéo concernant l'un de mes canoës trimarans à voile
http://www.youtube.com/watch?v=r2HO5SWFAig&feature=related
posté le 08 févr. 2012 mis à jour le 09 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
moineau persévérant 34 :
un lien vidéo concernant l'un de mes canoës trimarans à voile
http://www.youtube.com/watch?v=r2HO5SWFAig&feature=related

Coooooool :cool:
Je vais surtout retenir l'idée des safrans. Déjà que l'on a un léger problème à virer et qu'il faut s'aider d'une pagaie pour le faire... donc pourquoi pas en rajouter un au niveau du flotteur.
YvonD me parait déjà plus avancé et je suis heureux de ne pas être le seul à vouloir défier les lois de mère nature, très heureux même à vrai dire. J'espère aussi que tu pourras te joindre à nous au rassemblement
Pour ce qui est des safrans, j'ai une lame de gouvernail Nautiraid en stock et un accessoire Klepper que je n'ai jamais utilisé qui est la barre franche. Celle ci est d'ailleurs accompagné d'une plaque en bois dont je ne comprends toujours pas l'utilité, ca doit être une assise. On doit pouvoir normalement sortir son séant hors de l'hiloire grâce à ce système... N'imaginant pas le faire sans balancier, j'ai donc penser au trimaran de Pataphilippe...pensant à la résistance à l'eau et à la volonté de sortir en "rappel" : l'idée du simple flotteur est devenu une évidence.
Pour ce qui est de son utilisation, Je compte plus naviguer sur lac qu'en mer et je vais le fabriquer en mode "plaisance" et non en "MUL"
Aujourd'hui, il me faut normalement juste réfléchir à la réalisation du flotteur... quoi faire, que faire, gros, petit, allant sous l'eau... je ne sais ! :/

Voici les photos de mes deux tubes d'alu de diamètre 50mm par 2150 de long

et de la rotule d'assemblage pour le futur flotteur

Pas mal non ! ;) Y'a queque chose à faire n'est ce pas :cool:

Et pour la barre Franche, voilà une photo de l'ensemble mais je ne comprend toujours pas à quoi sert la planche du bas :mad:
posté le 08 févr. 2012 mis à jour le 08 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
yvonD :
.../... pour transformer mon Nautiraid en fibre .../...

Tu as un Nautiraid en fibre !!??!!
Klepper vient de sortir un truc assez amusant : le Backyak

Il va même sur la neige :cool:

A quand le verra-t-on dans James Bond :D
posté le 09 févr. 2012

moineau persévérant 34
Etourneau
(54 messages)
Inscription : 08/11/08

Message privé
Grégoire à écrit "Aujourd'hui, il me faut normalement juste réfléchir à la réalisation du flotteur..."
Un petit historique sur mes flotteurs 1) bidons et bambou...c'est pas aérodynamique ! 2) polystyrène expansé avec feuilles d'aluminium rivetées...çà fait "mad Marcel" (ce que tu as vu sur la vidéo. 3) aujourd'hui planche à voile coupée en deux ! (lien de la doc en pj car je ne sais pas comment on met des photos dans Expémag ?)
http://fr.calameo.com/read/000527407ecb04f63e63a
A propos du rassemblement du lac d'Orient, sans problème de dernière minute j'y serais...avec mon "side-boat" (un kayak en guise de flotteur latéral)
posté le 09 févr. 2012

moineau persévérant 34
Etourneau
(54 messages)
Inscription : 08/11/08

Message privé
Lien vidéo pour Grégoire sur les flotteurs

http://www.youtube.com/watch?v=icnS5DX0FM0
posté le 09 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Merci moineau persévérant 34 pour toutes ces informations et de la bonne nouvelle de ta présence au rassemblement de l'Orient. :D
La Dufour... que de souvenir ;) j'en avais même cassé sa dérive en bois :/ La suivante était la Tiga one, ultra moderne pour l'époque pour terminer avec une Djibe et une Mistral Tarifa. Belle époque :cool:
L'idée est très bonne en tous les cas pour en faire un flotteur.
Pour ma part ne voulant pas faire de résine et voulant essayer dans un premier temps, je crois que je vais prendre une section de 100 voir 150 en PVC d'évacuation pour faire un petit flotteur banané :cool:
posté le 09 févr. 2012
"Homme libre, toujours tu chériras la mer"
posté le 10 févr. 2012 mis à jour le 10 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Donc si je me fais un flotteur de 2500mm de long avec un calcul en eau douce...
Avec un diamètre de 100mm, il supportera 19,5 kg
Avec un diamètre de 150mm, il supportera 44 kg
Avec un diamètre de 200mm, il supportera 78,5 kg
(Normalement mon calcul est bon, j'ai fait 250x3,14xRxR/1000. Avec une densité de 1kg pour un dm3, le total obtenu est la valeur maximum de flottaison en Kg)
Un 200 diamètre parait bien mais pèse 12.5 kg à en croire internet. Que pourrais je trouver à façonner en faisant de la récup tels des bidons ou je ne sais......

Voici un petit lien fort sympathique pour mieux comprendre la simplicité d'Archimède
posté le 10 févr. 2012 mis à jour le 10 févr. 2012

yvonD
Martinet
(23 messages)
Inscription : 17/05/10
Lieu : Savoie / Bretagne

Message privé
@ Grégoire

désolé de mettre tant de temps à te répondre mais ne voulant pas t'engager dans une direction plutôt q'une autre je recherchais les liens qui avaient guidé mes choix et du coup ça prend du temps, si bien que je n'ai pas trop avancé ! Comme on m'a également demandé une p'tite photo j'ai préparé un petit dossier sur le prao et sa "genèse" qui fera aussi office de présentation car je ne suis pas passé par cette case ... et comme je suis un lecteur assidu de ce forum j'ai l'impression de connaitre un certain nombre d'entre vous ce qui n'est pas réciproque.
Un début de réponse quand même, si ton choix de tuyau PVC n'est pas mauvais (voir plus loin) je suis plus réservé sur celui du prao pour ton kayak démontable.

Je m'explique : c'est la structure légère de ton kayak qui me fait soucis, l'effort que va subir cette structure sera plus importante dans le cas d'un prao que d'un trimaran à cause du poids et de l'éloignement du flotteur. Mon kayak en fibre comme le mien devrait le supporter plus efficacement ...? Il me semble que l'expérience de Pataphilippe avec son "vrai" Nautiraid et ses petits flotteurs devrait être une bonne source d'inspiration. Un lien qui illustre aussi cette solution :
http://www.youtube.com/watch?v=NFrDqox4fb4&feature=BFa&list=FLGqzuiqyn5Ds7ST4Xy2oX9A&lf=mh_lolz


Sinon j'ai fait aussi le choix du tuyau PVC pour faire un galop (!) d'essai avant de faire un "vrai" flotteur en mousse + fibre, la principale difficulté étant la liaison flotteur/bras de liaison, mais j'y reviendrai avec quelques dessins dans mon dossier et un lien sur les différents types de flotteurs.

Si tu persistes dans le choix du Prao je me ferai bien sûr un plaisir de te faire profiter de ma (petite) expérience.


@ moineau perséveran 34
tu fais aussi parti des visages que je retrouve de temps en temps sur ce forum et je trouve que pour quelqu'un qui n'a pas les bases théoriques de la voile tu te débrouilles plutôt bien et c'est la preuve que l'empirisme conduit à de bons résultats même si cela prends un peu plus de temps. dans tous les cas bravo pour ton enthousiasme.


@H3 et @Pataphilippe (des connaissances aussi) des petites photos (sous la neige !) bientôt :P
Nautiraid en fibre / Disco RTM
posté le 10 févr. 2012

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
@ Grégoire : Si cela peut faire avancer ton schimilimi je peux te prêter des flotteurs divers et variés.
Voir la liste (je précise : 'prêter' et non 'vendre' ;) )
Evidemment le gonflable voyage plus facilement que le PE...
posté le 10 févr. 2012

yvonD
Martinet
(23 messages)
Inscription : 17/05/10
Lieu : Savoie / Bretagne

Message privé
@Grégoire

super le lien " Pourquoi ça flotte… et comment ça se calcule" ! Je le garde pour les longues soirées d'hiver, mince c'est maintenant ... :/
Nautiraid en fibre / Disco RTM
posté le 10 févr. 2012

yvonD
Martinet
(23 messages)
Inscription : 17/05/10
Lieu : Savoie / Bretagne

Message privé
H3 :
@ Grégoire : Si cela peut faire avancer ton schimilimi je peux te prêter des flotteurs divers et variés.
Voir la liste (je précise : 'prêter' et non 'vendre' ;) )
Evidemment le gonflable voyage plus facilement que le PE...


J'srai Grégoire je ferais vraiment un essai avec tes flotteurs gonflables d'1,4m, avec ses super tubes alu il y a sûrement moyen de faire quelque chose de bien ! :cool:
Nautiraid en fibre / Disco RTM
posté le 10 févr. 2012 mis à jour le 10 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Oyé oyé, super chouette vos réponses, merci :)

A mon Môsieur H3, je te remercie beaucoup pour la proposition mais je ne suis jamais vraiment pour ce genre d'aide. Mad en a fait l'expérience aussi malgré toute la meilleure gentillesse qui le fait. Bizarement je suis prêteur mais n'aime pas me faire prêter. Je dois avoir trop peur d'endommager le bien des autres et me retrouver contraint à une situation qui me déplait. C'est ainsi et encore un grand merci pour la proposition qui me touche beaucoup. ( j'ai vraiment hâte de te croiser un jour ;))

yvonD... yvonD.... mais pourquoi me mets tu une vidéo ainsi :o Cette réalisation malgré des fixations peu esthétique est magnifique. Les arceaux en bois svp, arqués svp sont très adaptés ainsi que ces petits flotteurs bien profilés de couleur grise comme la peau du bateau. Magnifique surtout qu'il a l'air de très bien naviguer ainsi.
Tu m'as refais faire un demi-tour dans ma tête et je ne sais plus quoi penser... Tu m'as montrer une très belle réalisation qui va parfaitement en adéquation avec l'engin...

Pour ce qui est du principe monocoque du prao, je ne crois pas que le Klepper ne puisse le supporter. Je garde l'idée malgré tout... il faut que je décante tout cela...
posté le 11 févr. 2012 mis à jour le 11 févr. 2012

yvonD
Martinet
(23 messages)
Inscription : 17/05/10
Lieu : Savoie / Bretagne

Message privé
Un court historique du "comment j'en suis arrivé à fabriquer un PRAO de bric et de broc", la genèse du projet en quelque sorte car cela a finalement son importance (au moins pour moi) !


Depuis toujours le monde aquatique est dans ma tête - mes origines bretonnes y étant peut-être pour quelque chose - et depuis plus de vingt ans que je vis en Savoie être sur l'eau me manquait de plus en plus. Je décidais donc de retaper une barque du Léman et de la transformer en voile/aviron. Toutefois, avant d'installer un puits de dérive (c'est un gros boulot de toucher à la structure d'un bateau et de ne pas se planter), je me suis dit que j'allais d'abord essayer de ramer ... et ça m'a terriblement plu (de ramer) si bien que j'en suis resté là ou presque car comme j'avais déjà installé un gouvernail et que la barque était dotée d'une quille longue je me suis quand même bricolé une petite voile au tiers. Bon le vent par ici ce n'est pas vraiment ça, ou il n'y en a pas assez ou il y en a trop ! J'ai donc décidé de continuer à ramer ...


Je partais généralement pour plusieurs jours, seul de préférence (c'est moins bien pour partager mais beaucoup mieux pour communier) pour des ballades plus contemplatives que sportives ... et le top a toujours été les bivouacs sur l'eau (par temps et eau calmes ). Tourner autour du mouillage en voyant le paysage nocturne défiler tout doucement → mieux que la télé !




























Cette barque était donc super pour les grands lacs et la mer mais quid d'explorer les petites rivières avec elle. Je décidais donc de rechercher le mouton à cinq pattes ce qui, je le savais, n'est jamais complètement satisfaisant. Je trouvais donc à acheter à un bon prix ce kayak en fibre Nautiraid d'occasion. C'est grosso-modo une copie en fibre du modèle Grand Raid 500 en plus lourd bien sûr mais plus solide aussi. Ce modèle n'as pas eu beaucoup de succès car il ne répondait finalement à aucun programme de navigation bien précis.
C'est donc un bon début pour un mouton à 5 pattes !


Défauts :

- il est lourd
- il n'est pas très manœuvrable (mais très correct avec son gouvernail sur les plans d'eau ouverts, beaucoup moins bien sur les petits cours d'eau un peu agités)


Qualités :

- il est solide
- il peut se réparer facilement
- il a une grande capacité de chargement
- il peut subir facilement des transformations


Je pensais naïvement que de passer d'une barque de 250kg à un kayak de 40kg serai autant d'efforts gagnés pour mouvoir le navire à la force des bras, que neni, c'est pas comme ça ! C'est sans compter l'inertie ... la barque, une fois lancée continue toute seule un petit moment, passe bien dans le clapot, le kayak s'arrête très vite quand on s'arrête de pagayer ! Dans le courant d'une rivière c'est très bien mais à contre-courant ou contre le vent c'est souvent très dur, il m'est arrivé de renoncer ...














D'où l'idée de pouvoir lui adjoindre un moteur éolien ainsi q'un trampoline suffisamment dimensionné pour pouvoir dormir dessus ... le mouton à 5 pattes s'élaborait tout doucement et pour rester dans les choses connues le prao répondait à ce cahier des charges. Y'a plus qu'à !



Gréement "pince de crabe" :






Flotteur (et kayak) sous la neige :






Support bras de liaison, une pièce maîtresse, qui donne la rigidité, le bras lui même permettant une certaine souplesse. C'est cette pièce de liaison, Grégoire, qui semble être la plus difficile à bien concevoir avec ton kayak démontable (sans abîmer ta structure)







à suivre des croquis du projet et autres considérations techniques ... :o


Yvon



ps. @H3 désolé pour l'engin motorisé (mais ici ça peut servir) et décroissance oblige le 4x4 a été remplacé par + petit (comme l'embarcation), centenaire je passerai peut-être au
GPV, je suis sur la bonne voie !
Nautiraid en fibre / Disco RTM
posté le 11 févr. 2012

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
Belle histoire racontant un chouette parcours !
J'attends la suite avec impatience.
Les plans d'eau sont-ils tous alpins ?
posté le 11 févr. 2012 mis à jour le 11 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Superbes photos et très belle histoire :D Ca donne vraiment envie de faire un tour par chez toi ;)
Pour ce qui est de ma construction, j'avoue ne plus savoir. L'idée du prao me reste à l'esprit malgré tout... je ne sais plus quoi faire. Je dois faire aussi attention à la dépense, l'encombrement au transport et stockage ainsi que le poids à l'utilisation... et l'aspect visuel m'importe beaucoup.
Je suis mal barré :mad:
On peut voir la limite d'un flotteur trop petit qui est celui de Klepper pourtant. Ils enfournent vite a ce que je peux voir :/
On pourrait imaginer un flotteur de prao en ctp cousu collé faisant coffre de rangement pour le transport / stockage. Une trappe bien placé et hop ! :cool:

En attendant pour ma réflexion, je serai curieux de savoir quels sont les poids des différents ensembles, volumes des/du flotteurs et de leurs/son écartement de la coque axe à axe :/

Et encore merci de nous avoir bercé avec tes magnifiques souvenirs ;)
posté le 11 févr. 2012

MichMich
Sterne arctique
(113 messages)
Inscription : 03/01/11

Message privé
Bonjour,

@Grégoire
Un flotteur en contre-plaqué cousu collé à l'epoxi serai sans aucun doute plus facile à réaliser et aurai un aspect esthétique satisfaisant. Tu peux aussi envisager de réaliser les bras en multiplis de contre plaqué...
posté le 11 févr. 2012

MichMich
Sterne arctique
(113 messages)
Inscription : 03/01/11

Message privé
Re,

Sinon tu as ça chez mon fournisseur de Kit favori:

http://www.arwenmarine.com/SailRigPlans.html

Tu peux soit acquérir le manuel sans les plans, soit acquérir les plans seul, soit faire une capture d'écran et t'en inspirer pour réaliser ton propre projet...
posté le 11 févr. 2012

hittite
Martinet
(37 messages)
Inscription : 17/03/09
Lieu : Le Puy En Velay (43)

Message privé
Salut Grégoire,
Nous avons le même bateau... Pour ma part et je l'ai déjà raconté, étant voileux à l'origine, le Klepper représentait avant tout le seul petit voilier que je pouvais emporter en avion à l'époque où je vivais à Ankara...
Donc utilisation à la voile en priorité, le Klepper remonte correctement au vent et permet de bien naviguer (par la suite j'ai essayé ces trucs bizarres appelés pagaies et nous avons même fait la Vogalonga à Venise !)
Donc bon petit voilier avec le gréement Klepper d'origine. De retour en France à la Rochelle l'idée m'est venue d'installer des portants. Encore une fois on peut s'en passer, le Klepper est stable : au près pas de problème (on choque dans la risée) mais c'est au portant avec un peu de vent et un peu de houle que je me suis fait des chaleurs avec des départ au lof !
J'ai raconté dans mon blog tout le cheminement qui m'a conduit à acquérir mes portants actuels (Folbot) au Canada et que j'ai adapté pour le Klepper.
Le point sur lequel je voudrais insister : le Klepper avec son gréement d'origine et les portants n'est pas un trimaran au sens engin de vitesse et de glisse : c'est un bon petit bateau pépère ! Pour moi les portants sont avant tout un dispositif qui me permet de naviguer l'esprit dégagé mais toujours dans le "temps" du bateau (ce que j'appelle le temps c'est la combinaison de la force du vent et de l'état du plan d'eau mais même en étant prudent sur l'eau on peut se faire surprendre ... ça m'est arrivé et les portants sont une sécurité pour continuer de naviguer).
Donc un Klepper avec des flotteurs ce n'est pas un engin de glisse comme le Triak Triak !

Voilà mon bateau dans sa dernière version : Klepper

et là on a l'impression de foncer ! Neuvic

En espérant te croiser un de ces jours avec la bande de bras cassés du canoë/kayak à voile...

Amitiés - Marc
posté le 11 févr. 2012

MichMich
Sterne arctique
(113 messages)
Inscription : 03/01/11

Message privé
Re,Re,
Voici le lien vers un blog racontant une construction de flotteurs...
http://trienbois.over-blog.com/
Bon W-E....
posté le 11 févr. 2012

moineau persévérant 34
Etourneau
(54 messages)
Inscription : 08/11/08

Message privé
Merci à YvonD pour son petit mot...et pour ses photos de bateaux qui font rêver. Je rebondis sur "la principale difficulté étant la liaison flotteur/bras de liaison"...car je m'en suis très bien sorti pour mes 1/2 planches à voile avec des équerres de charpentier...par contre grosse galère pour relier le kayak "mon flotteur" au canoë. Je pense avoir trouver la solution avec un cerclage en feuille d'aluminium interne et externe, en avant et en arrière du trou d'homme, afin de répartir les efforts mécaniques sur le kayak. Un petit topo suivra avec un lien sur Calaméo une fois tout cela achevé et essayé en mars j'espère car même dans le sud je me "caille" en ce moment et je suis en chomâge technique pour mes "bidouilles" sur les coques !
posté le 11 févr. 2012 mis à jour le 11 févr. 2012

pataphilippe
Sterne arctique
(147 messages)
Inscription : 25/08/08
Lieu : 63

Message privé
Bonjour à tous,
Voilà une discussion bien réactivée !

Pour contribuer un peu aux recherches de Grégoire, voici deux liens sur "la bible du kayak démontable allemand" : Faltbootbalsten.de

Le premier pour les divers projets avec deux bateaux (comme le "side-boat" de Moineau persévérant) ou des versions variées de flotteurs latéraux (en version trimaran ou en version Prao)

http://www.faltbootbasteln.de/fbb-mehrrumpfboote.html

Le second (en descendant en bas de page) présentant une idée de flotteur latéral démontable (même principe que le bateau) qui pourrait là aussi comme le suggère Grégoire faire office de porte-bagages.

http://www.faltbootbasteln.de/fbb-basteltips.html

Pour ma part, j'avais bien pensé comme YvonD à un système de trampoline (en plaçant momentanément nos 2 flotteurs du même côté) permettant de dormir dessus au mouillage, mais Patricia qui n'y était pas favorable a sû me convaincre que le confort des bivouacs de plage était incomparable...

Concernant la résistance de la structure du Klepper, (comme pour tous les démontables) je pense qu'elle encaissera sans problème les contraintes apportées par le flotteur via les bras de raccord, à condition de répartir la fixation en plusieurs points : pas seulement sur l'hiloire, mais également sur les couples et le fond. D'ailleurs, en observant bien le travail de Hittite, on voit que sa barre en alu. qui porte les flotteurs est reliée à la barre des dérives (lesquelles sont bloquées sur l'hiloire chez Klepper) mais également fixée au fond (au niveau du rail de siège) ce qui donne une sorte de "triangulation" qui répartit les efforts.
Par contre, il n'est, c'est sûr, pas possible d'envisager de fixation sur la peau elle-même (à moins d'avoir une reprise sur la structure comme pour les haubans de mât Klepper par exemple)
Kayak à voile : "Navigue si tu peux, pagaie si tu dois !"
posté le 11 févr. 2012 mis à jour le 11 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Holala, vous êtes tous supers :D Que d'info, que d'info....
J'expliquais justement à ma chère et tendre que mon idée de flotteur allait être retardé à juillet pour l'histoire de température, résine et quantité de boulot.... et je me suis connecté...
Mais tu as entièrement raison Pataphilippe avec ton lien :o
Ca peut se faire petit à petit et surtout, ca va avec l'esprit de la bête :cool:

Merci et encore milles merci pour vos contributions ;)
Il va falloir réfléchir fort maintenant :D très très fort pour choisir le type !
posté le 11 févr. 2012

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
Grégoire :
Il va falloir réfléchir fort maintenant :D très très fort !

Donc trèèèès forte production de ° Celsius.
Donc réchauffement de l'atelier et de la résine et... fonte de la glace sur le plan d'eau d'essai :cool:
posté le 11 févr. 2012

mad
Oie des neiges
(594 messages)
Inscription : 06/07/07

Message privé
Grégoire, j'insiste fortement, même si tu veux essayer en prao, prévois dès le début de pouvoir évoluer vers le trimaran!

Par ailleurs, il faut impérativement que le flotteur ait un tirant d'eau plus faible que la coque (comme ça, trainée moindre quand tu navigues à plat, et couple de redressement qui se crée à la gîte).

En plus, aux faibles vitesses envisageables, je pencherais plutôt vers un flotteur à fond plat, genre flotteur d'hydravion, ou cylindrique (boudin), mais pas avec une simili-quille comme sur ton dessin (instabilité en lacets --> efforts sur la liaison bras-coque).
"Marche ou vogue ..." Embarcations : Quarter Tonner Dufour 1300, Doris, Nautiraid Expé 520, deux Hélios 380, Twist 1 Gumotex, canoë Old Town Discovery 158 - Présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=31931#p31931
posté le 11 févr. 2012 mis à jour le 11 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Mad :) Mad :| Mad :/ Mad :mad:
Non de non le revoilà qui revient avec cette insistance qui tranche mes idées à nouveau :rolleyes:
Bigre de bigre, que vais je faire................................................................................ ;)
- Comme je l'ai dit depuis le début, j'ai une barre franche à utiliser contrairement à mon équilibre qui n'a pas envie du tout de valser au moindre courant d'air.
- L'aspect toile sur ossature me plait par l’esthétique et la facilité de conception (hormis la couture de madame)
- Question sous : j'ai les bras, le bois et la toile quasiment....
- Bi ou Tri ? J'avoue que l'insistance de Mad et les engins des tous me font réfléchir... pourquoi risquer ?
Parce que je suis comme cela ! :D

Mad, je crois que tu vas réussir à me convaincre... Si je fais un trimaran à flotteurs réglables afin de les relever légèrement en sécurité pour faire du rappel afin de laisser ma coque à plat le plus possible. Tu me conseillerais toujours une forme de flotteur arrondie ou plate ? Parce que sitôt que mon flotteur va toucher à nouveau : il va surfer ou me freiner ? Vu ma vitesse assez lente, ne vaudrait il pas mieux un flotteur comme celui du dessin pour éviter de me ralentir et me faire virer ?
posté le 11 févr. 2012

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
Et si un petit flotteur ne servait qu'à assurer la stabilité latérale en cas de survente ?
Tandis qu'un long flotteur serait un complément de la coque principale et ferait partie de la surface mouillée à partir d'une certaine force de vent non arrière ?
A conjuguer au pluriel pour un trimaran, bien sûr.
Au fait, c'est quoi le fondement du cahier des charges ?
Voiler, rapider (par rapport à la pagaie), cooler (ne pas pagayer), se laver les fesses dans la crête des vagues, ou la tronche dans les embruns, vivre un vieux rêve, ou un plus frais, appartenir à une communauté, pouvoir faire des traversées d'envergure, prendre son pied tout simplement, autre choz ?
Grégoire, mon cher Bison, si tu en as l'usage, je te renvoie à la liste déjà évoquée pour te dire que si un ou des flotteurs correspond(ent) à ton plan il(s) est/sont à toi ; kdo du 11.02.12 à 21h39.
STP, ne me remercie pas.
Les objets sont faits pour servir et non pour prendre la poussière sur une étagère.
Ugh.
posté le 12 févr. 2012 mis à jour le 12 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Bison à H3... Bison à H3...
J'ai d'un seul coup l'impression d'être sur une autre planète. Sa générosité me touche beaucoup :)
Bison à H3... Bison à H3...
Je vous propose de quitter le canal 16 pour la fréquence de travail "Mike Papa"
C'est un furieux le H3, il est fou... mon cérébral dit non, mes envies disent oui ;)
Bison à H3... rendez-vous en MP :)
posté le 12 févr. 2012

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
Grégoire :
Bison à H3... Bison à H3...
J'ai d'un seul coup l'impression d'être sur une autre planète. Sa générosité me touche beaucoup :)
Bison à H3... Bison à H3...
Je vous propose de quitter le canal 16 pour la fréquence de travail "Mike Papa"
C'est un furieux le H3, il est fou... mon cérébral dit non, mes envies disent oui ;)
Bison à H3... rendez-vous en MP :)


pour la VHF c'est plutôt : H3..H3..H3..ICI..Bison..Bison..Bison
faire un don c'est se faire plaisir , tu n'as aucune raison d'empêcher H3 de se faire plaisir , accepte !
posté le 12 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Je m'en fou du protocole VHF... j'ai dis oui, j'ai accepté.... j'en reviens pas moi même...
Merci Henri ;)
posté le 13 févr. 2012 mis à jour le 13 févr. 2012

yvonD
Martinet
(23 messages)
Inscription : 17/05/10
Lieu : Savoie / Bretagne

Message privé
Heureux pour toi Grégoire ! Je pense que c'est plus raisonnable (...) comme cela et tu auras certainement un bon bateau. Quel homme de ressource décidement ce H3 ! Il sera toujours temps de te lancer dans des expérimentations hasardeuses plus tard et je te ferai profiter de mes tâtonnements !


Voici un lien très intéressant sur les flotteurs : http://nauticaltrust.com/5610-les-flotteurs-d-un-trimaran-de-loisir


et, comme promis un croquis de mon projet :





Le flotteur en PVC est un flotteur "provisoire" pour tester forme et volume, à priori le définitif devrait être plus "banané" et en fibre car le PVC est lourd et fragile (cassant), par précaution je l'ai rempli, avant de le fermer, de bouteilles d'eau minérale vides.

Bon, quelquefois le provisoire ...
Le gouvernail du Kayak me semblant un peu fragile pour cet ensemble (et d'autre part ne pouvant être manoeuvré que de l'intérieur du cokpit cela ne me convient pas) il sera donc remplacé par une simple rame maintenue sur le bras de liaison par un sandow. Je verrai plus tard s'il est préférable d'avoir un "vrai" gouvernail.


Un autre point à bien penser est la position relative du mat et de la dérive : le centre de voilure doit être (légèrement) en retrait par rapport au centre de dérive pour que le bateau soit plutôt ardent - mais il ne doit pas l'être trop non plus ...

La meilleure façon d'y arriver est de t'inspirer de ceux qui ont fait ce genre d'aménagement ou de prévoir un système de dérive qui puisse se déplacer longitudinalement afin de pouvoir changer ce centre de dérive.

Tout cela peut bien sûr se calculer mais c'est très complexe et on ne s'improvise pas architecte naval du jour au lendemain. Pour ma part j'ai adopté cette méthode par tâtonnement :




il s'agit d'un gouvernail de 470 sur lequel j'ai greffé deux serre-joint, cela donne une dérive pivotante pouvant être positionnée en différents endroits de la première traverse afin de pouvoir affiner les réglages.


Bon ce printemps va être bien rempli ... :rolleyes:
Nautiraid en fibre / Disco RTM
posté le 13 févr. 2012

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
Grégoire :
Je m'en fou du protocole VHF...

anarchiste :D:D:D
posté le 14 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Bonsoir yvonD.
Je te prie de m'excuser mais je suis sur mon petit nuage à attendre demain la livraison de mon colis, à attendre un 25 décembre un 15 février...à attendre un truc positif me tomber sur le coin de la figure avec le sourire :)
Je trouve l'idée de la dérive réglable très pertinente, du gouvernail un peu moins avec ta pagaie. Pour ta liaison souple de ton PVC, j'ai un peu de mal à comprendre ;)
Ton projet n'en reste pas moins super intéressant et bien avancé, vivement le printemps pour peaufiner tout cela et le partager à l'orient je l'espère :cool:
Bien à toi

Et puis tu sais rubis, anarchiste peut être que je suis mais j'aimerai pouvoir un jour demain passer ce certificat qui me rendra plus audible ;) Un jour... En attendant, sans certif, je ne chanterai pas l’internationale à la VHF :D
posté le 15 févr. 2012

MichMich
Sterne arctique
(113 messages)
Inscription : 03/01/11

Message privé
Bonjour,
Si je te comprends bien, nous sommes au moins deux à attendre "le père Noël" un 15 février...Fait nous vite parvenir des photos ou un croquis de ton projet lorsque cela aura pris de l'ampleur...
Je te regarde avec impatience...
posté le 17 févr. 2012 mis à jour le 17 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
MichMich :
nous sommes au moins deux à attendre "le père Noël" un 15 février...

Pour moi il est passé et toi ? :cool:
Pour ce qui est des photos, il faudra attendre encore... :/ Il fait tellement moche que je ne vais pas tout tremper dehors. Même si je crois avoir une petite idée....
Pour ce qui est des boudins...
Les rouges sont de longs boudins de 4 mètres par 25cm de diamètres, finition en pointe montante pour l'avant et bombé / plate pour l'arrière, très bonne qualité de toile avec une valve de gonflage digne de ce nom et excellente fermeté / rigidité à 0,3 bar, pouvant supporter un peu moins de 200 kg.
Pour les noirs, il en est de même sur la qualité Grabner avec en plus un très beau point de fixation sur le dessus.
Dimension 140cm X 21cm pouvant supporter un peu moins de 50 kg. H3 me les a fourni avec une plaque alu muni de deux écrous.

J'ai eu aussi la surprise d'y trouver une très belle pompe pour gonfler le tout....
Décidément, MÔsieur H3 rivalise avec MÔsieur Bahlsen ;) Il est fou BFM Two :D
.
Pour ce qui est des projets,
Je vais évidemment travailler sur un système afin d'adapter les flotteurs noirs à mon Pliant. J'aimerai si possible me le faire en bois, en lamellé collé pour être exact.
Pour les boudins rouges, ils sont magnifiques aussi et se prêteraient fort bien à un prao, cata, radeau ou je ne sais quel autre délire comme une espèce de canoë... Il faudra que j'en parle en temps et en heure avec H3 pour ses conseils en fixations.
-
En fait, on voit bien sur la photo de profil d'H3 les deux boudins rouges gonflés avec leurs pointes noires...


J'ai trouvé ca aussi comme idée pour recycler un jour les boudins rouges, un vélo couché aquatique comme l'aimerai certainement notre ami ;)
posté le 17 févr. 2012 mis à jour le 17 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Afin de me rapprocher du Nirvana, d'atteindre le septième ciel... je suis donc monté au grenier :D
A moi maintenant de réfléchir pour simplifier ce foutoir, de faire le bon choix et la bonne adaptation des flotteurs et du reste.
En fait, je ne sais pas bien où doit se trouver au mieux les éléments...moi le premier ;)
En admettant que ma place soit au milieu, je me verrai bien essayer de trouver une astuce pour confondre une des trois barres : écoute / dérives / stabilisateurs...
Mais les dérives et stabilisateurs ont à mon gout un rôle et des contraintes sur la navigation communes... dont ils seraient certainement bons de les mettre au même niveau, ensemble... pour ne pas gêner encore plus les virement de bord.
A réfléchir... Vous en pensez quoi ? :|




posté le 18 févr. 2012

MichMich
Sterne arctique
(113 messages)
Inscription : 03/01/11

Message privé
Bonjour,
Merci pour ces magnifiques images. Ton projet prend une forme sympa. Je regrette de ne pas pouvoir t'aider, moi je n'ai qu'un truc gonflable à pédale et je ne m'en suis pas encore beaucoup servi.

Je vois aussi que ton "Père Noël" a été plus efficace que le mien.

Je ne suis pas près de faire une publicité positive à D4. N'ayant pas de nouvelle de ma commande, je leur ai envoyé un mail demandant des précisions. D4 m'a fait part, en réponse, de leur décision d'annuler unilatéralement une partie de ma commande du 01/02/12 "faute de stock". Je ne recevrai donc pas ma veste étanche gris/orange en solde. C'est incompréhensible puisque ce produit est maintenu en vente encore aujourd'hui (au même prix que soldé pour "fin de série" et que ma taille est toujours disponible)....Superbe démonstration de leur esprit commercial, et du respect du client de cette société...
Enfin comme tu peux le voir je suis déçu, le "Père Noël ne passera pas ce soir"...
posté le 18 févr. 2012

H3
Sterne arctique
(150 messages)
Inscription : 12/02/11
Lieu : Vosges alsaciennes

Message privé
Grégoire :
A réfléchir... Vous en pensez quoi ?

Je réfléchis...


Pataphilippe a-t-il déjà une solution élégante ?
posté le 18 févr. 2012 mis à jour le 18 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Pour m'inspirer, j'ai trouvé ce lien sur le site de Pataphilippe : Careen
Il y a aussi le fait que je n'ai que 4 fixations Klepper. Donc soit on arrive à faire avec, soit j'en commanderai deux de plus. Elles sont en inox et certainement difficile à refaire.

Enfin, je crois qu'il faut trouver une solution qui préserve les deux places du kayak, il faudra donc penser a une solution au mât ou entre les deux sièges pour la fixation des flotteurs. Ce qui me laisse penser que la meilleure solution est de façonner une planche comme celle de Careen : Lien du stabilisateur
Je constate aussi que les stabilisateurs sont installé à 1m20 de l'axe du bateau... ca doit être bien si ils le font mais peut être est ce de trop ? Je ne sais...
posté le 18 févr. 2012 mis à jour le 18 févr. 2012

yvonD
Martinet
(23 messages)
Inscription : 17/05/10
Lieu : Savoie / Bretagne

Message privé
bonjour Grégoire,

les vues sont impressionnantes de ... complexité ! Ca en fait des pièces de bois et des ficelles et je comprend que tu veuilles simplifier un peu. Je crois aussi que Pataphilippe, vu sa pratique, serait le plus expérimenté ici pour te conseiller. Il me semble quand même que positionner les flotteurs au même niveau que le mat est une solution aisée, il faut voir ensuite si c'est satisfaisant au niveau de l'équilibre du bateau mais apparemment cela se fait, alors ...
Je vois aussi que le support des dérives est réglable le long de l'hiloire, il ne faut surtout pas que tu te prives de cette possibilité (voir mon système de réglage pour le prao) et donc que tu laisses ce support (axe) indépendant de l'implantation du mat. Par contre il ne doit pas être gênant d'imaginer un support commun pour les dérives et les stabilisateurs (reste que ce n'est pas très évident mais cela doit être possible avec tes beaux tubes en alu).
Enfin on doit pouvoir se passer assez facilement de cette planche très encombrante qui supporte les différents taquets ... à mon avis on garde toujours l'écoute dans la main, c'est aussi plus prudent !


Pour résumer et pour faire simple :

- je supprimerais la planche de taquets - quitte à mettre des taquets (démontables) bien placés sur l'hiloire (attendre de naviguer pour les placer aux bons endroits).
- je fabriquerais la barre de liaison (en lamellé/collé) au niveau de l'implantation du mat.
Nautiraid en fibre / Disco RTM
posté le 18 févr. 2012

yvonD
Martinet
(23 messages)
Inscription : 17/05/10
Lieu : Savoie / Bretagne

Message privé
du coup je suis allé revoir le site de Pataphilippe (vraiment une véritable mine d'infos). Je vois qu'il a pour sa part implanté son mat au centre de son kayak pour pouvoir, je suppose, se ménager suffisamment d'espace à deux équipiers. Il a simplifié au maximum en confondant l'implantation du mat, des dérives et des stabilisateurs.
Ce n'est pas, à priori, très logique d'avoir son plan de dérive au même niveau que son mat mais vu qu'il a pas mal de surface de voile à l'avant il peut ainsi trouver un équilibre satisfaisant ...
Cela a en tout cas le mérite de simplifier les choses mais comme tu disposes apparemment du mat et des voiles d'origine je ne te conseille pas de toucher à l'implantation du mat.

Bon je ne sais si tu es plus avancé avec ça ?
Nautiraid en fibre / Disco RTM
posté le 18 févr. 2012 mis à jour le 18 févr. 2012

pataphilippe
Sterne arctique
(147 messages)
Inscription : 25/08/08
Lieu : 63

Message privé
Nous avons deux "klepperistes" avec stabilisateurs dans le groupe, + un troisième "ex" sur le site :

Marc, qui a récemment opté pour la "conbinaison" barre de dérives/support de flotteurs (c'est hittite sur le forum, il a laissé un lien sur ses dernières modifs dans ce fil de discussion le 11 février dernier)
http://www.youtube.com/watch?v=JK07M8XAsxo&list=UUAc6IggtjT6twtoaYIfbqfg&index=2&feature=plcp

Charles, qui a des flotteurs Grabner reliés au niveau du mât : voir sur notre site http://kayakavoile.perso.sfr.fr/crbst_62.html avec des pièces alu "style échafaudage"

Il est certain qu'avec le mât positionné à l'avant et le gréement d'origine Klepper, l'équilibre du bateau est meilleur (rapport gréement - dérives...) qu'avec le mât "central" de notre Léonard (mais YvonD a raison, la priorité au confort à deux a été conservée), et je crois qu'il faut conserver cette implantation à l'avant de l'hiloire. Ensuite il est vrai que le positionnement des flotteurs plus au centre serait à étudier...

d'ailleurs, notre 3eme du site; François avait opté pour une barre fixée juste derrière le siège avant : http://kayakavoile.perso.sfr.fr/crbst_18.html mais il n'utilisait pas le gréement ni les dérives d'origine.

Je pense que tu devrais contacter Hittite, pour lui demander s'il est satisfait de ses dernières modifs, car au niveau voile, il est assez pointu.

il est vrai également que conserver (au moins dans un premier temps) une possibilité de réglage de la position des dérives est intéressant, d'autant que si j'ai bien vu, tu as grâce à la générosité de H3, des flotteurs de 1,40m... qui ne seront pas sans avoir de prise au vent, et donc d'influence sur le comportement du bateau ( et bien sûr différemment selon qu'ils seront à l'avant ou au milieu)

affaire à suivre...

Au fait ! en jetant un oeil sur les vendeurs US ou canada... leur kit positionne l'ensemble mât + barre de flotteur à l'avant ET la dérive est SUR la barre des flotteurs
http://www.baloghsaildesigns.com/
http://www.folbot.com/mm5/merchant.mvc?Screen=PROD&Product_Code=ACC-SAIL-UPWN&Category_Code=FEAT
Kayak à voile : "Navigue si tu peux, pagaie si tu dois !"
posté le 19 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Merci pour tes ces renseignements :D
A la réflexion, en tournicotant les choses dans tout les sens. Je vais commencer par la solution la plus simple à mettre en application.
Pourquoi ?
Pour un tas de raison tel que l'argent, le temps et le savoir faire que je n'ai pas forcément.
Je me dis aussi que de mettre les flotteurs réglables sur le long de l'hilloire pourra permettre des variantes équilibrées entre la position mono et biplace... mon fils en place de devant pourra s'assoir sur le bras de flotteurs afin de faire un peu de rappel :P ...
Puis en regardant sur le net un kayak à voile tel le triak, je constate que l'emplacement de ces fameux flotteurs sont derrière le mât, avec la dérive pas très loin derrière aussi.
Voilà, pour commencer je choisirai la simplicité :D J'hésite d'ailleurs à les faire avec un montage bois très rapprochant de mon essai actuel. En terme de poids, d'encombrement, facilité d'accroche des flotteurs... je me dis qu'il faut vraiment commencer par là :)

Pour ce qui est de mes tubes alu, je ne tiens plus à les utiliser sur mon pliant. Je crois qu'ils auront très certainement une meilleur place à l'avenir sur les flotteurs rouge :cool:
posté le 19 févr. 2012 mis à jour le 19 févr. 2012

marie310
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 11/12/11

Message privé
Pourquoi adapter un kayak à la voile alors qu'il y a des dériveurs...Et qu'en définitive vous en venez à réinventer le dériveur? Une voile d'appoint présente des avantages tout en gardant la commodité du kayak. N'est-il pas
posté le 19 févr. 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
marie310 :
Pourquoi adapter un kayak à la voile alors qu'il y a des dériveurs.../... N'est-il pas

Parce que nous sommes de grands enfants qui aimons bricoler nos engins comme nous bricolions nos pétrolettes sans pour autant avoir l'ambition de faire le bol d'or :D Nous avons évolué et sommes passé dans l'autre dimension, celle qui nous manque tant, celle tant rechercher, celle du temps présent partagé... Comme vous le savez tous, les formule 1 serait beaucoup plus rapide sans leurs restrictions... le tour de France irait beaucoup plus vite en vélo couché... les courses à pieds serait commune mesure en échasse à ressort...
Et bien nous, nous sommes là pour bricoler tendrement nos kayako-cano-manuelo-ventilettes de la même manière... avec passion ;)
posté le 19 févr. 2012

pataphilippe
Sterne arctique
(147 messages)
Inscription : 25/08/08
Lieu : 63

Message privé
et puis, nettement plus terre- à- terre, le tout tient dans un placard ou dans la voiture,
et pour faire de la rando, quand y a pas de vent, c'est pagaie, pas gai, et en dériveur, c'est la pagaille
Kayak à voile : "Navigue si tu peux, pagaie si tu dois !"
posté le 19 févr. 2012

enos
Martinet
(37 messages)
Inscription : 09/07/10

Message privé
et ben là jsuis d accord avec vous tous!!!!!! ce que l on aime c est la bricole et pendant ce temps là on fait pas de bétises::
je rame dans le sens du courant
posté le 19 févr. 2012

moineau persévérant 34
Etourneau
(54 messages)
Inscription : 08/11/08

Message privé
Réponse à Marie310
Un point de vue peut-être peu glorieux ! Avec l'âge j'ai de plus en plus la trouille de me "bacquer", ce qui exclue pour moi "les mouilles culs" (dériveurs). C'est pourquoi, nostalgique des petites roues que j'avais de chaque côté de mon vélo quand j'étais enfant, j'ai opté pour un canoë Trimaran à voile avec de bons gros flotteurs qui assurent ma stabilité de chaque côté. Petite remarque je me suis inspiré du constructeur US "Warren" qui profile ses flotteurs avec des dérives fixes
http://www.dailymotion.com/video/xdgruf_tromarantiigouvernails_sport#rel-page-13
posté le 20 févr. 2012

marie310
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 11/12/11

Message privé
Merci pour ces réponses je comprend mieux ces superbes machines que vous bichonnez. Moi j'aurai plus envi d'un cerf volant que d'une voile.Certain d'entre vous ont ils réfléchie à cette option.
posté le 21 févr. 2012

alain.poupaert
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 05/02/12
Lieu : Plaisir

Message privé
"Homme libre, toujours tu chériras la mer"
posté le 22 févr. 2012

moineau persévérant 34
Etourneau
(54 messages)
Inscription : 08/11/08

Message privé
Voici un lien répondant partiellement à marie310 sur l'idée de cerf volant. Deux jeunes russes ont bricolé un truc avec les moyens du bord

http://video.yandex.ru/users/kruprog/view/3/?autostart=yes#
posté le 22 févr. 2012

alain.poupaert
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 05/02/12
Lieu : Plaisir

Message privé
Certains utilise des voiles de KITE SURF mais après il faut gérer la vitesse
"Homme libre, toujours tu chériras la mer"
posté le 30 mars 2012

moineau persévérant 34
Etourneau
(54 messages)
Inscription : 08/11/08

Message privé
J'ai fait des essais avec mon "prao side-boat" hier avec un petit vent...Tout répond bien, en particulier avec une dérive et un gouvernail bien équilibrés. J'en ai profité pour faire un topo sur Calaméo....Voici le lien
http://fr.calameo.com/read/0005274076ee92273c642
posté le 31 mars 2012

moineau persévérant 34
Etourneau
(54 messages)
Inscription : 08/11/08

Message privé
essais du Prao...suite. Voici une petite vidéo pas terrible mais qui donne une idée du bateau en situation.
http://www.youtube.com/watch?v=BINbmhrUPYA
posté le 31 mars 2012

yvonD
Martinet
(23 messages)
Inscription : 17/05/10
Lieu : Savoie / Bretagne

Message privé
bravo pour cette réalisation, le fait d'avoir deux possibilités d'écartement du flotteur est aussi une bonne idée ... par contre la dérive me semble un peu surdimensionnée mais qui peut le plus peut le moins ! En tout cas le "navire" semble bien marcher, tu devrais te faire vraiment plaisir. :)

Bonnes navigations !
Nautiraid en fibre / Disco RTM
posté le 31 mars 2012

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Super sympa les tiens. On peut bien se rendre compte ainsi de ta réalisation et utilisation.
Je remarque que nous avons le même fournisseur de tôle alu ;) La boutique en utilise aussi beaucoup dans la finition en tout genre. De temps en temps, je récupère un peu de bois, alu, inox, visseries pensant à mes petits projets :P
posté le 31 mars 2012

moineau persévérant 34
Etourneau
(54 messages)
Inscription : 08/11/08

Message privé
Merci à YvonD et Grégoire...à bientôt sur l'eau peut-être. Je serai présent avec mon Prao pour la sortie Loire et le lac d'Orient en mai 2012 avec l'équipe "Pataphilippe".
posté le 23 oct. 2012

moineau persévérant 34
Etourneau
(54 messages)
Inscription : 08/11/08

Message privé
Après une longue absence, voici quelques informations concernant l'adaptation d'un canoë trimaran à voile. Depuis cinq ans j'ai essayé beaucoup de choses, fabriquant parfois des "usines à gaz" pour me rendre compte après coup que c'est le plus simple qui fonctionnait souvent le mieux. Dans cet esprit j'ai mis au point une version "hydroglisseur" de mon trimaran avec de petites planches de "Fun Board" en guise de flotteurs. Cette version présente les avantages d'éviter de découper les planches à voile (ce qui oblige de passer par de la fibre et résine Epoxy pour les protéger), d'augmenter la vitesse (moins de traces sur l'eau), et gain de poids. Voici les liens de la brochure technique publiée sur Calaméo et le lien de la vidéo des essais.
http://fr.calameo.com/read/0005274071d3ce96f713b
http://youtu.be/hHzQWhVLkB0
posté le 28 déc. 2015

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Mieux vaut tard que jamais ;)
J'ai construit mon bras de flotteur avec une main courante alu, de la colle chaude et un axe de moustiquaire. J'ai ensuite demandé que l'on me soude des fixations inox supplémentaires pour l'adapter au kayak.






posté le 28 déc. 2015

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Et une petite vidéo pour voir mes amis se servant de mes flotteurs.
https://youtu.be/003E0C53tyY
Enfin, quand je dis MES flotteurs, je pense toujours à H3 :8
posté le 01 janv. 2016 mis à jour le 01 janv. 2016

pataphilippe
Sterne arctique
(147 messages)
Inscription : 25/08/08
Lieu : 63

Message privé
Wahouuuuu !

Le retour de Grégoire (j'aurai même pu dire d'Erön) Comment vas-tu , vieux Caribou ?

Meilleurs vœux pour 2016 !
Kayak à voile : "Navigue si tu peux, pagaie si tu dois !"
posté le 04 janv. 2016

Grégoire
Sterne arctique
(241 messages)
Inscription : 03/07/08
Lieu : Au nord du Nord

Message privé
Hello Pataphilippe, bonne année O:)
Ben.... Le vieux Caribou est encore fourbu de ses anciennes aventures malchanceuses mais il remonte petit à petit ;)
Et vous, tout va bien dans votre nouvelle vie au grand air ? :cool:
Meilleurs voeux pour 2016
posté le 04 janv. 2016

pataphilippe
Sterne arctique
(147 messages)
Inscription : 25/08/08
Lieu : 63

Message privé
Salut Grégoire,
Oui ! Nous sommes encore un peu en forme... Et nous rejoindrons cette année fin Mars le bateau qui passe l'hiver au sec en Grèce. (Nous, nous sommes en Auvergne )

Tu peux retrouver nos carnets de voyages ICI

Au plaisir de te lire sur ce forum que nous continuons à suivre de loin en loin... en attendant un "petit visu" peut-être un jour ?
Kayak à voile : "Navigue si tu peux, pagaie si tu dois !"
posté le 06 mai 2016 mis à jour le 06 mai 2016

paleo_loran
Hirondelle
(10 messages)
Inscription : 26/09/10

Message privé
Grégoire :
Et une petite vidéo pour voir mes amis se servant de mes flotteurs.
https://youtu.be/003E0C53tyY
Enfin, quand je dis MES flotteurs, je pense toujours à H3 :8


bonjour Grégoire,
bravo pour cette mise au point des flotteurs. Ton klepper est un bijou !
j'ai vu sur youtub ta video, tu sembles utiliser des flotteurs grabner, reliés avec une planche,
ils ressemblent a ceux de H3, ami qui m'a donné le virus...H3 nous manque a tous !
j'ai fait réaliser par grabner des flotteurs similaires pour transformer mon hobie oasis en trimaran.
voir la photo ci jointe.
bonne navigation.
Loran
(partager)
Remonter