3 jours de folie en VTT-bivouac dans les Alpes de Hautes Provence, entre le Chiran et le Mourre-Chanier, pendant lesquels on a eu bien chaud... et pas qu'au thermomètre!!!
VTT BUL
(réalisé) Quand : 05/06/17 Durée : 3.0 jours
Carnet créé par La Tribu le 22 juin modifié le 06 juil.
77 lecteur(s)
(5 personnes aiment ce carnet)

Le topo : Blieux - Valbonnette (mise à jour : 06 juil.)


Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Blieux - Valbonnette (mise à jour : 06 juil.)

J2 : Blieux – Valbonnette
Départ : 9.00
Mourre de Chanier : 12.30
Barre des Maurels (pause rustines…) de 15.45 à 16.15
Col de la mort de l’homme : 19.15
Gîte de Valbonnette : 21.00
D+ : 1330 m.
Distance : 47 km
 
D’emblée on est dans le bain : on pédale 20 minutes, puis on pousse 3heures, jusqu’au sommet du Mourre de Chanier (1930m.). Pour ce qui est de la distance, le compteur affiche 7 km. Il est midi et demie, on n’est pas rendus….
Enfin, chaque chose en son temps, pour l’instant, c’est pique-nique, en compagnie d’un groupe de randonneurs venus de Draguignan.
La descente est tout aussi compliquée, mais on commence à avoir l’habitude de pousser les vélos….
On a combien de déniv' à pousser comme ça ????
On a combien de déniv' à pousser comme ça ????
ah, ça roule un peu. Mais ça va pas durer....
ah, ça roule un peu. Mais ça va pas durer....
Sommet du Mourre de Chanier : 3 heures de poussage - 900 mètres de montée - 7 km parcourus....
Sommet du Mourre de Chanier : 3 heures de poussage - 900 mètres de montée - 7 km parcourus....
Après une descente laborieuse, et après une (courte) hésitation, nous lâchons le tracé de la voie romaine pour récupérer la D17 afin de ménager les quelques forces qu’il nous reste. 

La toponymie rapportée sur la carte nous fait sourire : ravin de l’enfantasse, Bouche Molle, le col de la Mort de l’Homme, et demain, le saule mort, le Hameau du Poil….

Mais pour l’instant nous avons récupéré une piste forestière légèrement ascendante qui nous mène au Col de la Mort de l’Homme. On n’est pas morts, mais on n’est plus très frais non plus, il se fait tard, et les yeux se ferment tous seuls….
Mais où vont-ils chercher ces noms???
Mais où vont-ils chercher ces noms???
Une piste descendante nous amène ensuite devant une ruine que je pensais être le gîte de Valbonnette. Nous en faisons le tour, mais, non, non, décidément, ce n’est pas possible de dormir ici : tout n’est que ruines, ronces, et humidité…. Un peu plus loin, un panneau sur une chaîne, en travers d’une piste, annonce « sentier très dangereux, si toutefois vous vous y aventurez, encordez-vous »…. Non vraiment, il faut chercher ailleurs… !!! Effectivement, un peu plus bas nous trouvons enfin le « gîte » en question, en fait, une simple cabane au sol de terre battue, avec tout de même un toit. Le torrent qui coule à proximité aurait pu nous tenter si nous n’étions pas arrivés si tard. Pour l’instant, il est 21h00, et l’urgence, c’est de préparer le dîner, d’installer le bivouac, et enfin, enfin, dormir…..

 
Un peu rustique, le gîte...!
Un peu rustique, le gîte...!
L'Estoublaïsse
L'Estoublaïsse
Section précédente Section suivante
Commentaires
posté le 08 juil.

chonchon83
Hirondelle
(9 messages)
Inscription : 20/06/16

Message privé
On aurait pu se croiser. Parti le lendemain de Pentecôte de Moustiers j'ai fait les gorges de Trévans via le col de St Jurs. J'avais prévu de tirer sur Barème et la Clue de la Mele, mais une défaillance physique m'a obligé à faire demi-tour par la route. J'y suis retourné la semaine suivante avec le portail de Blieux et nuitée au "camping "de Blieux...tout seul! Le descente sur Blieux est géniale!
Un bon moment de vtt BUL dans un coin sauvage et magnifique, mais qui se mérite!
posté le 09 juil.

La Tribu
Papillon monarque
(4 messages)
Inscription : 29/11/15

Message privé
Oui, on aurait pu se croiser, d'autant qu'il n'y avait pas foule!!!
Un beau parcours en effet avec des paysages fabuleux... mais quand même bien technique, on en a quand même un peu bavé!!!
"En somme, je m'aperçois que les voyages, ça sert surtout à embêter les autres une fois qu'on est revenu" (Sacha Guitry). Le plus beau voyage, c'est celui qu'on n'a pas encore fait.