3 invités en ligne

2022_09_Lisette_revoir_les_amis

2022_09_Lisette_revoir_les_amis

(réalisé)
Depuis que j'habite à Grenoble, j'ai découvert le vélo de route et les copains rencontrés font de la longue distance. Je les suis, et désormais, c'est possible de faire 200 km par jour. 
Alors cette année, c'est l'année où je pars avec Lisette, mon vélo, pour aller voir les amis, pendant 15 jours de vacances. 
Je dois régler le matériel, faire le tracé au fur et à mesure, rouler seule, appliquer ce que Sophie & cie m'ont appris ces 2 dernières années: repérer les boulangeries, re router en cas de besoin... j'avais un peu peur au début, mais ça va, je reste en France tout de même.

Je suis partie avec de quoi bivouaquer, mais il se trouve que je n'ai eu à sortir le matos qu'une seule nuit, vu la densité d'amis! 
Ce qui me permet néanmoins de pouvoir remplir un carnet my trip.
vélo de route
Quand : 05/09/22
Durée : 7 jours
Distance globale : 1017km
Dénivelées : +10190m / -10199m
Alti min/max : 95m/1472m
Carnet publié par PatouToine le 08 oct.
modifié le 08 oct.
125 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le topo : Le Cheylard - X / Bivouac (mise à jour : 02 oct.)

Distance section : 57.9km
Dénivelées section : +1363m / -494m
Section Alti min/max : 444m/1376m

Description :

Jour 2: ça monte, et le ciel menace

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Le Cheylard - X / Bivouac (mise à jour : 02 oct.)

Jour 2: on a pris le temps avec Marie, et ensuite, j'ai dû refaire mon paquetage. Bilan: je m'élance à 14h30 dans une montée bien transpirante. Celle où les mouches se collent à toi pour boire. ça me rend folle ! Et je vais vers le ciel gris et les nuages menaçant. 
Et j'ai 280 km à faire pour rejoindre Ben & Aurélie, au plus tard jeudi midi....
Abbaye de Mazan
Abbaye de Mazan
Route des cévennes: des conifères, du goudron que pour moi
Route des cévennes: des conifères, du goudron que pour moi
On n'est pas bien ma Lisette ?
On n'est pas bien ma Lisette ?
Alors que le ciel se meut, je me demande: je roule jusqu'à la prochaine ville: là, je trouverai bien un hotel. Tant pis si j'arrive trempée. Je dois avancer au max. 
Mais la peur d'être mouillée me fait chercher partout des abris potentiels. Parce que je suis partie avec seulement un hamac et un duvet. Pas de tarp. Je n'avais pas imaginé qu'il puisse pleuvoir... (note pour la prochaine fois, prendre la tarp). J'imagine forcer la porte d'une maison abandonnée, demander l'hospitalité dans une grange de foin. Le coin est tout de même assez désert.

Et puis, au moment où le tonnerre et l'éclair tombent à ma droite, tout prêt, et que je ne suis pas encore mouillée, cet abri à gauche est là. 
Alors, je n'hésite pas et reconnais là un signe de ma bonne étoile. On s'arrête avec Lisette, finalement assez tôt (60 km), mais on s'adaptera demain.
Abri de luxe !
Abri de luxe !
Commentaires