Réchaud MSR Reactor

par Johanna dans Réchauds 01 déc. 2008 mis à jour 30 oct. 2012 17949 lecteurs 1 commentaires (partager)

Réchaud gaz MSR Reactor

MSR Reactor : réchaud à gaz optimisé*, économe et très performant.
Nous avons d’abord testé le MSR Reactor lors de notre grand dossier « 33 réchauds à la loupe » publié dans Carnets d’Aventures n°11 (voir le sommaire de ce numéro, le commander). Voir aussi les compléments en ligne de ce dossier.
Puis, nous avons utilisé le Reactor lors de plusieurs voyages itinérants dans diverses conditions ; au total 2 mois d’utilisation journalière : VTT sur les Chemins du Soleil en mai (récit dans Carnets d’Aventures n°13), ski pulka dans le Vercors en février (conditions hivernales neigeuses ; cuisine pour 3 personnes), et enfin pour notre traversée de l’Islande à pied (toutes conditions ; cuisine pour 3 personnes).
Nous en avons été très satisfait et il n’a pas bronché ! Son rendement est très bon comme nous l’avait révélé le test. Par ailleurs, sa construction, son format et le fait que le couvercle soit blocable en position fermée, permettent de l’utiliser dans la tente (ce que nous avons fait souvent ; d’accord, ce n’est pas recommandé, mais bon, quand il fait froid et venté dehors… :)) en faisant attention évidemment.

Réchaud MSR Reactor en Islande, chauffage de la bouteille

Réchaud gaz MSR Reactor

MSR Reactor : réchaud à gaz optimisé*, économe et très performant.
Nous avons d’abord testé le MSR Reactor lors de notre grand dossier « 33 réchauds à la loupe » publié dans Carnets d’Aventures n°11 (voir le sommaire de ce numéro, le commander). Voir aussi les compléments en ligne de ce dossier.
Puis, nous avons utilisé le Reactor lors de plusieurs voyages itinérants dans diverses conditions ; au total 2 mois d’utilisation journalière : VTT sur les Chemins du Soleil en mai (récit dans Carnets d’Aventures n°13), ski pulka dans le Vercors en février (conditions hivernales neigeuses ; cuisine pour 3 personnes), et enfin pour notre traversée de l’Islande à pied (toutes conditions ; cuisine pour 3 personnes).
Nous en avons été très satisfait et il n’a pas bronché ! Son rendement est très bon comme nous l’avait révélé le test. Par ailleurs, sa construction, son format et le fait que le couvercle soit blocable en position fermée, permettent de l’utiliser dans la tente (ce que nous avons fait souvent ; d’accord, ce n’est pas recommandé, mais bon, quand il fait froid et venté dehors… :)) en faisant attention évidemment.

MSR Reactor
Voilà un réchaud impressionnant par sa vitesse de chauffe extrêmement rapide. Par rapport aux autres réchauds optimisés qui ne travaillent qu’au niveau de la protection au vent et de la capacité d’échange thermique de la popote (en y ajoutant un radiateur à ailettes), le Reactor utilise un brûleur particulier. En effet, ce brûleur est rayonnant, les gaz chauds de la combustion sont captés au niveau du brûleur et chauffent une matière qui va ensuite rayonner vers la popote (petite interrogation sur la robustesse de ce type de réchaud). Le rayonnement est quasiment entièrement capté par cette dernière. La popote a une queue repliable bien pratique. Ce réchaud, contrairement aux autres de la gamme optimisée, n’a pas de piezo. Le format de la popote permet de stocker le réchaud + une cartouche moyenne. Le volume, 1,5l utile, est assez confortable avec une compacité intéressante grâce au choix de la forme. Un très bon produit innovant, dommage qu’il soit si cher…
Poids : 174g (réchaud) + 393g (popote+couvercle) = 567g.
Poids « normalisé » (voir dossier réchauds de Carnets d’Aventures n°11): 567-260=307g.
Prix : env. 144 €.

*Note sur les réchauds dits « optimisés » (extrait du dossier réchauds de Carnets d’Aventures n°11) :
« L’utilisation d’un réchaud classique n’est pas d’un rendement très élevé. Les pertes thermiques sont nombreuses. Les réchauds optimisés essayent de diminuer ces pertes. Et on a constaté qu’ils y arrivaient plutôt bien. Nous avons observé un gain de combustible de l’ordre de 33a sans vent. Le gain par rapport à un réchaud à gaz classique devient énorme dans les conditions difficiles. Ces réchauds optimisés sont très intéressants car performants, économes et efficaces même avec du vent fort. Là encore une révélation de ce dossier. Ils sont tous fournis avec leur popote (optimisée) et couvercle, cela augmente le poids de la solution mais avec les autres réchauds, il faut aussi une popote et un couvercle... C’est pour cela que nous donnons un poids normalisé qui est le poids de l’ensemble des éléments du réchaud auquel on retire le poids d’une popote de même capacité, d’un couvercle et éventuellement d’une pince à popote que nous retrouverions dans une solution avec un réchaud classique.
Tests réalisés en air à 16°C, stable dans le 1er cas, et avec 20km/h de vent dans le 2e cas. »

Réchaud MSR Reactor, VTT sur les chemins du soleil
Le réchaud MSR Reactor utilisé lors d'un voyage VTT BUL sur les Chemins du Soleil

Réchaud MSR Reactor dans une sacoche de guidon de VTT, sur les chemins du soleil
Le Reactor rangé dans une sacoche de guidon pour VTT

Réchaud MSR Reactor en Islande
Le Reactor en Islande

Réchaud MSR Reactor en Islande
Le Reactor en Islande

Réchaud MSR Reactor en Islande
Le Reactor en Islande

Réchaud MSR Reactor en Islande
Le Reactor en Islande

Réchauds : de gauche à droite : MSR Superfly, MSR Reactor, Jetboil, Primus ETA power
Réchauds de gauche à droite : MSR Superfly, MSR Reactor, Jetboil, Primus ETA power

Réchaud MSR Reactor
Le MSR Reactor

Réchaud MSR Reactor
Le MSR Reactor

Réchaud MSR Reactor en hivernal dans le Vercors
Le MSR Reactor en hivernal dans le Vercors

En hivernal dans le Vercors
En hivernal dans le Vercors, ski pulka

Réchaud MSR Reactor en Islande, chauffage de la bouteille
Le Reactor en Islande, et dans la tente... Réchauffage de la bouteille

Commentaires
posté le 26 juil. 2014
Nicolas
En effet le reactor est un très bon réchaud. Nous en sommes très satisfait (http://lesvoyagesdemaudetnico.jimdo.com/tests-matos-détaillés/test-réchaud-msr-reactor-1-7l/)
Invité (utilisateur non inscrit)