6 invités en ligne

Cinq jours d'aviron sur la Sèvre Niortaise.

Cinq jours d'aviron sur la Sèvre Niortaise.

(réalisé)
Le Marais Poitevin, je ne connaissais pas. Aussi, lorsqu'un ami me propose de lui donner un coup de main pendant l'été dans le petit bourg de Maillé, je saute sur l'occasion : je vais venir accompagné de Maloku Encore..., fidèle compagne depuis la Loire, le canal de Nantes à Brest et le Blavet l'été dernier. Je ne serais pas contre quelques ronds dans l'eau au cœur du Marais Poitevin.
barque
Quand : 26/08/22
Durée : 5 jours
Carnet publié par Renan le 22 déc.
modifié le 29 déc.
172 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 1 (mise à jour : 23 déc.)

Description :

Il a fait chaud, très chaud cet été et sans aucune précipitation. Le niveau du marais est au plus bas. Mi août, l'emprunt de certaines écluses n'est déjà plus permis. Comme celle du canal de la Jeune Autise. Dommage, je me voyais bien aller flâner du port de Maillé jusqu'à l'abbaye de Maillezais.
Contre mon projet initial, je n'ai pas navigué depuis mon arrivée. Je me décide pour une promenade sur la Sèvres Niortaise : pour l'instant toutes les écluses y sont encore ouvertes. Mais cela peut changer, il faut se tenir informé des avis à la batellerie. (https://www.sevre-niortaise.fr/avis-a-la-batellerie.html)

La Sèvre Niortaise est navigable de Niort jusqu'à la Baie de l'Aiguillon, via 9 écluses. Certaines sont manuelles, il faut donc descendre et les manipuler, d'autres sont automatiques. Pour ces dernières l'IIBSN, l'organisme public en charge de la gestion de la Sèvre Niortaise, met gratuitement à disposition des télécommandes. Ce boitier est à réserver pour un emprunt d'une durée maximum de 15 jours.

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 1 (mise à jour : 23 déc.)

Le joli petit port de Maillé : préparation d'une séance de cinéma en plein air devant la flôtille de capucines à louer.
Le joli petit port de Maillé : préparation d'une séance de cinéma en plein air devant la flôtille de capucines à louer.
Le bateau a été mis à l'eau fin juin au port de Maillé. Après deux mois de stationnement face à l'île de La Chatte, il est grand temps pour lui d'aller se dégourdir un peu.

Vendredi 26 août en début d'après-midi, premiers coups de rames. En avant direction Niort !


Passer sous ce joli pont est bien tentant mais je vais sagement suivre la flèche sur la gauche.
Passer sous ce joli pont est bien tentant mais je vais sagement suivre la flèche sur la gauche.
J'aperçois la première écluse, celle de Bazoin Sèvre. J'y fais halte car ici se trouve une des antennes de l'IIBSN. Il était convenu que je passe y retirer une télécommande. Son utilisation sera cependant pour plus tard car ici c'est du manuel. Il va falloir jouer des biscotos !

A ce propos, petit guide à l'usage de qui souhaiterait écluser :

Accoster avant l'écluse et aller ouvrir les portes. (Pas besoin ici de vider l'écluse au préalable.)
Accoster avant l'écluse et aller ouvrir les portes. (Pas besoin ici de vider l'écluse au préalable.)
Entrer dans l'écluse et s'amarrer. Bien sur, ne pas oublier de refermer les portes ! :-)
Entrer dans l'écluse et s'amarrer. Bien sur, ne pas oublier de refermer les portes ! :)
Aller manipuler les crics de vantelle des autres portes (les deux volants sur la photo) pour, ici, remplir l'écluse. (En douceur car on ne peux maintenir le bateau à la main.)
Aller manipuler les crics de vantelle des autres portes (les deux volants sur la photo) pour, ici, remplir l'écluse. (En douceur car on ne peux maintenir le bateau à la main.)
Lorsque celle-ci est pleine, ouvrir les portes à l'aide des crics de vantail. (On voit une des deux poignées sur son bloc vertical à gauche sur la photo précédente).
Lorsque celle-ci est pleine, ouvrir les portes à l'aide des crics de vantail. (On voit une des deux poignées sur son bloc vertical à gauche sur la photo précédente).
Et sortir ! Puis accoster à nouveau pour refermer les portes.
Et sortir ! Puis accoster à nouveau pour refermer les portes.
Vocabulaire éclusier (photo IIBSN).
Vocabulaire éclusier (photo IIBSN).
C'est vraiment sympa à faire. Et ça attire les curieux ! Du coup on papotte.

La navigation reprend vers Damvix puis plus loin l'écluse des Bourdettes.
Pour qui aurait moins d'envergure, de jolis pas de côté en perspective...
Pour qui aurait moins d'envergure, de jolis pas de côté en perspective...
Arrivée à Damvix et son festival d'épouvantails.
Arrivée à Damvix et son festival d'épouvantails.
Encore un !
Encore un !
Ecluse des Bourdettes, un couple de promeneurs souhaite participer à l'éclusage. On s'amuse ensemble... et moi je reste à bord. Merci !
Ecluse des Bourdettes, un couple de promeneurs souhaite participer à l'éclusage. On s'amuse ensemble... et moi je reste à bord. Merci !
Il fait chaud. Sieste amarré à l'ombre et baignade avant de repartir.

Je décide de quitter le cours principal pour passer par Arçais, jolie petite bourgade découverte précédemment par voie terrestre.
Bief de La Taillée. Le cours d'eau se rétrécit, l'atmosphère est plus sauvage.
Bief de La Taillée. Le cours d'eau se rétrécit, l'atmosphère est plus sauvage.
Aubépine en fruits.
Aubépine en fruits.
De jolies barques traditionnelles annoncent Arçais.
De jolies barques traditionnelles annoncent Arçais.
Jeune guide du Marais maniant la pigouille.
Jeune guide du Marais maniant la pigouille.
Ancienne grue de déchargement en bois.
Ancienne grue de déchargement en bois.
Bief de La Garenne, en quittant le village pour rejoindre le cours principal. Superbe endroit.
Bief de La Garenne, en quittant le village pour rejoindre le cours principal. Superbe endroit.
Je souhaitais passer encore une écluse mais pour une journée de remise en route ça fait trop loin. J'avais oublié ce que c'était que de ramer pendant des heures. Je quitte la Sèvre pour me cacher entre champs, sur un des innombrables petits canaux du Marais.
Une belle racine de frêne me fait de l'oeil, j'y amarre Maloku pour passer la nuit.
Jour 1
Commentaires