Marche, grimpe et vole depuis les sommets Zautorisés des Zécrins

(réalisé) share(partager)
Une jolie balade entre deux nouveaux potes pour essayer de décoller des 8 sommets autorisés des Ecrins avant le 1° juillet.
parapente vol-rando / alpinsime
Quand : 16/06/19
Durée : 5 jours
Distance totale : 138.1km Dénivelées : +12074m / -12090m
Alti min/max : 1641m/3988m
Carnet créé par voleur de cimes le 01 juil.
modifié le 10 août
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train stop
Précisions : Au départ de Chorges, train jusqu'à Briançon (13€ pour une heure à regarder défiler le paysage et faire de nouveaux projets), puis stop facile jusqu'à Vilar-d'Arêne (2*3' d'attente pour 2 gars avec des gros sacs sous la pluie ; déposé devant l'aub...
Coup de coeur ! 556 lecteur(s) - 8
Vue d'ensemble

Le topo : J3 : Pic du Rif (mise à jour : 10 août)

Distance section : 19.5km Dénivelées section : +1458m / -2143m
Section Alti min/max : 2531m/3471m

Description :

Départ du refuge du Glacier Blanc (2542m)
Passage au col du Monétier (3339m)
Redescente sur le glacier jusqu'à 3100m et remontée au Pic du Rif (3478m)
Vol jusqu'à Ailefroide (1500m)
Remontée au refuge Cézane (1874m)

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J3 : Pic du Rif (mise à jour : 10 août)

Aujourd'hui, c'est grasse mat' : lever à 4h !
On est tout seuls à remonter vers le col du Monétier qu'on passe un peu après 6h30.
De l'autre côté, la neige est bien molle et on châle sérieusement pour remonter vers le Pic de Dormillouse.
A 8h45 au Pic du Rif, le plan de vol officiel nous paraît bien compromis : en effet, tout le glacier de Séguret Foran est pris dans les nuages et le vent qui souffle de sud y rendrait de toute façon le vol turbulent, voire dangereux.
Avec le peu de regel de la nuit, nous préférons ne pas prendre le risque de redescendre le glacier à pieds et choisissons de décoller hors plan de vol autorisé mais en filant rapidement en milieu de vallée pour se retrouver plus haut que la zone des 1000m/sol interdite. Le décollage, en équilibre sur une crête de neige pour JB et dans une raide pente de neige pour moi, avec la voile posée sur le replat du col, est technique, mais le vol ensuite est calme et l'attérro du camping d'Ailefroide plus que connu.
Au café, on refait un point météo et le doute s'installe : le plan initial était de remonter au refuge du Pelvoux, mais la météo du lendemain annonce un vent trop fort et mal orienté pour décoller du sommet à 4000m. On hésite longuement à tenter le coup quand même, mais devant l'impasse devant laquelle nous nous retrouverions en cas d'échec, on préfère remonter tranquillement au refuge Cézanne au Pré de Madame Carle pour se positionner pour le Coolidge.
Faux raccourci pour remonter au Pic de Dormillouse : on a bien châlé !
Faux raccourci pour remonter au Pic de Dormillouse : on a bien châlé !
Arrivés au sommet du Pic du Rif, on grimace un peu en découvrant les nuages sur le glacier de Séguret Foran.
Arrivés au sommet du Pic du Rif, on grimace un peu en découvrant les nuages sur le glacier de Séguret Foran.
Exploration de déco
Exploration de déco
JB au dessus d'Ailefroide
JB au dessus d'Ailefroide
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°57