Haute Route Pyrénéenne 2020

(réalisé) share(partager)
J'ai effectué cet été une traversée des Pyrénées par la Haute Route de Hendaye à Banyuls ! Pas de tente, pas de réchaud et pas de matériel spécifique, mais une folle aventure de 23 jours au cœur d’un massif bien différent des Alpes ! L’idée était de randonner léger. Mon sac pesait 4,5 kg sans les consommables (eau + nourriture).
randonnée/trek
Quand : 11/07/20
Durée : 23 jours
Distance globale : 750km
Dénivelées : +45000m / -45000m
Alti min/max : 0m/2978m
Carnet créé par jerem38 le 04 août
modifié le 05 sept.
S'y rendre de manière douce :
Précisions : Easy en Blablacar !
218 lecteur(s) - 9
Vue d'ensemble

Le topo : Introduction (mise à jour : 05 sept.)

Description :

À l'origine de ce projet de marche légère dans un massif français, il y a un livre : la Marche dans le Ciel de Sylvain Tesson et Alexandre Poussin. Lorsque j'ai vu qu'ils avaient fait une traversée de l'Himalaya (intégrale qui plus est) avec des sacs de 6 kg, soit près de 10 kg de moins que nous en 2018 ( https://www.expemag.com/carnet/traversee-du-nepal-a-pied) , je me suis dit qu'il y avait une piste sérieuse à creuser pour réduire considérablement le poids de mon sac et augmenter le rendement de mes journées de marche. Mon stage étant repoussé à septembre à cause du Covid, je décide, assez tard (Avril) de me lancer dans ce projet de HRP. Je pique des idées par-ci par-là, je lis des CR, je prépare un itinéraire me permettant de rester léger et autonome grâce aux listes de points de ravitaillement présentes sur le forum. Je ne prévois pas d'étapes ni de durée fixe, car je sais d'expérience qu'un tel projet est fait d'imprévus. Je m'imagine une trentaine de jours. Je n'organise ni dépose ni ravitaillement par un tiers car cela sortirait de ma vision de l'aventure qui est de dépendre complètement de ce que je trouve sur ma route. Une semaine avant le départ j’apprends que mon stage est annulé. Je me pose la question de reporter. La HRP n'est pas le meilleur endroit pour faire une recherche de stage. Finalement je me ravise. Rester c'est attendre, sans garantie, que quelque chose arrive.

Détours/sommets/variantes :

[ul]

[li]La Rhune (905 m)Variante par Ariskun (ravitaillement)[/li]
[li]Variante au Sud du Balaïtous par le col d'Arrémoulit et col de la Fache[/li]
[li]Grande Fache (3005m)[/li]
[li]Petit Vignemale (3032 m)[/li]
[li]Brèche de Roland par Pic d'Entre Deux Ports puis redescente par Echelle de Sarradets dans le cirque[/li]
[li]Variante par Col de la Munia (2853m) puis Parzan (ravitaillement)[/li]
[li]Petite variante par le lac de Pouchergues pour ne pas descendre à la Soula[/li]
[li]Tuc de Molières (3010 m)[/li]
[li]Salardu (ravitaillement) puis Tuc de Marimanha (2679 m) pour rejoindre Airoto par les crêtes[/li]
[li]J'ai pris un col plus au sud du Col de Cornella sans faire exprès[/li]
[li]Tavascan (ravitaillement)Variante par Baborte, Col de Boet, col de Rat[/li]
[li]Variante par la cabane de Besali[/li]
[li]Variante au Nord du Pont de Baladosa pour rejoindre directement Juclar[/li]
[li]L'Hospitalet près l'Andorre (ravitaillement)[/li]
[/ul]
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Introduction (mise à jour : 05 sept.)

Je partage dans cette section le film (23 min) de cette aventure et dans la suivante un compte rendu jour par jour ! Bon visionnage !
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°61