1 membre et 18 invités en ligne
Accueil des forums
Voyager sur l'eau 2

Comparatif Gumotex baraka/oricono ?

Tim - 21 nov. 2008
Tout est dans le titre.

J'hésite entre ces 2 canoes à l'achat.

Pour une utilisation plutôt ballade familiale, y compris sur quelques jours, mais envie aussi de tater l'eau vive (plus rarement).

Si vous avez utilisé ces deux canoes, pourriez vous m'indiquer leurs qualités / défauts respectifs ?

Je pense qu'avec sa forme, le baraka devrait être plus rapide en eaux calmes, mais est ce bien le cas ? Et est ce significatif ?

Dernière question : le fait que le canoe orinoco soit autovidant implique t il qu'il y a toujours de l'eau au fond, et qu'on n'a jamais les pieds au sec ?

Merci d'avance.

Cariacou - 22 nov. 2008
Tim :
Tout est dans le titre.
...Je pense qu'avec sa forme, le baraka devrait être plus rapide en eaux calmes, mais est ce bien le cas ? Et est ce significatif ?

J' ai eu l'occasion de naviguer sur les 2 bateaux, je ne pense pas que la différence de glisse soit significative, il est vrai que je les ai testé dans des conditions très différentes l'Orinoco en Guyane avec quelques passages d'eau vive en classe III et le baraka dans des eaux plus calmes en métropole et ce à environ 15 ans d'intervalle.

Tim :
....Dernière question : le fait que le canoe orinoco soit autovidant implique t il qu'il y a toujours de l'eau au fond, et qu'on n'a jamais les pieds au sec ?

Pas de problème avec la chaussette d'auto vidage elle se ferme en l'enroulant sur elle même comme les sacs étanches.
On la garde fermé en eau calme et on peut l'ouvrir en eaux-vive.

Si j'avais à choisir, sans me préoccuper du prix, je choisirait un Orinoco, j'ai eu un problème avec un Baraka qui suite a une exposition au soleil à crevé. je suis peut-être tombé sur un modèle avec un défaut de collage, et c'est aussi du à un défaut d'attention de ma part. Il est en effet important quand le soleil "cogne" fort d'être vigilant et dégonfler suffisamment les boudins pour éviter ce genre de problème, principalement lorsque l'on sort le bateau de l'eau aux arrêts.
Je dois ajouter, concernent l'accident du Baraka que le fournisseur '(Canoë Shop)n'a fait aucun problème pour me le changer.

Tim - 22 nov. 2008
Cariacou :
[
Tim :
....Dernière question : le fait que le canoe orinoco soit autovideur implique t il qu'il y a toujours de l'eau au fond, et qu'on n'a jamais les pieds au sec ?

Pas de problème avec la chaussette d'auto vidage elle se ferme en l'enroulant sur elle même comme les sacs étanches.
On la garde fermé en eau calme et on peut l'ouvrir en eaux-vive.

Si j'avais à choisir, sans me préoccuper du prix, je choisirait un Orinoco.

Bon, je me laisse tenter par un orinoco...en me souciant du prix : on en trouve d'occasion entre 400 et 500 €, alors que le baraka, je ne l'ai vu qu'en neuf (1 000 €).

Petit rectificatif pour la chaussette d'autovidange : les orinoco d'occasion se trouvent chez les professionnels...qui achètent des canoes pour professionnels : ils sont un peu plus renforcés que les modèles standards...et il n'ont pas de chaussette d'autovidange, mais une simple grille.

En conséquence, il y a tuoujours un peu d'eau dans le fond du bateau, du côté du pagayeur arrière. Sauf à bricoler un système de fermeture, ce que je devrais faire.

Merci en tout cas pour les conseils.

Remonter