« Le voyage pas si proche de chez nous » Traversée Mercantour - Ubaye - Queyras

(réalisé) share(partager)
Aout 2018. Une envie de trek nous prend pour les vacances de cet été. Le format contraint de 10 jours ne nous laissant pas la possibilité d'aller bien loin et étant à Bandol au 15 aout, on se replie sur les exotiques montagnes des alpes du Sud. Ce sera une traversée Mercantour, Ubaye et Queyras par les hauteurs, et en mobilité "douce" s'il vous plait ! L'occasion de montrer une fois de plus qu'il n'est pas nécessaire d'aller loin pour vivre des moments intenses.
Récit au jour de notre voyage "pas si proche de chez nous", au travers de notre carnet de bord.
Bonne lecture !
randonnée/trek
Quand : 16/08/18
Durée : 11 jours
Distance globale : 111km
Dénivelées : +7223m / -6824m
Alti min/max : 1144m/2989m
Carnet créé par Geoff le 21 mars
modifié le 23 juil.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
Précisions : L'accès au Mercantour se fait par Nice, accessible en TGV et TER depuis toute la France, mais un petit conseil : évitez le week-end du 15 aout ! ;-) Depuis le centre ville de Nice, les bus Lignes d'Azur permettent de remonter les vallées jusqu'à S...
Coup de coeur ! 2487 lecteur(s) - 12

Les sections de ce carnet :

  1. 111km d+ 7223m
    mise à jour : 27 avr.
  2. mise à jour : 24 mars
  3. mise à jour : 24 mars
  4. mise à jour : 24 mars
  5. mise à jour : 22 mars
  6. mise à jour : 24 mars
  7. mise à jour : 24 mars
  8. mise à jour : 24 mars
  9. mise à jour : 24 mars
  10. mise à jour : 24 mars

La carto de l'ensemble du carnet :

Ma position
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Vue d'ensemble :

Jour 1 - 16 aout

Tout avait bien commencé. Un petit déjeuner sur la terrasse, un petit neveu plutôt calme, du bon pain et une baignade revigorante avec tous les touristes dans la mer méditerranée.  Cela semblait trop simple car si tôt déposés en gare de Bandol, les choses se compliquèrent drôlement…
Une panne de signalisation ? Une intervention de police ? Un accident voyageur ? Nous ne connaitrons pas la vérité, mais toujours est il que les trains ne circulent pas. 15min puis 50min puis 1h de retard e ... voir la section

Jour 2 – 17 aout

Nous avons réussi a dormir finalement, malgré l’ambiance du camping… nous ne mettons pas beaucoup de temps à plier nos affaires et filer, étonnés quand même par nos voisins qui partent vers la plage sans même déjeuner. Drôles de vacances…
Fin prêts à attendre le bus, nous réalisons notre erreur : certes le bus 730 passe à 9h et à 10h ; mais le bus 740, le nôtre, ne passe qu’à 10h. Une heure d’attente au bord d’une route très passante, puis l’attente encore plus longue lorsque l’heure d ... voir la section

Jour 3 - 18 aout

Loup ou pas loup ?! Difficile de la savoir mais une chose est sûre, notre début de nuit a été marqué par un visiteur. Au crépuscule, une pierre qui roule juste au dessus du camp et des « jappements » se firent entendre. On n’est pas rassuré car même si le loup ne s’attaquerait pas à notre tente, toute la nourriture qu’on a avec nous, il doit la sentir. On se calme petit à petit et la nuit devient vite réparatrice. Au matin, le réveil est sonné tôt pour pouvoir profiter du beau temps matinal.
... voir la section

Jour 4 - 19 aout

Ce matin au réveil, le ciel est complètement dégagé ! Une belle journée s’annonce alors que nous marchons dans l’unique rue du village d’Argentera, celle qui descend du col de Larche. Un raide sentier nous mène vers la crête qui surplombe la vallée puis nous basculons dans un magnifique vallon suspendu entouré d’aiguilles calcaires. Les pâturages sont exploités et nous croisons le berger et son troupeau de brebis. Le sentier oblique alors pour contourner un verrou raide et après une belle batai ... voir la section

Jour 5 - 20 aout

La nuit a été étoilée et au réveil le vent qui nous accompagnait déjà hier soir est toujours présent. Le petit déjeuner est pris dans la tente alors que dehors les sommets s’embrasent un à un.

Nous démarrons par remonter jusqu’au col de la Portiolette dans une ancienne vallée glaciaire pleine de gros blocs. Les imposantes Meyna et Tête du Sautron nous dominent. Nous nous offrons un bain de soleil au col avant de replonger à l’ombre dans le vallon du Vallonet, surmonté d’une aiguille du même no ... voir la section
+ Afficher toutes les dernières photos...

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60