Rando de 6 jours en famille dans le Moyen Atlas

(réalisé) share(partager)
6 jours de randonnée avec guide, muletiers et cuisinier, avec nos enfants de 7 et 10 ans, en plein pays berbère, dans la région méconnue de Beni Mellal.
randonnée/trek
Quand : 4/14/18
Durée : 6 jours
Distance totale : 64.4km Dénivelées : +2093m / -2559m
Alti min/max : 960m/1810m
Carnet créé par diegogo le 30 Apr
modifié le 03 May
176 lecteur(s) - 2
Vue d'ensemble

Le topo : J4 (mise à jour : 30 Apr)

Distance section : 7.6km Dénivelées section : +251m / -646m
Section Alti min/max : 1590m/1766m

Description :

Départ du bivouac en direction du plateau d'Atheb, franchissement du jbel Bouhzem et descente sur les hauteurs du village d'Hançala
carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J4 (mise à jour : 30 Apr)

Nuit au calme, réveil au son des sources.
Nous partons à nouveau à 4 plus Abdou.
Salah et sa mule nous rejoindrons assez vite.
Le reste de la troupe, beaucoup plus tard.
Après une pause à l'une des sources pour remplir nos gourdes (et y mettre quelques pastilles de micro pur quand même) montée vers le plateau d'Atheb, sur un terrain un peu gras.
Après une pause à l'une des sources pour remplir nos gourdes (et y mettre quelques pastilles de micro pur quand même) montée vers le plateau d'Atheb, sur un terrain un peu gras.
Arrivée au premier col
Arrivée au premier col
Chloé a tenu le coup sur cette montée matinale. Rien de tel qu'un peu de mule pour récupérer de son effort.
Chloé a tenu le coup sur cette montée matinale. Rien de tel qu'un peu de mule pour récupérer de son effort.
Descente vers le plateau d'Atheb, rougi par l'argile
Descente vers le plateau d'Atheb, rougi par l'argile
Pause au deuxième col....
Pause au deuxième col....
.....d'où la plaine se dévoile au loin.
.....d'où la plaine se dévoile au loin.
Cette montagne en face, c'est l'homme de l'Altas ou le Géant endormi.
De loin, et surtout depuis la plaine, cette montagne ressemble à un gisant.
Malheureusement, que ce soit à l'aller vers Beni Mellal, ou au retour, la météo nous a refusé de l'admirer entièrement.
Cette montagne en face, c'est l'homme de l'Altas ou le Géant endormi.
De loin, et surtout depuis la plaine, cette montagne ressemble à un gisant.
Malheureusement, que ce soit à l'aller vers Beni Mellal, ou au retour, la météo nous a refusé de l'admirer entièrement.
Une fois ce col franchi, une descente assez raide nous mène jusqu'à la vallée d'Hançala, où nous établirons notre campement.
Sur les conseils d'Abdou, nous glanons du bois dans la descente, pour le feu de camp du soir.
Sur les conseils d'Abdou, nous glanons du bois dans la descente, pour le feu de camp du soir.
Nous sommes partis de bonne heure pour avoir fini la rando du jour avant de déjeuner.
Nous finissons de marcher vers 12:30, les muletiers montent la tente, permettant au cuisinier d'exprimer ses talents.
Pendant l'installation, une dame vient vivement discuter avec le guide. Au ton, nous craignons qu'elle refuse que nous nous installions.
En fait, après explication du guide, il s'agissait de la paysane voisine qui offrait de nourrir et abreuver les mules, et qui offrait également d'accueillir pour la nuit Amina, la seule fille de l'équipe!
Les tentes montées, le repas avalé, ne nous reste plus qu'à farnienter à l'ombre d'un olivier...
Les tentes montées, le repas avalé, ne nous reste plus qu'à farnienter à l'ombre d'un olivier...
Des jeunes de retour de l'école accepteront de jouer au foot avec nous.
Ils ne parlent pas français, nous ne parlons pas berbère; le foot demeure une langue universelle...!

En attendant le signal d'Abdallah, notre cuisinier, quoi de mieux qu'un peu de détente
J4
J4
Manifestement, une des pastilles micropur n'a pas joué son rôle; Chloé et moi, qui avons partagé la même gourde subissons quelques désordres gastriques, surtout la pauvre petite Chloé qui vomit tout ce qu'elle peut....
Demain, double dose de Micropur et de Smecta
Commentaires

Now in shop

Carnets d'Aventures N°52