Hilleberg - Niak

par anthony dans Tentes 23 juin mis à jour 25 juin 768 lecteurs Soyez le premier à commenter share(partager)

Caractéristiques d’ensemble

Parmi ses modèles 3-saisons, Hilleberg propose un dôme autoportant à l’entrée latérale, avec une seule abside : la Niak. Rien à voir avec la niaque, c’est en l’occurrence le nom d’un parc national dans le Sarek :-)

Type : dôme 3 saisons
Montage groupé
Poids : 1640g
Prix approx : 830 €
Autre coloris disponible : vert
Fabriquée en Estonie

Ce modèle fait partie des 18 tentes testées lors de notre dossier “Tentes 2 places légères et spacieuses”, paru dans le numéro #48 (juin 2017).

Hilleberg - Niak
Hilleberg - Niak

Montage / structure / matériaux et finitions

Comme tout montage groupé, l’installation de la tente est très facile, notamment lorsque l’on garde la chambre et le double toit fixés ensemble. En revanche, si l’on sépare les 2 éléments, le montage commence par le double toit, qui accueille les arceaux dans ses fourreaux. L’installation reste simple, et permet de garder la tente intérieure sèche même s’il pleut. L’inconvénient propre à ce système est qu’il peut devenir fastidieux si l’on souhaite accrocher et décrocher la chambre à chaque bivouac.

Quoiqu’il en soit, l’installation et le démontage de la tente sont très simples, tant les finitions fourmillent de détails qui facilitent la tâche : sangles pour ajuster la tension, sardines avec petites cordelette, codes couleur, système d’accroche de la chambre simple… 

Les clips sont faciles à utiliser, même à une main. C'est agréable pour fixer la chambre.
Les clips sont faciles à utiliser, même à une main. C'est agréable pour fixer la chambre.
Aux 4 coins, tout est prévu pour que la mise en tension soit évidente.
Aux 4 coins, tout est prévu pour que la mise en tension soit évidente.
Au niveau de l'entrée également, c'est aisé de peaufiner les réglages.
Au niveau de l'entrée également, c'est aisé de peaufiner les réglages.

Le chambre intérieure est intégralement en tissu plein… enfin presque ! La porte d’entrée est conçue avec un tissu qui semble plein, mais qui - preuve à l’appui ! - permet une bonne circulation d’air. Hilleberg propose, en option, une chambre intégralement en moustiquaire (plus lourde : 670g au lieu de 544g…), mais il faudra rajouter environ 200€ à la facture !

Pour les autres éléments, les tissus utilisés sont très judicieusement choisis : le sol est très résistant (nylon 50D), tandis que le double toit bénéficie d’un tissu plus léger mais de très bonne qualité (nylon 6.6). Il n’est ainsi presque jamais nécessaire de doubler le tapis de sol. Les colonnes d’eau annoncées sont impressionnantes : 5000mm pour le toit, 12.000mm pour le sol ! Les fourreaux semblent indestructibles, ce qui est rassurant lors du montage et démontage de la tente.

Hilleberg - Niak
La tente dégage une réelle sensation de robustesse par ses finitions de qualité et des tissus judicieusement choisis.
La tente dégage une réelle sensation de robustesse par ses finitions de qualité et des tissus judicieusement choisis.

En faisant de tels choix de tissus, Hilleberg ne fait pas de cette Niak la plus légère certes, mais son poids reste très impressionnant : 1640g ! Pour qui veut s’équiper léger sans compromis sur la durabilité c’est un bon modèle : Hilleberg fait la démarche de ne rien fragiliser, même dans la gamme “light”.

Cette tente fait partie du “label jaune” d’Hilleberg, ce qui signifie, entre autres, qu’ils la destinent pour un usage 3 saisons. Mais entre nous, ce modèle présente une solidité très proche de modèles 4 saisons. Attention, je n’ai pas dit d’aller affronter la tempête de neige avec hein ;-).

Détail particulier à ce dôme : il utilise une structure d’arceaux “à l’ancienne”, c’est-à-dire 2 arceaux indépendants qui vont d’un coin à son opposé, là où la majorité des dômes concurrents utilisent des structures complexes en “Y” et en “X”. C’est aussi ce qui confère à la Niak un comportement sans faille face aux éléments !

Pas de structure complexes : à l'ancienne, ce sont 2 arceaux qui se croisent : on perd en volume habitable, mais on y gagne grandement en résistance.
Pas de structure complexes : à l'ancienne, ce sont 2 arceaux qui se croisent : on perd en volume habitable, mais on y gagne grandement en résistance.

Le mode tarp est possible par défaut, sans bricolage, c’est inhérent à cette structure de fourreaux sur le double toit. Hilleberg propose tout de même un footprint en option. Il est aussi possible d’acheter des petits “clips” en option qui permettent de monter la tente intérieure seule (ce peut être bricolé au besoin également :-)).

Bien qu’autoportante, 2 sardines sont nécessaires pour installer la tente correctement. 6 sont recommandées, et 12 fournies : ce qui permet également d’ancrer les 4 haubans pré-installés (de bonne qualité)

En mode tarp, on remarque le jour important à l'opposé de la porte : il permet de ventiler l'intérieur mais présente l'inconvénient de ne pas pouvoir être fermé...
En mode tarp, on remarque le jour important à l'opposé de la porte : il permet de ventiler l'intérieur mais présente l'inconvénient de ne pas pouvoir être fermé...
Un kit de réparation d'arceaux complet.
Un kit de réparation d'arceaux complet.

Habitabilité / pratique / aération

L’habitabilité est correcte : la surface au sol est bonne, mais la structure en 2 arceaux indépendants pèche par un volume intérieur moindre. En effet, si elle améliore la solidité de l’ensemble, elle réduit immanquablement l’espace habitable. De plus, l’espace entre chambre et double toit est conséquent : c’est parfait pour garder ses affaires au sec, mais diminue forcément l’habitabilité.

L’abside est elle aussi assez réduite : sans devoir se contorsionner pour rentrer, c’est la hauteur utilisable qui est plutôt faible, il est plus difficile d’en tirer parti. Peut-être qu’une ouverture latérale aurait été plus “rentable” ? Nous regrettons par ailleurs que le zip de l’abside vienne jusqu’au-dessus de la tente intérieure… 

Hilleberg - Niak
Hilleberg - Niak

Point très agréable à noter toutefois : même lorsque le double toit est parfaitement tendu, le zip de la porte extérieure est très facile à manipuler, sa progression est “douce”. C’est un détail, mais parmi les 18 modèles testés (référence lien test), on ressent bien qu’on ne risque pas d’abîmer prématurément la fermeture éclair. C’est en harmonie avec la sensation de solidité que dégage cette tente.

La ventilation est particulière : déjà, comme expliqué plus haut, la chambre n’a pas de moustiquaire mais sa porte est faite d’un tissu plein qui laisse facilement passer l’air. Hilleberg a fait le choix de ne pas mettre d’aération sur le double toit : l’aération est assurée par l’écartement entre le sol et le double toit. C’est étonnant, mais ça fonctionne plutôt bien :-)

À l’intérieur, on compte deux poches normales, une petite poche, et 5 boucles pour suspendre du matériel.

Hilleberg - Niak
Hilleberg - Niak

Vie à bord - intérieur à 360°

Dans la tente :
2 matelas gonflables de grande taille, 1 sac de couchage, 1 sac à dos de 38 litres, et un mec d’1m76 qui vient squatter :-)

 

En 2 mots

La Niak suit les préceptes d’Hilleberg : des tentes légères sans sacrifier la solidité. Et assez onéreuses aussi… Les finitions sont au rendez-vous, bien qu’on puisse regretter que cette géométrie rende l’abside moins pratique. À poids équivalent, nous lui préférons sa soeur, la Anjan 2, bien qu’elle ne soit pas autoportante.

 

Détails

Matériaux :
Double toit : 20D nylon (6.6) ripstop enduit silicone (colonne d’eau : 5000mm)
Chambre : 10D nylon ripstop traité déperlant
Tapis de sol : 50D nylon enduit PU (colonne d’eau : 12000mm)
Arceaux : DAC Featherlite NSL 9mm

Poids :
Double toit : 637g
Chambre : 544g
Arceaux : 387g
Sardines : 120g (10)
Sac sardines : 6g
Sac arceaux : 14g
Sac rangement : 25g

Dimensions :

Hilleberg - Niak

 

Lien contructeur :
http://europe.hilleberg.com/EN/tent/yellow-label-tents/niak/

Commentaires