Polaire Patagonia R2 Jkt

par Michael dans Polaire 06 janv. 2013 mis à jour 22 avr. 2013 6249 lecteurs 2 commentaires (partager)


détail poitrine
Les premières impressions sont :

- le confort : le touché est très doux, très agréable. Comme son nom l'indique, cette veste polaire est majoritairement composée de la fibre R2 [une fibre Polartec, à poils longs, en polyester, fabriquée par MaldenMills] dont la fonction est "d'emprisonner" un volume d'air important. Pour compenser la moindre élasticité de cette fibre, le fabricant a introduit des panneaux ou des doublures de tissu R1 ("poils" courts, denses) apportant un confort de touché supplémentaire au niveau du col et des poignées, et de l'élasticité au niveau des coudes et des hanches.
- sobriété apparente de la veste, mais technicité de la coupe quand on y regarde de près : emplacement optimisé des coutures plates (les vêtements glissent les uns sur les autres ; coutures décalées aux épaules pour plus de confort avec un sac à dos : pas de gêne sous les bretelles du sac). Quelques autres détails confirment encore le soin apporté aux finitions (qualité des zips, présence d'une poche de poitrine et de liserés en Supplex le long des zips qui évitent le coincement du curseur).

En pratique :
- la fibre semble très respirante [Tissage directionnel qui accroît la rapidité de séchage et de dispersion de la transpiration, traité avec apprêt dispersant d’humidité].
- la R2, d'épaisseur moyenne, est légère (sur soi comme dans le sac) : elle entrave peu les mouvements.
Ces 2 aspects lui confèrent une plage d'utilisation assez large en activité : elle se fait oublier dans des conditions d'utilisation moyennes (celles que nous rencontrons le plus souvent sous nos latitudes). Utilisée en duo avec une softshell bien respirante, elle peut s'avérer un excellent compromis, ni trop chaude, ni trop encombrante...
- bonne compressibilité : elle prend peu de volume une fois rangée dans le sac (contrairement à d'autres polaires "à poils longs").

Ses limites apparentes : pour une utilisation en "statique" (le soir sous la tente, ou dans un trou à neige), elle s'avèrera certainement un peu juste...
Attention aussi à la taille : Patagonia semble tailler grand. Si vous prenez traditionnellement du L, peut-être qu'ici le M vous sera plus adapté. D'autant plus que la polaire, pour être caloriquement efficace doit tout de même ne pas être trop ample (ma L a tendance à "boudiner" au niveau du ventre, ce qui n'est pas le plus esthétique ni le plus efficace pour conserver ma chaleur)...

En résumé, une couche destinée à un usage en situation dynamique.
Poids constaté en taille L (modèle homme) : 350 g.
Prix approximatif constaté : 160€

Nous avons également testé dans la même fibre la veste hybride Patagonia : Men's Nano Puff Hybrid Jacket

test ski de rando en Vallouise

test ski de rando en Vallouise

test ski de rando en Vallouise
test ski de rando en Vallouise

test ski de rando en Vallouise
test ski de rando en Vallouise

vue d'ensemble
vue d'ensemble

vue d'ensemble
vue d'ensemble

vue d'ensemble dos
vue d'ensemble dos

vue dos
vue dos

vue devant
vue devant

détail vue côté
détail vue côté

détail poitrine
détail poitrine

détail poitrine & col
détail poitrine & col

Commentaires
posté le 23 nov. 2014
Patrick JEAN
Rien que la couleur ca fait fuir le client ....
Invité (utilisateur non inscrit)
posté le 23 nov. 2014
Johanna Nobili
Perso je trouve la couleur super jolie. De toute façon les goûts et les couleurs...
Invité (utilisateur non inscrit)