Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Vos récits de voyages
petite balade comparative canoe rigide/canoe gonflable 23
(partager)
posté le 11 juin 2007

chatpacha
Etourneau
(72 messages)
Inscription : 01/06/07
Lieu : NANCY FRANCE

Message privé
Hier, nous avons étrenné notre beau canoé tout neuf, gonflable de chez Grabner: le modèle Outside.
Il pèse 20 kg et est prévu pour 2 ou 3 personnes.
Pour plus d'info : ici
Nous l'avons commandé par internet directement chez Grabner et reçu moins d'une semaine plus tard.
Cet achat a d'abord été motivé par la possibilité de l'emmener pour des voyages lointains par avion. Le poids de 20 kg est accepté par la plupart des compagnies aériennes.

Un canoé sur le toit, l'autre dans le coffre, le vélo derrière, fastoche!





Nous avons décidé d'aller explorer une petite rivière- l'Aire- aux confins de la Meuse et de la Marne à 12O km au NO de Nancy.
Nous la descendrons de Boureuilles à Apremont en passant par Varennes en Argonne (15 km).
pour voir la carte

Nous déposons tout le matos et Fred file en aval déposer la voiture.





Le gonflage est un jeu d'enfant. Il ne faut pas plus de 10 mn pour gonfler le canoé. Attention à visser les sièges avant de le gonfler totalement à 0,3 bar (ce qui est un peu plus que la majorité des autres gonflables).
Bon, faut dire qu'en fait on n'a pas de manomètre...
Le manchon au fond du bateau est en fait un vide-vite que l'on peut fermer en le tirant à l'intérieur du bateau comme une chaussette et qui se ferme en faisant 3 tours sur lui-même puis en fermant un mousqueton (comme avec un sac étanche), très pratique.
(la boucle d'une des petites sangles a été reçue cassée, nous devons en recevoir une autre incessamment mais un petit bout fait aussi bien l'affaire)
On peut simplement s'asseoir sur le banc ou s'agenouiller au fond du bateau comme un vrai canoeiste et dans ce cas on peut incliner l'avant du siège vers le bas pour y poser les fesses.





Bon, ben maintenant 'ya plus qu'à attendre. Les capacités de chargement du canoé rigide (environ 470 cm, une quarantaine de kg environ soit 2 fois plus que le gonflable) sont évidemment bien plus importantes.




35 mn plus tard, c'est l'arrivée triomphale de Fred sous les viva de la foule!




Ambiance amazonie par moment!







La rivière est par endroits très peu profonde et nous avons préféré laisser aux "grands" le rigide et manoeuvrer nous-mêmes -les parents- le gonflable, avec Marion. Je me suis assise à l'avant, ce qui nuit beaucoup à l'assiette du bateau (hum...).






Par la suite avec un enfant devant (et deux adultes à l'arrière), ça va beaucoup mieux et le bateau pousse moins d'eau. C'est étonnant le bruit produit par le gonflable. Le rigide est bien plus silencieux (abstraction faite des pagayeurs!)





La rivière est coupée par de nombreux obstacles, amoncellements inextricables de branchages et "barrages".
A cause de l'extrème sinuosité de la rivière et des ces obstacles, il nous faudra 5 h pour parcourir 15 km.








La proue relevée du gonflable se prête mieux à ce genre d'acrobaties que le rigide.







Quand on le lâche trop vite, l'avant pique dans l'eau et là, pas de vide-vite, il faut écoper.





Une petite plage de 'gravillons" fins...






Il y a sur cette rivière plein de "tous petits" rapides.






Il y a aussi des zones plus calmes. La stabilité du rigide est meilleure que celle du gonflable, il faut dire qu'il est plus large, plus long, plus lourd...







On arrive à mi-parcours à Varennes-en-Argonne.













On a vu plein d'animaux : une quinzaine de hérons, de grands rapaces, plein de canards, 4 ou 5 ragondins, mais on n'a réussi qu'à photographier une vache







.... et des oeufs.







La rivière n'a pas l'air du tout entretenue mais elle est très propre. Pas la moindre cochonnerie. Je me rappelle des rivières de mon enfance dont les rives étaient toujours jonchées de vieilleries. Progrès appréciable!









A chaque descente de rivière on trouve au moins un ballon!







Tout rentre dans ce sac de voyage : canoé, gonfleur, 2 pagaies démontables en 3 parties, étanches, kit de réparation, bouts d'amarrage, 3 sièges en bois.







On est quand même plus serein dans un rigide pour faire du rase-cailloux, surtout s'il est en polypropylène, matériaux peu noble mais super costaud.






On a tout remballé avant l'orage, ouf!

posté le 11 juin 2007

Cariacou
Sterne arctique
(104 messages)
Inscription : 25/03/07
Lieu : Chateaudun - vallée du Loir

Message privé
Jolie rivière, superbe photo.... merci de nous avoir fait partager
alain - http://guyaneaventure.free.fr/ "Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas." Canoë => Old Town Camper 16 rx
posté le 11 juin 2007

cath
Martinet
(48 messages)
Inscription : 10/02/07
Lieu : Bruniquel (Tarn et Garonne)

Message privé
J'adore la photo d'avant l'orage. Elle est superbe.

Et alors, que conclues-tu du rendement d'un gonflable par rapport à un rigide ?
Allonz-à-l'aventure Randonnée à pied, canoë et bivouac en famille
posté le 11 juin 2007

chatpacha
Etourneau
(72 messages)
Inscription : 01/06/07
Lieu : NANCY FRANCE

Message privé
Merci Cath. Moi aussi j'adore cette photo...

Le rendement du gonflable est évidemment bien moindre sur eau plate (et encore on n'a pas eu de vent).
Le rigide va plus droit, plus vite avec moins d'effort.
Le gonflable est plus volage ce qui veut dire aussi plus manoeuvrant.
Son terrain de jeu idéal est à mon avis une rivière de classe 2 ou 3 avec assez d'eau pour ne pas grincer des dents quand on frotte le fond.
Je dois dire qu'au terme de cette journée de frotte-caillou, il n'y a pas la moindre rayure sur le gonflable, mais bon..

Le gros avantage du gonflable est qu'évidemment il permet d'emmener facilement 2 bateaux pour nous 5.
On a déjà trimballé les 2 rigides sur le toit de la voiture mais c'est quand même un peu "limite".

A+
Marie
posté le 11 juin 2007

Gaelounet
Milan noir
(331 messages)
Inscription : 19/05/06
Lieu : Paris

Message privé
Encore un beau reportage ! On est gâté en ce moment.
L'Outside étant plutôt un Canoë d'eaux vives, je suppose que tu as des projets de voyage sur des rivières mouvementées ?
posté le 11 juin 2007

chatpacha
Etourneau
(72 messages)
Inscription : 01/06/07
Lieu : NANCY FRANCE

Message privé
Non, pas de projet de ce type à court terme.

Notre choix s'est porté sur un canoé plutôt qu'un kayak car il est plus facile d'y rester au sec.
Je trouve aussi qu'en descente de rivière 'inconnue" la position surélevée dans le canoé est plus sécurisante: on repère plus facilement le bon passage, les obstacles...
Enfin, le débarquement-réembarquement est plus facile qu'en kayak et quand il y a peu d'eau, cette manoeuvre se répète souvent.

On part dans qq semaines dans la cordillière des Andes et on aimerait tremper nos pagaies dans qq lagunes altiplaniques (un peu compliqué comme fantasme je l'avoue)
Il fera certainement très froid alors autant garder les fesses au sec, surtout qu'on n'aura pas la place d'emmener les combin' néoprène et tout le fourbi.

L'épilogue fin-juillet!

A+
Marie
posté le 11 juin 2007

cath
Martinet
(48 messages)
Inscription : 10/02/07
Lieu : Bruniquel (Tarn et Garonne)

Message privé
chatpacha :
Merci Cath. Moi aussi j'adore cette photo...

Tiens, je l'ai un peu dopée en baissant la luminosité, et en augmentant le contraste.



Tu m'en veux pas trop d'avoir touché à ton "oeuvre" ? J'ai pas pu résister, à l'envie d'accentuer ces lumières si particulières d'avant l'orage, que j'adore.
Allonz-à-l'aventure Randonnée à pied, canoë et bivouac en famille
posté le 12 juin 2007

chatpacha
Etourneau
(72 messages)
Inscription : 01/06/07
Lieu : NANCY FRANCE

Message privé
Nan, je ne t'en veux pas, d'autant moins que le résultat est plus proche de la réalité!
J'adore ces atmosphères inquiétantes d'avant orage.
L'atmosphère est lourde,on a envie que ça pète mais en même temps avec tous ces phénomènes météo de + en + violents, on ressent une petite pointe d'angoisse.
N'empêche, j'aime l'orage!
Marie
posté le 12 juin 2007

tetedechien
Sterne arctique
(123 messages)
Inscription : 19/08/06

Message privé
Ouahh superbe.

j'ai plein de questions ;)
Ce modèle de chez Grabner à l'air très sympa.
Avez vous franchi des obstacles avec ? (je pense au barrage et au deversoir que l'on voit sur les photos)

Serait-il possible de mettre une image googleearth avec le parcours sur la rivière (j'aimerais bien l'essayer aussi ;) )

Vous arrêtez pas de voyager !!! c'est génial.
Alex
posté le 12 juin 2007 mis à jour le 12 juin 2007

chatpacha
Etourneau
(72 messages)
Inscription : 01/06/07
Lieu : NANCY FRANCE

Message privé
Nan, nan, nan, on n'a pas franchi ce déversoir, pas assez d'eau, pas assez fous!
On n'a franchi aucun obstacle avec le bateau, du moins rien de significatif.
Si tu vas sur le site de Grabner il y a une rubrique récit de voyage avec plein de photos qui font envie: c'est par ici

Pour Google Earth, je vais tâcher de regarder mais cette petite rivière se trouve dans une sorte de no man's land et je crains que la définition soit très grossière. De plus elle est bordée d'arbres donc on doit voir un serpent vert et pas grand chose d'autre!

Dans quel coin habites-tu?
Le parcours est parfois un peu rough en particulier certains déversoirs (il y en a en tout 4 je crois) car les berges ne sont pas aménagées.
Il y a aussi 2 ou 3 "barrages de branches" pas faciles à franchir.
Prévois impérativement un chapeau anti-bestile quand tu passes sous les branches, tu seras plus serein.

A+
Marie
posté le 12 juin 2007

tetedechien
Sterne arctique
(123 messages)
Inscription : 19/08/06

Message privé
Je suis sur Paris 12eme avec une bonne voiture cela doit pouvoir se faire sur la journée (euh en partant tot lol).
posté le 12 juin 2007

chatpacha
Etourneau
(72 messages)
Inscription : 01/06/07
Lieu : NANCY FRANCE

Message privé
Via michelin dit 2H22...

Si tu as la carte IGN 905 France CanoeKayak et sports d'eau vive
et le "Guide-itinéraires 700 rivières de France" de Daniel Bonnigal aux éditions La Pirogue
(tu peux acheter tout ça sur le site du canotier ici)
tu trouveras sûrement au moins aussi bien et moins loin.

Maintenant si tu veux être un des rares à pouvoir dire que tu as descendu l'Aire, rivière mondialement inconnue, just do it!

A+
Marie
posté le 13 juin 2007

khutzeymateen
Milan noir
(400 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Bravo pour le récit et superbe photo d'avant orage
La rivière n'a pas l'air du tout entretenue mais elle est très propre. Pas la moindre cochonnerie. Je me rappelle des rivières de mon enfance dont les rives étaient toujours jonchées de vieilleries. Progrès appréciable!

C'est très appréciable également ; il est vrai que en France on a fait des progrès de ce point de vue là .Auparavant il y avait des décharges sauvages un peu partout...
posté le 13 juin 2007 mis à jour le 13 juin 2007

Pierre
Etourneau
(56 messages)
Inscription : 16/10/06
Lieu : Amboise

Message privé
Salut Chatpacha,

Superbe reportage et magnifiques photos ! On s'y verrait bien . C'est le genre de comte rendu qui donne des fourmis dans les pagaies .

chatpacha :
On est quand même plus serein dans un rigide pour faire du rase-cailloux, surtout s'il est en polypropylène, matériaux peu noble mais super costaud.

Je pense que tu sous estimes énormément ton Grabner . Il ressemble vraisemblablement à un aqua-design que j'utilise régulièrement, et le domaine de prédilection de ces engins c'est l'eau vive . Tu serais surpris des endroits ou peuvent passer des bateaux pareils tandis qu'un rigide serait depuis bien lontemps plié ou éventré en cravate autour d'un caillou :) .

Je n'ai pas de connaissance particulière ou de formation dans le domaine du canoë et pourtant j'ai descendu plusieurs fois des rivières classe III/IV avec le aqua-design sans aucun soucis à part quelques dessalages :D et le bateau est toujours en excellent état. L'avantage de ces bateaux c'est d'une part qu'ils sont très maniables, et ensuite, que leur conception souple et remplie d'air leur permet de se déformer sous les chocs, de rebondir sur un obstacle, de plier et de reprendre la forme ce qui est absolument inconcevable pour un rigide. Leurs matériaux sont très résistants à l'abrasion et finalement dans l'eau il n'y a que très rarement des éléments suceptibles de percer l'enveloppe. Les cailloux sont érodés, les tronc d'arbres aussi et rarement très pointus... Il n'y aurait qu'un bout de ferraille pointu , rigide et fixe qui pourrait faire des dégats et ca ne court pas les rues.
Un plus pour l'eau vive sur ces bateaux, c'est un fond autovideur. Le tien l'est t'il ?

Ton bateau est neuf, c'est normal que tu sois inquiet ;) mais vu la qualité de Grabner, AMHA, tu n'es pas près de le percer ;) dans quelques années tu souriras en pensant à tes inquiétudes possibles à ce sujet.

Je ne peux que te conseiller d'essayer l'eau vive avec ton gonflable ... mais attention après y avoir gouté ... le reste parait fade :D .

A+
Pierre
posté le 13 juin 2007

chatpacha
Etourneau
(72 messages)
Inscription : 01/06/07
Lieu : NANCY FRANCE

Message privé
Salut Pierre.

Je parle de frotte-cailloux, pas d'eau vive.
Quand il y a peu d'eau, on n'a pas de scrupules en rigide à donner de grands coups de rein pour "redécoller". Ce n'est pas très élégant mais assez souvent efficace.
A éviter quand même je pense avec un gonflable, quel qu'il soit, nan?

C'est clair que le rigide est fait pour du classe 2, au-delà, c'est vraiment limite.
On a choisi le modèle Outside (qui est auto-videur) précisemment parce que - comme tu l'indiques - il permet de faire des descentes inaccessibles avec un canoé rigide ou un modèle Aventure de chez Grabner par ex.

En tout cas tu as raison, l'eau vive est plus "pétillante" que les longs planiols.
Il va falloir qu'on aille un peu explorer les rivières du versant alsacien des Vosges.

Marie
posté le 13 juin 2007

Pierre
Etourneau
(56 messages)
Inscription : 16/10/06
Lieu : Amboise

Message privé
chatpacha :
A éviter quand même je pense avec un gonflable, quel qu'il soit, nan?

C'est ce que je pensais aussi ... au début ;) mais avec un bateau comme le Grabner qui est au moins de la même qualité que le Jumbo voire le Aqua-Design, et après quelques descentes , je ne pose plus la question :D . Je fais, comme tu le dis, dans l'efficace !

Quand j'ai acheté d'occase mon jumbo, il avait un trou et j'ai constaté que cela se réparait très bien ... ca aide aussi à se rassurer !

A+
Pierre
posté le 13 juin 2007

chatpacha
Etourneau
(72 messages)
Inscription : 01/06/07
Lieu : NANCY FRANCE

Message privé
Merci Pierre, grâce à toi, je vais abandonner mes scrupules plus vite!

A+
Marie
posté le 13 juin 2007

Cariacou
Sterne arctique
(104 messages)
Inscription : 25/03/07
Lieu : Chateaudun - vallée du Loir

Message privé
Pierre :
chatpacha :
A éviter quand même je pense avec un gonflable, quel qu'il soit, nan?

C'est ce que je pensais aussi ... au début ;) mais avec un bateau comme le Grabner qui est au moins de la même qualité que le Jumbo voire le Aqua-Design, et après quelques descentes , je ne pose plus la question :D . Je fais, comme tu le dis, dans l'efficace !

J'abonde dans le sens de Pierre :J'ai également navigué sur des "Jumbo", "Aqua-Design" et "Orinoco" sur des rivières très sauvages en Guyane, avec pas mal d'obstacles, rapides, passage sur des arbres couchés, je peux te confirmer qu'il n'y a pas de problèmes. Il faut seulement éviter les bois agressifs (branches pointues et épineux).
Amicalement.
alain - http://guyaneaventure.free.fr/ "Quand le dernier arbre aura été abattu, Quand la dernière rivière aura été empoisonnée, Quand le dernier poisson aura été péché, alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas." Canoë => Old Town Camper 16 rx
posté le 13 juin 2007

tetedechien
Sterne arctique
(123 messages)
Inscription : 19/08/06

Message privé
"pierre" :
chatpacha a écrit:

A éviter quand même je pense avec un gonflable, quel qu'il soit, nan?

C'est ce que je pensais aussi ... au début wink mais avec un bateau comme le Grabner qui est au moins de la même qualité que le Jumbo voire le Aqua-Design, et après quelques descentes , je ne pose plus la question big_smile . Je fais, comme tu le dis, dans l'efficace !

"Cariacou" :
J'abonde dans le sens de Pierre :J'ai également navigué sur des "Jumbo", "Aqua-Design" et "Orinoco" sur des rivières très sauvages en Guyane, avec pas mal d'obstacles, rapides, passage sur des arbres couchés, je peux te confirmer qu'il n'y a pas de problèmes. Il faut seulement éviter les bois agressifs (branches pointues et épineux).
Amicalement.

Bon bah le mieux, Pierre & Cariacou, c'est d'aller vérifier en live.

Je vous propose donc d'y aller.
Pendnat votre test et par soucis de sécurité, je garderais la caméra pour vous filmer.
Vous pourrez ainsi descendre en simultané.
idéal pour comparer... ;)
posté le 18 août 2007 mis à jour le 18 août 2007

chatpacha
Etourneau
(72 messages)
Inscription : 01/06/07
Lieu : NANCY FRANCE

Message privé
Bonjour à tous.
Nous voici rentrés de notre voyage dans la Cordillière, superbe!
Le canoé s'est parfaitement bien comporté puisqu'il est resté sagement au fond de son sac pendant tout le voyage, sans broncher!
En effet, le niveau des rivières était très bas du fait de la saison sèche



et il faisait si froid que les lagunes étaient gelées!

posté le 18 août 2007

chatpacha
Etourneau
(72 messages)
Inscription : 01/06/07
Lieu : NANCY FRANCE

Message privé
"Profitant" de notre été pourri en Lorraine, nous avons décidé d'essayer de descendre la Moselotte, affluent de la Moselle qui court sur le versant est des Vosges.

Nous espérions compter sur un niveau d'eau suffisant pour parcourir cette petite rivière de montagne (à vaches, n'éxagérons rien!) classée II (III).

Le guide des 700 rivières de France souligne bien la présence de nombreux barrages et en effet ils sont non seulement nombreux mais aussi très difficiles à franchir puisque les rives sont très encaissées et qu'il n'y a absolument aucun aménagement prévu pour les canoés-kayaks. Demerden sie sich!

Nous nous sommes félicités de ne pas avoir les enfants avec nous et d'avoir pris le canoé gonflable car les portages furent nombreux et acrobatiques.

Les rivières des Vosges sont truffées de petits barrages destinés autrefois à l'industrie textile et du bois.
Aujourd'hui il existe plein de microcentrales hydro-électriques qui compliquent bien la tâche des descendeurs de rivières.
Nous sommes partis de Cornimont (en aval du village) et pendant un peu plus de 5 h avons descendu la Moselotte jusqu'à Vagney. pour voir la carte
Il faut à peu près 1/2 heure pour remonter en vélo.

Le bidon étanche est bien adapté à la largeur du canoé mais n'est vraiment pas pratique à porter quand on a déjà le canoé sur la tête : un sac à dos étanche serait vraiment plus pratique.



Bon, finalement ça manquait d'eau à certains endroits, d'autant plus que régulièrement une partie du débit de la rivière est détourné pour alimenter des turbines. On a pas mal marché!



Les gorges de Crosery: l'endroit le plus beau de la descente (malheureusement pas bien long et situé juste après un portage très acrobatique, prévoir une longue corde pour hisser le canoé en haut de la berge)







Nous avons eu l'occasion de tester le canoé dans qq passages de classe III (ben là j'ai pas de photos vu qu'on n'était que tous les 2 cette fois!) : en se mettant à genoux, il est hyperstable et vraiment très sécurisant. Il est vraiment fait pour ce programme.
posté le 19 août 2007

Jérôme Caz.
Etourneau
(96 messages)
Inscription : 15/09/06
Lieu : Maisons-Laffitte

Message privé
je confirme, c'est superbe !

merci

;)

Jérôme
posté le 02 sept. 2007

paleo_pat
Sterne arctique
(189 messages)
Inscription : 01/06/06

Message privé
Ca a l'air beau, mais effectivement ça manque d'eau à certains endroits.

L'hydro-énergie n'est pas toujours aussi écologique qu'on peut le penser : disparition d'écosystèmes entre autres...

Sans parler des gênes occasionnés aux descendeurs de rivières que nous sommes.

Patrick
N'est pas grand celui qui ne tombe jamais, mais celui qui se relève et continue.
posté le 03 mai 2013

oliv54
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 28/04/13

Message privé
effectivement ça donne envie.....j'essayerai bien pendant qu'il y a encore de l'eau
"Je connais mes limites, c'est pourquoi je vais au-delà " Serge Gainsbourg
(partager)
Remonter