Mon GR 34 à moi. Vue d'ensemble

(en cours) (partager)
 Je résume ici mon voyage sur le GR34, en Bretagne, (le sentier des douaniers), qui se fera en plusieurs étapes entre 2015 et ....... et ceci jusqu'à Nantes, ma ville natale via le sentier du Tour de France.

Au 17 avril 2016, j'en suis à 5 jours de marche. 7 jours viendront se rajouter une fois la troisième partie terminée.

Vous pouvez en avoir un aperçu sur FB: Mon GR34 à moi
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop Précisions : Le GR34 est accessible à tout le monde bien qu'il y ait beaucoup de dénivelé. Pour le rejoindre, tous les moyens de transport terrestre sont utilisables. Pour les campings, beaucoup sont fermés entre septembre et avril.
randonnée/trek
Quand : 25/03/15
Durée : 6000 jours
Distance totale : 204.4km
Carnet créé par sash28 le 14 avr. 2016
modifié le 16 mai 2016
2072 lecteur(s)
(2 personnes aiment ce carnet)

Le topo : Partie 3: Saint Brieuc vers Perros Guirec (mise à jour : 16 mai 2016)

Distance section : 176km

Description :

  Cette partie fera environ 160 à 180 kms. Ce sera suivant les chemins empruntés et les détours effectués. Il faut que je sois le 30 avril à Lannion avant 11h30 pour reprendre le train du retour. Voilà ma barrière horaire. Chaque jours, je devrai faire au moins 25 kms pour être à temps à Lannion.

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Partie 3: Saint Brieuc vers Perros Guirec (mise à jour : 16 mai 2016)

  J'ai effectué cette 3ème partie de Saint Brieuc à Perros Guirec entre le 23 et le 28 avril 2016.
Cela fait environ 180kms - 190 kms.
 J'ai aussi fait un passage sur l'ïle de Bréhat et j'y ai passé la nuit, une nuit calme et reposante à l'hôtel (oui, j'ai triché un peu, normalement je ne devait que dormir dehors).

 J'ai visité quelques villages comme Tréguier par exemple. Mais les photos parlent d'elles même. Je n'ai pu toutes les mettre, en ayant fait énormément (vive le numérique...ou pas)

 

Les billets de train, c'est bon. Il me reste quelques petits trucs à régler avant le départ.
Les billets de train, c'est bon. Il me reste quelques petits trucs à régler avant le départ.
Voici un des livre qui va me suivre. Poèmes écrits par un de mes cousins, Kévin.
Voici un des livre qui va me suivre. Poèmes écrits par un de mes cousins, Kévin.
Tout mon périple affiché pour que ma fille puisse me suivre en différé.
Tout mon périple affiché pour que ma fille puisse me suivre en différé.
 23 avril 2016, c'est le départ. Le réveil se fait à 6h30 du mat, je dois en effet rejoindre Saint Brieuc en train.
 
 Impossible de dormir dans le train, bruit, excitation...mais 17 kms à faire à pied à mon arrivée sur place.

 Le train arrive à l'heure à Saint Brieuc, j'enfourche le sac, où plutôt je le colle sur mon dos! C'est un nouveau sac sans armature. Je vais voir en situation réelle et longue ce qu'il donne.

 Je pars de la gare direction le GR34. Pas de bol, 800m après le départ, le chemin est déjà bloqué à cause de travaux et en gros, débrouilles toi pour trouver un autre passage. C'est ce que je fais assez rapidement, et cette (petite) mésaventure arrivera plus d'une fois le long de ces presque 200 kms de marche.

 Je rejoins enfin le GR34 et la baie de Saint Brieuc en longeant le Gouët. C'est parti! La séjour commence vraiment. 7 jours de marche prévus pour rejoindre Perros Guirec environ 180-190kms plus loin.

 Cette première journée me mènera du côté de Etables-Sur-Mer, après 25 kms de marche.

 Cette première soirée se passera en bivouac sous des pins mais pas dans la hamac comme j'aurai aimé. Les pins ont des branches de partout donc impossible d'y installer le hamac sans risquer de l'abîmer ou d'abîmer la bâche qui doit me protéger des intempéries ou des petites bêtes qui pourraient me tomber dessus. Une prochaine fois peut-être (il s'avérera que l'utilisation du hamac sur le GR34 est une galère, donc la prochaine fois il restera à la maison).

 Pour le moment, le sac se tient bien et je ne sens pas de gêne à l'utilisation, mais ce n'est que le premier jour. Wait and See.
 
Phare sur l'embouchure du Gouët en baie de Saint Brieuc
Phare sur l'embouchure du Gouët en baie de Saint Brieuc
Une plage située entre la pointe du Roselier et la pointe des tablettes.
Une plage située entre la pointe du Roselier et la pointe des tablettes.
Plage des rosaires (Plérin Tournemine)
Plage des rosaires (Plérin Tournemine)
Comment tiennent-ils encore debout??
Comment tiennent-ils encore debout??
Phare de Binic
Phare de Binic
  24 avril 2016. La nuit a été mouvementée. Ma bâche s'est détachée et j'ai terminé la nuit à la belle étoile emmitouflé dans mon duvet et mon sursac. 
 Sacré début de séjour.
 
  Par contre, la veille j'ai réussi à faire un petit feu pour faire chauffer ma popote ainsi que ce matin pour le petit déjeuner.

 Je suis allé ce jour jusqu'à la pointe de Kerlite (Minard).

 J'en ai profité pour écrire une petite carte postale à ma fille au niveau de "Le Palus". Une jolie petite plage avec son petit bourg. La remise en route a été dure car il y a à cet endroit, pour reprendre le GR, une énorme colline à grimper. Un sacré dénivelé, je ne vous raconte pas ;)

 Ce soir là, j'ai du dormir dans un camping, ne trouvant pas de lieu de bivouac. J'ai eu la chance de pouvoir profiter de la piscine et d'une bonne douche chaude. Le pied ;)

 Après cette partie "piscine-douche", dodo sous la bache que j'avais monté en forme de toile de tente mais ouverte des deux côtés.

 Mais avant d'aller au lit, je suis allé profiter d'un magnifique coucher de soleil. SUPERBE!! Je vais pouvoir dormir sur mes deux oreilles.

 Bonne nuit et à demain.
Une petite pause (LE PALUS) et écriture des cartes postales pour envoi à ma fille.
Une petite pause (LE PALUS) et écriture des cartes postales pour envoi à ma fille.
Seul au monde.
Seul au monde.
Le petit dej.
Le petit dej.
Réchauffage du petit déjeuner du matin.
Réchauffage du petit déjeuner du matin.
Magnifique couché de soleil du côté de Minard. (Plouezec)
Magnifique couché de soleil du côté de Minard. (Plouezec)
Un "très" vieux moulin. Enfin ce qu'il en reste.
Un "très" vieux moulin. Enfin ce qu'il en reste.
25 avril 2016: 

  La nuit a été bonne. Je suis parti assez tard du camping, j'ai profité un peu de la matinée et ai pas mal discuté avec la gérante du camping. C'est aussi le but de ces randos seuls en itinérance: la rencontre et les discussions, malgré que j'ai du mal à faire le premier pas.

Cette journée m'a amené jusqu'à l'Ile de Bréhat. J'ai pris le bateau à L'Arcouest où se trouve l'embarcadère pour Bréhat et pris "dans le truc" j'ai passé la nuit là-bas.

  En y arrivant, je suis allé de suite soigner un peu mes pieds mais ils n'étaient pas encore en trop mauvais état, juste cette douleur sous l'avant pied droit qui me gène régulièrement et ensuite, visite de l'ile jusqu'à l'autre bout. Je me demande où j'ai trouvé la force de me faire l'ile de long en large, mais en regardant les photos, il s'agit je pense juste des paysages. Et puis à mon retour au centre ville, je me suis offert une petite bière! Et oui, il faut aussi se faire plaisir.

 Les photos de la journée ci-dessous.
Abbaye de Beauport (Paimpol)
Abbaye de Beauport (Paimpol)
Abbaye de Beauport
Abbaye de Beauport
Très bonne idée ces marches non?
Très bonne idée ces marches non?
EN route vers l'île de Bréhat.
EN route vers l'île de Bréhat.
A partir de maintenant, ce sont les photos de l'île de Bréhat.
Non! nous ne sommes pas aux USA...
Non! nous ne sommes pas aux USA...
Petite maison secondaire ;-)
Petite maison secondaire ;-)
 Ce qui est étonnant sur cette île, ce sont tous les vélos qui traînent le long des murs et qui y reste. En même temps, pour voler un vélo ici, il faudrait être timbré.
Le bout du bout. Ile nord.
Le bout du bout. Ile nord.
Bon, il faut bien se faire du bien aussi non?
Bon, il faut bien se faire du bien aussi non?
26 avril 2016:


   Je repars de l'île de Bréhat en forme. La nuit a été bonne et réparatrice. Maintenant, c'est direction Lézardrieux et recherche de bivouac pour la nuit.

    Le paysage est magnifique comme d'habitude.

    Tout s'est bien passé jusqu'à la recherche de coin de bivouac mais impossible d'en trouver un. De plus, je ne sais pas pour quelle raison mais cette journée a été très longue. j'ai fait 5 kms de trop car je me suis perdu. Vers 17h, je me suis arrêté dans une maison en construction où j'aurai pu dormir mais je me suis dit que ce serait pas mal de continuer un peu pour trouver un coin plus sympa qu'une maison...mauvais choix.
   Deux heures après, je me retrouve du côté de Lanmodez, non loin du Sillon de Talbert que je découvrirai le lendemain.
 
   Je cherche toujours un coin pour dormir et au détour d'un chemin je vois une dame qui rentre chez elle. Je lui demande un coin de canapé ou de jardin pour passer la nuit. Elle m'offre un coin de jardin. Il ne fait pas chaud et il y a du vent...encore.
Je monte tout mon barda et quelques minutes plus tard, la dame me ramène un petit plateau avec des raviolis bien chauds, du pain du fromage et un yaourt. Super! Ca me remonte le moral car là, j'étais vraiment cassé.
   Je mange tout ça et termine le montage de ma "tente". Je m'installe dans mon sac de couchage vers 21h car il fait froid. Quelques minutes plus tard, la dame revient avec un petit matelas en mousse qui m'a l'air tout neuf. Elle me demande si je n'ai pas froid, je lui dit que non, je suis bien couvert, mais elle insiste pour me prêter le matelas. En insistant un peu je suis sûr que j'aurai terminé la soirée dans sa maison. En tout cas, j'ai passé une super nuit sur ce matelas.

   Le matin je voulais attendre qu'elle se réveille mais à 9h30 ce n'était toujours pas le cas. Je lui ai donc laissé un petit mot pour la remercier. Un jour en repassant par là-bas, il faudra que je lui ramène des produits de mon coin (Eure et Loir). Elle ne se souviendra peut-être pas de moi mais peu importe. Je lui aurait bien envoyé un petit colis mais je ne trouve pas son adresse alors que j'ai son nom de famille en tête.
Un jour....



27 avril: du sillon de Talbert à Porz Hir, en passant par Tréguier et Plougrescant
Porz Hir
Porz Hir
Tréguier
Tréguier
Tréguier
Tréguier
Tréguier
Tréguier
Tréguier
Tréguier
Tréguier
Tréguier
Porz Hir
Porz Hir
Et voila. Enfin arrivé après 190 kms de marche et 6 jours de vadrouille.
Et voila. Enfin arrivé après 190 kms de marche et 6 jours de vadrouille.
Section précédente
Commentaires
posté le 03 mai 2016
La Pfaimpolaise
C'est un détail mais c'est l'abbaye de Beauport, avec un P, pas l'abbaye de Beaufort, à Faimpol:)
Belles photos.
Invité (utilisateur non inscrit)
posté le 04 mai 2016

sash28
Hirondelle
(7 messages)
Inscription : 14/04/16

Message privé
Oups pardon. Je ne me suis pas relu. C'est corrigé. Merci.