Madeira

(réalisé) share(partager)
Traversée de l'île de Madère d'est en ouest en itinérance.
randonnée/trek
Quand : 15/10/19
Durée : 7 jours
Distance globale : 127km
Dénivelées : +6195m / -7064m
Alti min/max : 9m/1835m
Carnet créé par Patouche le 29 avr.
modifié le 09 juin
102 lecteur(s) - 1
Vue d'ensemble

Le topo : Etape 3 (mise à jour : 22 mai)

Distance section : 15.9km
Dénivelées section : +877m / -1478m
Section Alti min/max : 882m/1835m

Description :

Depuis Châo da Lagoa, départ sur le PR3, Vereda do Burro  pour rejoindre le Pico Areeiro (1818m), surfréquenté car route accessible aux bus. Puis, le PR 1, Vereda do Areeiro qui emprunte de nombreux petits tunnels et monte et descend en un sentier étroit mais bien sécurisé (là encore, beaucoup de monde). Grimpette assez rude par des escaliers jusqu'au col du Pico das Torres. Ensuite, montée jusqu'au refuge (qui n'en est pas vraiment un, plutôt bar/snack) et le Pico Ruivo, point culminant de l'île à 1862m.
Enfin, PR 1.2 Vereda do Pico Ruivo, chemin très bien aménagé et entretenu vers Achada do Teixera (parking et auberge) et derrière l'auberge, prendre la vereda do Teixeiras e Queimadas, petit sentier très glissant par temps humide, pour descendre vers le parc forestier de Queimadas.
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Etape 3 (mise à jour : 22 mai)

Pour ne pas déroger à la règle météo, il fait grand beau ce matin. Le site est bien sympa au soleil levant et ça se réchauffe vite. On prend tout notre temps pour lever le camp. On ne décolle qu'à 9h30. La montée au Pico Areeiro est vraiment chouette. Par contre, l'arrivée est surréaliste : il y a déjà plein de monde. Une route y accède et c'est donc très touristique : bar, boutiques souvenirs , toilettes payantes (en fait, elles le sont très souvent sur l'île : 0,50€) et même chanteurs péruviens :wassat:. Bon, on ne s'attarde pas, une photo au sommet à 1817m et on repart très vite sur le PR1 vers le Pico Ruivo. Le sentier est très bien entretenu, pavé même par endroit et des gardes-fous,  bienvenus car il y a des passages de crêtes étroites ou le long de falaises abruptes; beaucoup de tunnels aussi pour passer sous les montagnes. Et surtout, il y a des escaliers bien raides, de la mort qui tue, taillés dans la roche ou métalliques. Comme il y a encore beaucoup de monde, ça bouchonne, parfois. Bon, ça permet de se reposer un peu ou de prendre des photos.
On a juste le temps de grimper au Pico Ruivo avant l'arrivée des nuages de l'après-midi. On redescend dans la brume vers Achada do Teixera où on s'offre un thé bien chaud à l'auberge Abrigo da Heidi. De là, on continue notre descente sur un sentier vraiment très glissant (quelques chutes sans gravité heureusement !). Il fait moche et froid quand on arrive avant 17h à Queimadas, site très touristique là aussi. Nous devons attendre la fermeture du café-snack et de la maison du parc et le départ de tout ce petit monde pour planter le bivouac, un peu à l'écart quand même pour faire discret, au pied d'une charmante petite chaumière (typique mais rare quand même, il n' y en a même pas une dizaine sur l'île).
Sur le PR 3, On voit le dôme du Pico Areeiro
Sur le PR 3, On voit le dôme du Pico Areeiro
Après le Pico Areeiro, au début du PR 1
Après le Pico Areeiro, au début du PR 1
Pico Ruivo
Pico Ruivo
Etape 3
Plusieurs abris comme celui-ci le long du chemin PR1.2 très bien aménagé.
Plusieurs abris comme celui-ci le long du chemin PR1.2 très bien aménagé.
Arrivée à Queimadas
Arrivée à Queimadas
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60