Abondance-Beaufort : sur la route du Fromage... (partager) Vue d'ensemble

Envie d'une petite bouffée d'oxygène, alors j'ai décidé de partir 10 jours toute seule, sac sur le dos afin de rallier Abondance (Haute-Savoie) à Beaufort (Savoie) : 2 villages aux noms de fromages...
10 jours pour apprécier le silence de la montagne, ses paysages grandioses, la faune et la flore alpine mais aussi gôuter aux fromages locaux...1 peu mon chemin de St Jacques de Compostelle à moi!
Quand le temps est clément, le moral est au beau fixe mais quand les éléments se déchainent (orages, brouillard, neige...), il faut tenir le cap!
S'y rendre de manière douce : C'est possible en stop
randonnée/trek
(réalisé) Quand : 17/07/16 Durée : 10.0 jours
Carnet créé par Fromsoph74 le 02 août 2016 modifié le 04 janv.
614 lecteur(s)
(6 personnes aiment ce carnet)

Le topo : J 3 (mise à jour : 26 déc.)

Description :

Du Bivouac à la Mouillette, au bout de la Vallée de la Manche.

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J 3 (mise à jour : 26 déc.)

Dimanche 10 Juillet : J 3 Beau et cho!!!
Nuit compliquée : la tente est + en pente que ce que je pensais : toboggan-duvet!
Et puis, vers minuit, j'entends 1 bête qui court très vite, certainement à la descente. Je l'imagine beaucoup plus leste qu'un mouton... et si c'était un loup?
On dit que les loups ne s'attaquent pas aux hommes, mais même s'ils sont allongés dans leur tente? Et si ma tente était son garde-manger? Bref, je psychote, surtout que j'entends des bruits, comme si un animal broutait, je fais "ch, ch", mais l'animal ne part pas...
Bon, s'il broute, c'est un herbivore donc pas un loup! Tant que j'aurai pas vu de mes yeux, je ne pourrai pas me rendormir alors, je prends mon courage à 2 mains, j'ouvre la tente et je mets le nez dehors. Le verdict tombe : il n'y a aucune bête féroce! C'est juste les herbes hautes qui s'agitent sur le double-toit de la tente car un bon vent s'est maintenant levé sur l'arête...Frayeur pour rien! Ouf, c'est mieux comme ça! Me voilà rassurée!
En récompense, une superbe nuit dégagée et un bivouac à 1 million d'étoiles!
J'ai quand même 1 peu de mal à me rendormir...
6 heures, les moutons s'éveillent et un oiseau joue les réveil-matins : debout!
Ciel dégagé, annonçant encore une belle journée.
Préparatifs, puis décollage vers 7h15, en direction du sommet de la Pointe de Nantaux.
Je monte environ 50 m de déniv avec mon sac, que je compte laisser juste après la bifurcation qui redescendra sur Morzine. Zut, je ne trouve pas la bifurc'... ça risque d'être compliqué pour la descente!
Tant pis, je laisse quand même mon sac car le sommet se fait en aller retour et je gagnerai du temps et surtout de l'énergie en étant délestée de mon fardeau.
Et en effet, je me sens toute légère, vivifiée par l'air frais de l'arête : 35 minutes pour faire les 350 m qui me séparent du sommet. Arête herbeuse magnifique, sommet avec vue à 360°! Sommet magique avec petit salut de loin par le gypaète!
Il y avait longtemps que mes yeux convoitaient ce sommet, je suis comblée! Et si c'était ça le bonheur...
Je ne traine pas car j'ai un peu d'appréhension à savoir si quelqu'un aurait pu prendre mon sac, ce qui aurait mis fin à l'aventure...Mais non, mon fidèle (mais 1 peu lourd) compagnon est toujours là!
C'est parti pour retrouver le chemin côté Morzine. En fait, je l'ai repéré en redescendant car il est bien plus marqué vu d'en haut et se distingue bien des sentes de moutons.
Descente dans les alpages : merci à ceux qui ont fauché l'herbe pour faire un beau chemin! :)
Descente en forêt, il est tôt mais il fait déjà très chaud!
Croisé personne.
Arrivée au Pas, puis début du goudron , de Montriond et de ses riches suisses dédaigneux! Puis voilà Morzine avec ses hordes de touristes venus supporter leurs proches dans l'Etape du Tour! Foule, speaker, hélico...quel contraste avec le calme de mon bivouac perché sous Nantaux!
Détour par la boulangerie puis ravitaillement en Abondance! Impossible de faire autrement! Le sac sera + lourd, mais c'est pour la bonne cause!
Pique nique assourdissant sous une chaleur étouffante...vite, vite quitter Morzine!
Je remonte toute la vallée de la Dranse de la Manche (dédicace à Manchette!) et arrive à la Mouillette pas très loin d'où je compte bivouaquer.
Joli hameau, joli bassin pour remplir mes bouteilles et accès facile au torrent.
Vive le bain vivifiant! J'en profite pour laver mes cheveux et faire la lessive.
Salle de bains en plein air, sous la Pointe de Ressachaux! (faute d'y aller, je l'admire du bas).
Puis en route pour chercher un bivouac : dans un pré pas trop raide, sous la Pointe de Nyon.
J'installe la tente : je brevète la bouteille d'eau niveau à bulle pour dormir à plat...mais c'est sans compter les pierres...
Fatiguée, alors au lit tôt!
PS : ce soir, c'est la finale de la Coupe d'Europe! France / Portugal. Allez les Bleus!

Récap J 3 :
Bivouac (env 1800 m) ---> Pointe de Nantaux (2170 m) ----> Montriond et Morzine (env 1000 m )---> Vallée de la Dranse de la Manche---> La Mouillette (env 1200 m)
Environ 7h de marche
Tranquillité au sommet de Nantaux.
Tranquillité au sommet de Nantaux.
Roc de Tavaneuse, ou j'étais hier...
Roc de Tavaneuse, ou j'étais hier...
Salle de bain en plain air, sous la Pointe de Ressachaux.
Salle de bain en plain air, sous la Pointe de Ressachaux.
Le hameau de la Mouillette.
Le hameau de la Mouillette.
Bivouac sous la Pointe de Nyon.
Bivouac sous la Pointe de Nyon.
Section précédente Section suivante
Commentaires
posté le 10 juil.

PSourice
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 10/12/15

Message privé
Super Topo ! Hyper intéressant, merci d'avoir partagé ça avec nous!
Pierre