kirghizistan à vélo en famille

(réalisé) (partager)
1 mois de vélo à travers les  grands espaces du Kirghizistan en famille avec Iris et Lise (8 et 6 ans)

La trace sur Google satellite est approximative car certaines zones ne sont pas détaillées, mais la carte routière Gizi Map que nous avons utilisée ( 1/750 000) était suffisante ( quelques erreurs mais rien de dramatique )
vélo de randonnée / cheval
Quand : 25/07/15
Durée : 33 jours
Distance totale : 651.7km
Carnet créé par sofic le 08 sept. 2015
modifié le 01 oct. 2015
3554 lecteur(s)
(41 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur !

Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Section 2 de Sari Bulak à Tosor (mise à jour : 01 oct. 2015)

De Sari Bulak 250 km D+ 3600m, D-4400m

De Sari Bulak nous empruntons la piste le long de la Karakujur, au départ austère et encaissée, la vallée s’agrandit de plus en plus et est magnifique. Nous passons le col de Jalak Bel sous la grêle, l’orage et enfin une belle tempête de vent. La piste est correcte et nous ne poussons ( presque ) pas. Après le col, nous atteignons de hautes vallées dominées de glaciers,  avec quelques yourtes et troupeaux de moutons, vaches, chevaux et yacks. Seule une ligne électrique nous rappelle que nous ne sommes pas si isolés…

Nous continuons vers l’est  vers Jiluu-Suu : les sources d’eaux (trop) chaudes (48°), il est possible de bifurquer avant plein sud vers Narin via Eki-Narin, un parcours qui semble joli aussi, moins engagé,  emprunté par pas mal de cyclos que nous avons croisés.

Pour atteindre les sources et continuer la piste vers le col du Tosor, nous traversons notre premier et pire gué. Ceux d’après sont plus modestes mais nous les traversons presque toujours pieds nus pour éviter de mouiller nos chaussures en cas de surprise. ( il y en a 5 ou 6 ).

La piste se dégrade franchement, parfois des éboulements nous obligent à quelques détours, mais ça passe ! Essayez de vous renseigner avant de partir.

Nous montons tout doucement vers le col, nous sommes sur une autre planète, il y a de moins en moins de yourtes et de passage, moins d’une dizaine de jeeps de touristes par jour.

Le jour où nous devons passer le col, nous nous réveillons sous la neige à 3600m !!! Après quelques heures, nous enfourchons les tandems, la neige a fondu mais virevolte encore lorsque nous atteignons, moyennant quelques poussages, le point culminant du voyage.

Le lendemain après une quarantaine de km de descente sur une piste pourrie et raide ( on a croisé des cyclistes dans le sens de la montée…. On ne vous conseille pas !) nous atteignons le lac Issyk Kol et nous baignons !!!  

 
vallée de la Karakujur
vallée de la Karakujur
la tenue anti moustiques dans la vallée de la Karakujur
la tenue anti moustiques dans la vallée de la Karakujur
Dans la montée vers le col de Jalak Bel Iris ( 8 ans ) en a marre...
Dans la montée vers le col de Jalak Bel Iris ( 8 ans ) en a marre...
vers le col du Tosor
vers le col du Tosor
surprise!!
surprise!!
col du Tosor 3893m
col du Tosor 3893m
Lise ( 6 ans ) dans la descente infernale du col du Tosor
Lise ( 6 ans ) dans la descente infernale du col du Tosor
bientôt le lac!
bientôt le lac!
Section précédente Section suivante
Commentaires