Kayak Cap de Creus (partager) Vue d'ensemble

5 jours en kayak de mer, de Argeles(France) à Cadaques(Espagne), à 5 (1 k2 et 3 k1).
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop
kayak de mer
(réalisé) Quand : 20/07/15 Durée : 5.0 jours
Carnet créé par Emeric le 14 juil. 2015 modifié le 17 juil. 2016
1899 lecteur(s)
(5 personnes aiment ce carnet)

Le topo : 5ème étape (mise à jour : 15 août 2015)


Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : 5ème étape (mise à jour : 15 août 2015)

Lever : 7h Départ 9h.

Météo : pas de vent, la mer est d'huile au départ. Pas de nuage.

Dernière étape, mais nous le savons pas encore.

Sabine et moi prenons le k2.
L'étape prévue est très courte alors nous flânons en explorant les ramifications de la cote.
Vers 12h Christiane, Lucie et Eléa n'ont plus envie de bouger.
Sabine et moi explorons la baie à la recherche d'une plage pour accoster.
Notre idée est de nous poser pour la nuit et de profiter du reste de la journée en baignades, siestes
et jeux.
Les filles nous rejoignent au bout de la baies.
Il faudrait revenir en arrière dans un endroit plus discret.
Ici les criques sont très près de la route qui mène au phare.
Sous la pression générale nous décidons de nous poser là où nous sommes.
Des arbres assez proches, nous permettrons de manger à l'ombre.

Après un repas et un repos bien attendu par tous, j'ai envie de reprendre les kayaks pour profiter de
notre dernière journée. Demain il faudra rendre les kayaks à Cadaquès vers 10h.

Constatant qu'il nous manque un peu d'eau, nous décidons qu'il vaudrait mieux faire un aller-retour
à Cadaquès pour refaire le plein.

Ce sont Christiane, Eléa et Lucie qui feront cet aller-retour.
Sabine et moi les attendrons sur place avec le matériel déchargé.

A peine sont-elles parties que le ciel qui se charge en nuage depuis un moment, nous envoie un
premier coup de tonnerre. Elles font l'aller-retour en 1h30.

A leur arrivée on monte la tente et on joue aux cartes. On pense passer la nuit sur place.
Quand la pluie se déclenche tout le monde se précipite dans la tente, sauf moi qui profite un peu de
l'eau douce.
Je vois arriver en courant un garde du parc, talkie-walkie en marche et très en colère.
Il nous explique en Catalan que nous sommes en infraction et que nous risquons une contravention
de 1200 €/personne.

Il discute avec ses collègues et ça semble mal engagé pour nous.
Je lui explique que nous nous sommes arrêtés à cause de la pluie et que nous comptons rentrer sur
Cadaquès. Finalement il devient beaucoup plus compréhensif et nous explique qu'ils reçoivent de
nombreux coup de téléphone de gens qui nous ont vus depuis la route.

Il nous accorde d'attendre la fin de la pluie et nous n'aurons pas de contravention. OUF !!!
Dès la première accalmie, à 18h, nous remballons tout dans les kayaks direction Cadaquès.
Le tonnerre gronde et des éclairs zèbrent le ciel au loin, suffisamment loin pour que nous soyons
en sécurité.
Arrivée à Portlligat, à coté de la maison de Salvador Dalí.
Nous l'avons fait et ce n'était pas gagné !
Le soir même, retour à la civilisation.
Le soir même, retour à la civilisation.
Section précédente
Commentaires