21 Jours en Islande à vélo en solo(e)

(réalisé) share(partager)
Lors du deuxième jour, un homme m'a dit : "Tu seras surprise car l'Islande demande de l'énergie mais en donne davantage." Exact !
vélo de randonnée / randonnée/trek
Quand : 05/07/17
Durée : 21 jours
Distance totale : 741.7km Dénivelées : +2647m / -2647m
Alti min/max : 21m/701m
Carnet créé par Alexa le 16 nov.
modifié le 01 janv.
1833 lecteur(s) - 28
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : QCM : Pistes ou N1 ? (mise à jour : 01 janv.)

Piste ou Route N1 ?

La route N1 qui fait le tour de l'île, je l'ai empruntée principalement en bus. Et pour la partie effectuée, le trafic était dense, tandis que pour les pistes ce n'était point le cas.

F225 : Piste non loin du Volcan Hekla. La piste est une transition douce entre un paysage où le noir domine et un autre où une palette de couleurs se manifeste timidement.
La piste est agréable même si elle n'est pas forcément très roulante. 
F 225
F 225
F35 : Voilà la piste qui traverse l'Islande du sud au nord par le plus court chemin, entre deux calottes glacières, sans passage de gués. Il faut compter plusieurs jours et prévoir un ravitaillement avant de l'emprunter.
Une belle piste sans difficultés particulières.
F 35
F 35
F208 : Piste roulante et très fréquentée. Je n'ai fait que les 5 kms qui mènent à Landmanallaugar. Pour le retour, j'ai emprunté un bus qui m'a laissé à la première station sur la route 32. Sans aucun regret, car se refaire une piste dans le sens inverse, il faut vraiment "s'en" vouloir ou alors avoir perdu un pari ! Elle est vraiment longue et monotone côté paysage. Et au final, il fallait prendre le bus pour conclure que sur les pistes I prefer my bike au bus sur la piste. :)
F 208
F 208
F550 : Une piste qui se traverse en une journée. Une agréable découverte, peu de circulation et de beaux paysages.
F550
F550
Conclusion :

L'itinéraire choisi, à l'aide des forums et des blogs, répondra à ma quête de voir l'Islande par les pistes. Pour vous cette réponse vous semble peut-être modeste mais pour moi ce fût un challenge.
La piste en Islande, c'est :
  • pour muscler les cuisses : de la poussière, des cailloux, et de la tôle ondulée.
  • pour se régénérer tel parfois une séance de cryogénie grâce aux gués. (Je connais l'un mais pas l'autre ;) )
  • pour se sentir " infiniment grande " : peu ou pas de trafic, aucune habitation à 360°.
  • pour se sentir "infiniment petite" : la pluie, le manque de visibilité, le vent de face.
  • pour faire le plein d'énergie : des cafés improvisés, des pouces levés !
Et forcément, c'est aussi des paysages aussi différents qu'il y a de façons de s'émerveiller accompagnés des partitions variées des oiseaux Islandais.

Bref, que du bonheur à l'état brut !

En résumé : L'Islande par les pistes, j'ai kiffé !!!!

QCM : Pistes ou N1 ?
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°55