Grand Tour de l'Ubaye par les Crêtes

(en cours) share(partager)
Une idée de grand tour par les frontières de l'Ubaye : planning prévisionnel : repérage et premières sections à en juillet-août 2020, la suite en 2021
n'hésitez pas à vous joindre à l'aventure!
randonnée/trek / vélo de randonnée alpinsime cheval escalade parapente vol-rando kayak gonflable
Quand : 01/08/19
Durée : 30 jours
Distance globale : 49.2km
Dénivelées : +5359m / -4317m
Alti min/max : 763m/3223m
Carnet créé par Vinc1 le 16 juin 2019
modifié le 02 mai
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop
Précisions : Train pour Gap, la suite à vélo, bus, stop, covoiturage,...
607 lecteur(s) - 7
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 1 : Du Lac de Serre Ponçon au Col de la Rousse (mise à jour : 02 mai)

Distance section : 13.7km
Dénivelées section : +1733m / -772m
Section Alti min/max : 1060m/2344m

Description :

Trace à ajouter
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 1 : Du Lac de Serre Ponçon au Col de la Rousse (mise à jour : 02 mai)

Etape 1 :

Revenons à notre aventure.

C'est donc directement depuis chez lui que nous démarrons notre première étape et ça tombe bien, c'est situé sur la ligne frontière ubayenne, ici frontière entre les départements des Haute-Alpes et des Basses Alpes Alpes de Haute-Provence comme on dit maintenant.
Le parcours prévu doit nous permettre de rejoindre le Col de Vars en empruntant tantôt des crêtes débonnaires herbeuses, tantôt des crêtes plus rocheuses nécessitant parfois d'y mettre un peu les mains. Notre choix est fait cependant de ne pas emporter de matériel de grimpe : la plupart des arêtes et sommets à gravir semble en effet faisable sans (bien qu'il y ait quelques inconnues) et ça nous permettra ainsi de progresser plus léger. 
Niveau bivouac, on choisit également une version plutôt minimaliste : en guise d'abri, un simple tarp pour 2 (500g), prévu au cas où la pluie venait à s'inviter, et quand même nos matelas et duvets car les nuits ne sont pas toujours très chaudes en altitude même en plein été.

C'est parti pour le Pic Morgon et son cirque !

A notre démarrage, malgré l'heure matinale, la chaleur est déjà là (c'est pas pour rien qu'il y a une ferme solaire à proximité dans ce pays au plus de 300 jours de soleil par an dit-on !) 
Quelques sentes peu tracées, entre les pins et les pieds de lavandes, nous font grimper en direction du Col de Pontis en longeant le Ravin de la Grande Côte. Ca monte en effet déjà bien, mais le gros morceau de la journée est à venir : il nous faut en effet réaliser 1400m de dénivelé pour rejoindre le Pic Morgon à 2340m notre premier sommet, pour prendre pied sur nos premières véritables crêtes. On aimerait pouvoir s'y envoler aussi facilement que ce milan noir qui passe à l'instant au dessus de nos têtes
La vue s'ouvre petit à petit sur l'imposant lac de Serre-Ponçon, souvent promu à tort comme le plus grand lac artificiel d'Europe, il n'a pourtant pas besoin de ça pour convaincre le visiteur !
Mais ce qui attire le plus notre œil, c'est avant tout de jolies demoiselles, coiffées, dans le ravin suivant.
Après le col, nous mettons le cap plein Est : après la Coquille, le Morgonnet, voilà le Pic Morgon en ligne de mire.
Pour y parvenir, un sentier escarpé, empruntant une vire pour contourner ses imposants rochers de calcaires, ne dit-on pas que cet itinéraire ressemble à ce qu'on trouve au milieu des falaises de Chartreuse !
Au sommet, nos estomacs ont bien mérité le casse croûte. Nos yeux ont gagné un beau belvédère sur le lac de Serre-Ponçon et plus loin les Ecrins.
Notre parcours se poursuit sur les crêtes du cirque de Morgon.

Jusqu'où allons-nous aller pour aujourd'hui?

Si la fatigue peut jouer, l'eau est comme souvent à considérer ! Car jusqu'au Col de Vars, nous n'allons pas croiser beaucoup de sources... Alors à la Tête de la Vieille, quand on repère sur la carte la Fontaine de Pra Joubert, on se dit que c'est gagné... mais on perd ! On ne trouve pas le moindre filet d'eau... juste un tuyau au milieu d'un ravin à sec. Nos gorges commencent à bien sécher mais il faut bien poursuivre. Nous visons donc le prochaine eau indiquée : le ruisseau du Ravin de la Blache.

Avant tout là où on trouve de l'eau et son bivouac

Au Pic de Charance, heureusement, un peu d'air frais nous accueille. Le col de la Rousse n'est pas loin et une fois dans le vallon de l'Aiguille, ce n'est pas un mirage, on entend l'eau d'un petit ruisseau couler !
Comme l'endroit est sympa pour un bivouac, notre journée s'arrête là.
Alors que la lumière faiblit et que l'on rejoint nos duvets, on aperçoit sur les crêtes les chamois pour qui c'est encore l'heure de gambader !
Peu après le départ, le lac de Serre-Ponçon est encore proche
Peu après le départ, le lac de Serre-Ponçon est encore proche
Jour 1 : Du Lac de Serre Ponçon au Col de la Rousse
Un milan noir (à priori) au dessus de nos têtes
Un milan noir (à priori) au dessus de nos têtes
Vue sur les premières crêtes
Vue sur les premières crêtes
Les demoiselles coiffées
Les demoiselles coiffées
Jour 1 : Du Lac de Serre Ponçon au Col de la Rousse
Un phénomène géologique plutôt curieux
Un phénomène géologique plutôt curieux
Le lac côté Nord
Le lac côté Nord
Le Morgon, le plat de résistance de notre journée
Le Morgon, le plat de résistance de notre journée
A l'approche des rochers du Morgon
A l'approche des rochers du Morgon
En montant au Pic du Morgon
En montant au Pic du Morgon
Jour 1 : Du Lac de Serre Ponçon au Col de la Rousse
Début de la vire
Début de la vire
La vire
La vire
On contemple le chemin déjà parcouru
On contemple le chemin déjà parcouru
Juste sous le sommet
Juste sous le sommet
Au sommet du Pic Morgon
Au sommet du Pic Morgon
Avec vue sur les crêtes à suivre
Avec vue sur les crêtes à suivre
Sur la crête du Cirque du Morgon
Sur la crête du Cirque du Morgon
Jour 1 : Du Lac de Serre Ponçon au Col de la Rousse
Une roche bien rouge à côté d'un lac bien bleu !
Une roche bien rouge à côté d'un lac bien bleu !
Jour 1 : Du Lac de Serre Ponçon au Col de la Rousse
La Bérardie Laineuse, plante désertique adaptée à l'Ubaye bien sec
La Bérardie Laineuse, plante désertique adaptée à l'Ubaye bien sec
Cabane à proximité de la Tête de la Vieille
Cabane à proximité de la Tête de la Vieille
A la recherche de la moindre goutte d'eau
A la recherche de la moindre goutte d'eau
Jour 1 : Du Lac de Serre Ponçon au Col de la Rousse
Jour 1 : Du Lac de Serre Ponçon au Col de la Rousse
Jour 1 : Du Lac de Serre Ponçon au Col de la Rousse
Vue sur le Cirque de Morgon
Vue sur le Cirque de Morgon
Petit passage rocheux sur la crête
Petit passage rocheux sur la crête
En avant pour le Pic de Charance
En avant pour le Pic de Charance
Jour 1 : Du Lac de Serre Ponçon au Col de la Rousse
Jour 1 : Du Lac de Serre Ponçon au Col de la Rousse
Au col de la Rousse
Au col de la Rousse
Jour 1 : Du Lac de Serre Ponçon au Col de la Rousse
Arrivée dans le vallon de l'Aiguille et sa cabane
Arrivée dans le vallon de l'Aiguille et sa cabane
Jour 1 : Du Lac de Serre Ponçon au Col de la Rousse
Notre vallon pour la nuit... avec de l'eau !
Notre vallon pour la nuit... avec de l'eau !
Chamois sur les crêtes, et nous, on se couche déjà !
Chamois sur les crêtes, et nous, on se couche déjà !
Bivouac à la belle étoile... enfin elles sont pas encore là
Bivouac à la belle étoile... enfin elles sont pas encore là
Jour 1 : Du Lac de Serre Ponçon au Col de la Rousse
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°63