Rhône "Seyssel - Lyon" en Kayak

(réalisé) share(partager)

Résumé d'un raid réalisé au mois de Mai sur le Rhône.
165 km en 4 jours à parcourir au départ du port de Seyssel Haute Savoie, jusqu'à Lyon pour débarquer en face du musée de Confluence.


S'y rendre de manière douce :
Précisions : Prévoir une logistique de départ et d'arrivée.
kayak de mer
Quand : 13/05/15
Durée : 4 jours
Distance totale : 159km
Carnet créé par rake51 le 06 nov. 2015
modifié le 28 déc. 2015
4236 lecteur(s) - 15
Vue d'ensemble

Le topo : Etape n°3: Serrières de Briord > La Villette d'Anthon (mise à jour : 11 nov. 2015)

Distance section : 37.8km

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Etape n°3: Serrières de Briord > La Villette d'Anthon (mise à jour : 11 nov. 2015)

Troisième jour...
Rien de bien particulier sur cette étape.
On notera le portage assez simple pour passer le barrage de Sault Brénaz, et surtout la centrale nucléaire du Bugey...
Plage du Camping Municipal Du Point Vert
Plage du Camping Municipal Du Point Vert
Départ donc de la plage du Camping Municipal Du Point Vert.
Si vous avez eu de la chance pour trouver un emplacement assez proche du Rhône, le portage se fera sur quelques mètres.
On apercevra en face de nous la base nautique "La Vallée Bleue" de Montalieu Vercieu, pour plus d'infos > www.valleebleue.org
Cap sur le barrage de Sault Brénaz
Cap sur le barrage de Sault Brénaz
Etape n°3: Serrières de Briord > La Villette d'Anthon
A peine a t'on commencé à pagayer, qu'au bout de 4 km, on va très vite apercevoir le barrage de Sault Brénaz, ainsi que la signalétique de sécurité qui nous invitera à poursuivre sur notre gauche pour ensuite débarquer sur une rampe de mise à l'eau (45.850566, 5.409578).
Portage de Sault Brénaz
Portage de Sault Brénaz
Embarquement à l'ancienne écluse de Sault Brénaz
Embarquement à l'ancienne écluse de Sault Brénaz
Le portage est relativement court, et simple, la mise à l'eau se fera à l'entrée de l'ancienne écluse de Sault Brénaz, qui n'est plus en fonctionnement.
Cet aménagement rejoint le Rhône assez rapidement.
On constatera sur nos GPS une vitesse impressionnante . Lorsque nous avons réalisé le périple, on avait un petit vent dans le dos, avec un courant assez important, nos écrans affichaient pas loin de 10km/h sans même toucher à la pagaie!!!!
A voir sur d'autres sorties pour comparer.
Sur notre gauche, on entendra le bruit incessant d'engins d'extraction et de transports de matériaux de la carrière de Sault Brénaz, preuve que les aménagements du Rhône ne sont plus les mêmes que la première étape. Le fleuve s'industrialise petit à petit au fur et à mesure de notre progression...
Pont de Lagnieu
Pont de Lagnieu
Tout ira très vite!!! La vitesse du courant ne vous quittera plus.
Lorsque nous avions planifié notre parcours, on avait prévu le kilométrage de cette étape sur la journée. 38 Km au total qu'on aura parcouru en à peine 5h.
Autre détail important à ne pas négliger, ne prévoyez pas d'arrêt (pause pipi, etc), il n'y a pratiquement pas de berges accessibles pour débarquer sur la quasi totalité du parcours.

On apercevra vite le pont de Lagnieu (45.882686, 5.348053).
Centrale nucléaire du Bugey
Centrale nucléaire du Bugey
La vitesse du courant nous fera oublier la monotonie de ce parcours. Pas grand chose à voir, ci ce n'est qu'une végétation intense, principalement des renouées du Japon, cette espèce invasive qui jonche les berges du fleuve.

Heureusement, les fumées lointaines qu'on apercevra quelques kilomètres en amont, nous dévoileront par la suite l'immense centrale nucléaire du Bugey (45.801943, 5.276221).
Notre sentiment a été partagé sur cette architecture impressionnante, entre admiration, et crainte. Mais le détour en vaut la peine, et le spectacle est magnifique!
Pont de Loyettes
Pont de Loyettes
On reprend notre chemin pour ensuite passer sous le pont de Loyettes (45.772129, 5.206262).
Quatre kilomètres plus loin, le courant gagnera en intensité, le Rhône sera alimenté par la rivière d'Ain (45.793929, 5.176579).

Débarquement et portage pour accéder au camping de La Villette d'Anthon
Débarquement et portage pour accéder au camping de La Villette d'Anthon
Point de débarquement
Point de débarquement
On arrivera donc rapidement au bout de cette troisième étape.
Attention au débarquement qui est plus que délicat, n'oublions pas que le courant est soutenu et que si vous loupez l'accostage, ça va être très compliqué de remonter à contre courant.
C'est pour cela qu'il est impératif de noter les coordonnées GPS suivantes: 45.809596, 5.126675.
Il s'agit donc du point de débarquement le plus proche du camping, je tiens à vous avertir, rien n'est aménagé, n'hésitez pas à prévoir dans votre équipement une corde, de type escalade qui vous permettra de hisser votre kayak hors de l'eau en toute sécurité.
Après si par malheur vous n'arrivez pas à accoster, quelques centaines de mètres après, vous aurez d'autres opportunités beaucoup plus fiables, mais ce sera au prix d'un portage qui par conséquent sera d'autant plus long...
Entrée du camping
Entrée du camping
Le portage sera délicat car le chemin d'accès au camping "Franceloc" est "cabossé", et infesté de "nids de poules".
Etape n°3: Serrières de Briord > La Villette d'Anthon
Voilà donc cette troisième étape bouclée... Pour tout dire, ce n'est pas la plus passionnante de l'aventure, au eu en plus le "privilège" de la faire par mauvais temps...
Je vous laisse découvrir, pour ceux qui le souhaite, le petit résumé vidéo de ce parcours > C'est ICI !!!
Section précédente Section suivante
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets #49

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017