Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage à pied
comment se protéger des orages? 9
(partager)
posté le 09 juin 2009

tranquillus
Hirondelle
(7 messages)
Inscription : 06/04/09

Message privé
bonjour,

j'aimerai savoir si il existe des moyens pour être protégé des orages en bivouac (avec une tente) et quels sont les précautions à prendre (en France!!)

merci.
posté le 09 juin 2009

Askelon
Martinet
(24 messages)
Inscription : 21/07/08

Message privé
Lire l'excellent article de notre David Manise national dans le CA #12 est un très bon début ;)

Une protection peut-être de planter un bâton de marche éloigné de la tente, pour faire un paratonnerre ; autrement, en vrac je dirais :

- éviter de planter la tente dans un champs (seul objet qui dépasse du sol, plus de chances d'attirer la foudre)
- attention aux arbres (risque d'explosion, de chute de branches voire du tronc, risque d'incendie)
- attention aux cailloux (éboulement)
- etc...
posté le 10 juin 2009

paleo_philou
Milan noir
(376 messages)
Inscription : 30/06/06

Message privé
l'orage est dangereux pour trois raisons :
1) les fortes pluies
2) le vent violent
3) la foudre

statistiquement les deux premières causes sont plus dangereuses que la 3 .
donc la meilleure protection est de ne pas te trouver au mauvais endroit au mauvais moment.

En cas d'orage il faut éviter de se trouver sur les rives d'un cours d'eau encaissé car on peut avoir un phénomène de vague ou d'inondation.
surveiller son environnement pour voir ce qui peut nous tomber dessus

éviter d'être le point haut d'un champ ou proche de ce point haut : arbre isolé.
Mais la foudre peut aussi tomber sur un arbre au milieu de tous les autres et sans qu'il soit le plus haut.

Il faut donc accepter de vivre et de prendre le risque qu'un orage nous interdise, un jour définitivement, de voir le soleil se lever.

A part cela, tu peux essayer de trouver proche, mais pas de trop, d'un paratonnerre mais en pleine rando ce n'est pas évident.
le coup de la pomme de terre sur les piquets de tente n'est pas valable, mais au moins cela rassure.

Dans une telle situation, il est bon aussi d'afficher une assurance à toute épreuve et une tranquillité d'esprit pour éviter que le sentiment de peur ou de panique contamine tout le groupe, cela évite d'avoir des réactions incontrôlées et irréfléchies qui conduisent à un accident.
posté le 10 juin 2009

Kulikool
Etourneau
(82 messages)
Inscription : 10/04/09
Lieu : Touraine

Message privé
Salut tranquillus,

Des messages sur ce sujet ont été postés sur le forum de Rando-Trekking, ça pourrait t'intéresser : ICI.

Bon vent ! :)
"Nos désirs sont les pressentiments des possibilités qui sont en nous." - Goethe "Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles, mais uniquement par manque d'émerveillement." - G.K. Chesterton
posté le 10 juin 2009

Kajak
Milan noir
(275 messages)
Inscription : 10/03/09
Autre

Message privé
que fait-on quand on est surpris par un orage en kayak?

je sais: on ne part pas quand il y a de l'orage mais on peut se faire rattraper par un orage et alors quelle est la meilleure protection? (si tant est qu'il y en ait une!)
posté le 11 juin 2009

paleo_philou
Milan noir
(376 messages)
Inscription : 30/06/06

Message privé
En voilier, la précaution de base est de mettre la chaine de l'ancre à entouré la base du mat et à tremper dans la mer pour faire conducteur et évacuer l'énergie de la foudre. mais en kayak ?

je ne sais pas si il y a une bonne solution pour l'orage en mer.
Ma réponse sera un peu "space", si je suis surpris en kayak et en riviére ou lac :
rejoindre le plus vite possible la berge la plus proche, et sortir de l'eau. Tout le monde connait les planchistes foudroyés sur des lacs;
Lors de ma descente de la loire en canoë j'ai été surpris par un orage assez violent avec des coups de foudre relativement proche (les bâtiments de la centrale de grangent se sont retrouvé sans électricité pendant quelques minutes !) J'ai attendu que cela se passe avant de repartir)

en mer c'est plus compliqué.
j'imagine que sous l'orage la mer sera formée donc instable.
si je suis seul j'arrête de pagayer et je bloque ma pagaie avec le paddle float pour assurer ma stabilité mettre ma capuche

si je suis en groupe : j'aurai tendance à regrouper tout le monde, et faire un radeau, placer les pagaies en travers des kayaks se tenir sans mettre les mains dans l'eau (pas facile) et mettre les capuches pour qu'il y ait conductivité par l'extérieur du corps.

Dans tous les cas je retire ma chaine autour du cou car si je me prends un coup de foudre le métal va fondre ce qui complique les choses.

Dans tous les cas j'espère fortement que cela tombe très loin de moi.
J'arrête de pagayer pour évite d'être conducteur par la pagaie entre un éclair tombé au loin et mon corps.
L'année derniére en baie de la Baule un homme est mort par la foudre alors qu'il était dans un pneumatique, pour tout le monde jusqu'alors, le pneumatique était isolant , comme dans une voiture avec les roues. Malheureusement ce n'était pas vrai.

Il ne faut pas oublier que des gens survivent après avoir été foudroyés et quelquefois sans aucune séquelle donc il faut toujours garder espoir.
posté le 11 juin 2009

Olivier
Caribou
(1645 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Pour la voiture, je crois que l'effet protecteur est plus dû au fait qu'elle fait cage de Faraday
Et pourquoi pas ?
posté le 11 juin 2009

Kajak
Milan noir
(275 messages)
Inscription : 10/03/09
Autre

Message privé
philou:

effectivement il vaut mieux eviter d'etre pris par l'orage en mer sur un kayak.
neammoins le coup de mettre les capuches (pour autant qu'on en est, ce qui n'est pas le cas des vestes de kayak!!) est une idée valable. ainsi que d'arreter de pagayer et de mettre le padlde-float pour la stabilite.
merci des tuyaux.
posté le 11 juin 2009 mis à jour le 11 juin 2009

rubis
Milan noir
(278 messages)
Inscription : 17/05/08

Message privé
philou :
si je suis en groupe : j'aurai tendance à regrouper tout le monde, et faire un radeau, placer les pagaies en travers des kayaks se tenir .

.

à éviter si le groupe est touché par la foudre il y a risque d'arc électrique entre les personnes et c'est tout le groupe qui est HS ( même si il n'y a pas d'arc électrique entre les personnes l'onde de choc rendra tout le groupe HS ) vaut mieux se disperser je dirai au moins 20mètres et si par malheur il y en a un de touché les autres peuvent venir en aide .

" Des personnes se trouvant en groupe doivent s'écarter les une des autres d'au moins 3 mètres, pour éviter le risque d'un éclair latéral entre deux personnes.
Le risque de foudroiement d'une personne peut se propager à ses voisins par une étincelle franchissant l'espacement entre personnes trop rapprochées: ce phénomène est appelé "éclair latéral". "

http://iracle.chez.com/cours/foudroiement.pdf
http://www.apfoudre.com/20recom.htm

.
si je suis seul j'arrête de pagayer et je bloque ma pagaie avec le paddle float pour assurer ma stabilité mettre ma capuche .

c'est le mieux a faire en baissant la tête et en priant :D
posté le 12 juin 2009

Kulikool
Etourneau
(82 messages)
Inscription : 10/04/09
Lieu : Touraine

Message privé
Olivier :
Pour la voiture, je crois que l'effet protecteur est plus dû au fait qu'elle fait cage de Faraday

Il me semble aussi ! :)
"Nos désirs sont les pressentiments des possibilités qui sont en nous." - Goethe "Le monde ne mourra jamais par manque de merveilles, mais uniquement par manque d'émerveillement." - G.K. Chesterton
(partager)
Remonter