« Le voyage pas si proche de chez nous » Traversée Mercantour – Ubaye – Queyras. Aout 2018

(réalisé) share(partager)
Aout 2018. Une envie de trek nous prend pour les vacances de cet été. Le format contraint de 10 jours ne nous laissant pas la possibilité d'aller bien loin et étant à Bandol au 15 aout, on se replie sur les exotiques montagnes des alpes du Sud. Ce sera une traversée Mercantour, Ubaye et Queyras par les hauteurs, et en mobilité "douce" s'il vous plait ! L'occasion de montrer une fois de plus qu'il n'est pas nécessaire d'aller loin pour vivre des moments intenses.
Récit au jour de notre voyage "pas si proche de chez nous", au travers de notre carnet de bord.
Bonne lecture !
randonnée/trek
Quand : 16/08/18
Durée : 11 jours
Distance globale : 111km
Dénivelées : +7223m / -6824m
Alti min/max : 1144m/2989m
Carnet créé par Geoff le 21 mars
modifié le 27 avr.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
Précisions : L'accès au Mercantour se fait par Nice, accessible en TGV et TER depuis toute la France, mais un petit conseil : évitez le week-end du 15 aout ! ;-) Depuis le centre ville de Nice, les bus Lignes d'Azur permettent de remonter les vallées jusqu'à S...
Coup de coeur ! 1651 lecteur(s) - 11
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Jour 9 - 24 aout (mise à jour : 24 mars)

Qu’il est bon de faire une « grasse mat’ » au chaud dans le duvet. On émerge un peu avant 8h alors que le Queyras baigné de soleil s’égoutte de la pluie de la veille. Au petit déjeuner : pain au chocolat et tartines de pain frais avec confiture d’abricots : Un régal !
On se met en route vers 10h pour réaliser à la journée l’étape du GR58 entre la Montat et Abriès, où nous trouverons cartes postales et produits locaux à ramener. Comment profiter du beau temps pour aller faire ses emplettes en rando ! ;)

Nous commençons par nous élever le long des pâturages puis d’une belle forêt de mélèzes que domine le Pelvas, ralentis par de délicieuses framboises jalonnant le sentier. La montée est belle, ensoleillée et régulière. Légers sans nos gros sacs, nous montons rapidement et atteignons la crête sommitale du parcours en un peu plus de 2h. Au loin, le Monte Viso joue à cache-cache avec les cumulus qui viennent l’envelopper à intervalles réguliers. Au dessus de nos têtes, c’est un bal de vautours qui planent dans les thermiques. Nous en comptons presque une vingtaine !
Le tout petit hameau de la Montat
Le tout petit hameau de la Montat
Les vautours, maitres pour flotter dans le ciel sans effort.
Les vautours, maitres pour flotter dans le ciel sans effort.
Le Viso joue à cache-cache !
Le Viso joue à cache-cache !
La traditionnelle pause pique-nique-sieste est réalisée au sommet de la station d’Abriès avec une vue splendide sur la vallée du Guil et tout le massif. Puis, nous nous plongeons dans une belle forêt de mélèzes au doux nom de « bois noirs ». Et là, c’est la ventrée ! Myrtilles et framboises en quantité astronomique tapissent le sol et dessous se cachent aussi quelques fraises des bois. Il faut se faire violence pour ne pas s’arrêter tous les 50m et déguster ces délicieuses merveilles offertes par la nature ! Ce sentier gastronomique a toutefois une fin, et nous débouchons de la forêt en surplombant Abriès, joli petit village touristique avec ces quelques remontées mécaniques. Nous faisons le tour de la rue principale, achetant de bons produits locaux et nous nous ravitaillons en fruits et légumes frais (ça fait longtemps !!). On craque également pour une délicieuse et ENORME glace au yaourt maison dans un des bars du village. Fraises, framboises et fruits des bois, les parfums restent dans le thème de la journée !

Alourdis par tant de gourmandises, et n’ayant pas atteint nos 20km du jour, nous rentrons à pied jusqu’au camp en longeant le Guil. Il nous faudra même le traverser à gué, chaussures autour des épaules car le torrent a emporté la piste sur une centaine de mètres. Fatigués, mais contents de cette belle journée, nous nous requinquons au camping avant de terminer la soirée par un concert des Freddy’s autour d’une bonne mousse maison. Un grand bravo aux artistes et au camp de base de la Montat pour ces deux belles soirées !
Le bois noir
Le bois noir
Grosse ventrée de framboises en cours !
Grosse ventrée de framboises en cours !
Traversée du Guil en fin de journée, rien de tel pour réduire les courbatures !
Traversée du Guil en fin de journée, rien de tel pour réduire les courbatures !
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60