« Le voyage pas si proche de chez nous » Traversée Mercantour – Ubaye – Queyras. Aout 2018

(réalisé) share(partager)
Aout 2018. Une envie de trek nous prend pour les vacances de cet été. Le format contraint de 10 jours ne nous laissant pas la possibilité d'aller bien loin et étant à Bandol au 15 aout, on se replie sur les exotiques montagnes des alpes du Sud. Ce sera une traversée Mercantour, Ubaye et Queyras par les hauteurs, et en mobilité "douce" s'il vous plait ! L'occasion de montrer une fois de plus qu'il n'est pas nécessaire d'aller loin pour vivre des moments intenses.
Récit au jour de notre voyage "pas si proche de chez nous", au travers de notre carnet de bord.
Bonne lecture !
randonnée/trek
Quand : 16/08/18
Durée : 11 jours
Distance globale : 111km
Dénivelées : +7223m / -6824m
Alti min/max : 1144m/2989m
Carnet créé par Geoff le 21 mars
modifié le 27 avr.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
Précisions : L'accès au Mercantour se fait par Nice, accessible en TGV et TER depuis toute la France, mais un petit conseil : évitez le week-end du 15 aout ! ;-) Depuis le centre ville de Nice, les bus Lignes d'Azur permettent de remonter les vallées jusqu'à S...
Coup de coeur ! 1652 lecteur(s) - 11
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Jour 2 – 17 aout (mise à jour : 24 mars)

Nous avons réussi a dormir finalement, malgré l’ambiance du camping… nous ne mettons pas beaucoup de temps à plier nos affaires et filer, étonnés quand même par nos voisins qui partent vers la plage sans même déjeuner. Drôles de vacances…
Fin prêts à attendre le bus, nous réalisons notre erreur : certes le bus 730 passe à 9h et à 10h ; mais le bus 740, le nôtre, ne passe qu’à 10h. Une heure d’attente au bord d’une route très passante, puis l’attente encore plus longue lorsque l’heure d’arrivée du bus est passée. Passera-t-il ou ne passera-t-il pas ? Il est là ! Nous le hélons pour qu’il n’oublie pas notre arrêt. Ouf ! Les vacances commencent enfin après tout se périple.
Un bus pour nous s'il vous plait ?
Un bus pour nous s'il vous plait ?
Nous admirons les gorges nous permettant d’accéder à la Tinée. Villages perchés, Var boueux. Nous profitons tous les deux du paysage.
11h30, nous voilà à St Etienne de Tinée et nous ne tardons pas à trouver le chemin raide mais ombragé du départ du trek. Très raide, quand même !! Les raidillons nous mènent jusqu’à un sentier balcon, toujours abrité par la forêt. Les nuages nous inquiètent. Ces péripéties du bus nous ont fait partir tard et l’orage gronde pendant notre pause repas. Nous nous hâtons mais le tonnerre nous invite à changer les plans : arrêt à la première cabane, fermée, nous plantons la tente à ses côtés sous le regard du chamois et avec quelques gouttes. Nous admirons les jeux de couleurs sur les montagnes d’en face, apercevant un peu de grêle fraîchement déposée, jusqu’à ce que les gouttes nous fassent définitivement rentrer sous la tente. De petites gouttes seulement, qui nous disent qu’on aurait pu tenter le col mais dur de prévoir la direction et la violence des orages.
Départ du Trek !!!! Ca va mieux !
Départ du Trek !!!! Ca va mieux !
Sur les hauteurs de St Etienne de Tinée
Sur les hauteurs de St Etienne de Tinée
Démarrage raide mais à l'ombre des mélèzes.
Démarrage raide mais à l'ombre des mélèzes.
Orage viendra, viendra pas ?
Orage viendra, viendra pas ?
Nous profitons donc d’une sieste, de lire, d’écouter la pluie.
Le repas sera servi tôt pour profiter demain d’une plus grande matinée. En tous cas, flagrant changement de style avec la côte d’azur. Sur le chemin, seulement 4 personnes rencontrées, un chevreuil, un chamois et quelques marmottes ! Un calme bien mérité après les difficultés pour y accéder. :)
Le chamois nous surveille.
Le chamois nous surveille.
Premier bivouac sous une fine bruine.
Premier bivouac sous une fine bruine.
Couleurs du soir... On est contents d'être là !
Couleurs du soir... On est contents d'être là !
BOUMMMM !!!
BOUMMMM !!!
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60