Praia do Cassino (BRA)

(réalisé) (partager)
Passant tous les ans les fêtes de fin d'année à Porto Alegre avec la belle famille, le projet de rejoindre le Chuí (extrême sud du Brésil) en vélo s'est construit presque naturellement... 600 bornes en solo, ça se cale bien entre noël et nouvel an!
C'est en étudiant en détail le parcours que l'idée de terminer par la traversée de la plage du Cassino s'est dressée comme une évidence. 220 km de bande sable ininterrompue entre Rio Grande et le Chuí, la plage du Cassino est considérée comme la plus grande plage au monde! Bon en fait, une étude plus "critérieuse" révèle qu'elle occupe le 10e rang, ce qui est déjà pas mal!
Pour pimenter le tout la plage est désertique entre ses 2 extrémités, pas d'accès routier: difficile de faire mieux niveau isolation!
vélo de randonnée
Quand : 26/12/15
Durée : 4.5 jours
Distance totale : 522km
Carnet créé par r1malin le 14 déc. 2015
modifié le 12 janv. 2016
1770 lecteur(s)
(8 personnes aiment ce carnet)
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 5 (mise à jour : 12 janv. 2016)

Distance section : 13.1km

Description :

6h30 Hermenegildo
8h20 Barra do Chuí

dist pédalée:    14,45 km
temps pédalé:  1h40
vitesse moy:    8,68 km/h
vitesse max:    14,55 km/h

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 5 (mise à jour : 12 janv. 2016)

Malheureusement aujourd’hui les conditions sont exécrables...
Il pleut et le vent a complètement changé de direction et vient du sud.
Pour couronner le tout la mer est bien haute et ne laisse pas vraiment la place pour pédaler sur du sable dur.
Que faire sachant que je dois prendre mon bus le lendemain pour pouvoir arriver avant le nouvel an à Porto Alegre?
Etant donné que je suis confortablement installé à la maison, je décide d’attendre de meilleures conditions jusqu’au lendemain matin dernier délai.
Aujourd'hui je vais rester à l'abri...
Aujourd'hui je vais rester à l'abri...
Le lendemain les conditions ne s’améliorent pas…
Mais quand faut y aller, faut y aller!
Malgré la pluie et le vent de face je m’élance pour le dernier tronçon.
J’avance lentement mais tout en continuant à pédaler.
Pour pouvoir continuer á pédaler justement, j’utilise une technique qui consiste à accompagner le va et vient des vagues au plus proche de l’eau, en roulant souvent dans l’eau d’ailleurs.
Cette méthode me garantit un sable mouillé assez meuble, le tout étant de bien observer la couleur du sable (plus il est sombre, plus il est dense).
Après 1h40 de lutte, agrémentée par quelques chutes, j’arrive enfin au bout de la bande de sable.
Je suis à Barra do Chuí le point le plus au sud du Brésil qui marque la frontière avec l’Uruguay!!!
En effet on ne peut pas aller plus loin, un imposant barrage de blocs de béton se dresse en travers de la plage.
Enfin arrivé!
Enfin arrivé!
On ne va pas plus loin...
On ne va pas plus loin...
La satisfaction est grande, j’ai réussi à boucler le parcours dans les délais que je m’étais fixés!
C’est l’esprit soulagé que je prends le bus pour Porto Alegre afin de retrouver femme et enfant.
Cependant cette aventure aura laissé quelques traces.
Mis à part les brûlures dues au soleil et aux frottements sur la selle (aïe!) je me retrouve sous antibiotiques à soigner une grosse angine…
Ça m’apprendra à maltraiter mon systême immunitaire ;)
Section précédente
Commentaires
posté le 12 janv. 2016

Olivier
Caribou
(1634 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Parcours bien original ! C'est sympa !
Et pourquoi pas ?
posté le 13 janv. 2016
Dani Dartayre
Muito legal o detalhamento da viagem! Obrigada por compartilhar :)
Invité (utilisateur non inscrit)
posté le 15 janv. 2016

r1malin
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 14/12/15

Message privé
Merci Olivier, Dani!
En général je ne me casse jamais la tête à rédiger sur mes escapades.
Là j'ai voulu tester mytrip, c'est assez simple et le résultat est bon: très bel outil!