8 invités en ligne

Porter moins, manger bien

Johanna
par Johanna
31 mars 2023
476 lecteurs

Le poids (et dans une moindre mesure le volume) est l’ennemi du voyageur qui souhaite progresser par ses propres moyens. Comment porter moins tout en mangeant bien ? Examinons différents axes d'optimisation, des aliments à leurs contenants en passant par le rendement de la cuisson. Dans certaines circonstances, on peut cuisiner au réchaud à bois, mais cela n’est pas toujours possible ou souhaitable : risques d’incendie, absence/rareté du combustible (montagnes, steppes), conditions climatiques, législation locale, milieu fragile, etc. Le voyageur est donc la plupart du temps obligé de transporter l’énergie nécessaire à la cuisson (gaz, essence, alcool), alors autant utiliser des astuces pour l’économiser. Nous allons en explorer quelques-unes.

Dessin Philippe Gady
Dessin Philippe Gady

Apport calorique VS poids des aliments

En choisissant des aliments dont le rapport énergie / masse est élevé, le poids transporté sera plus rentable. Voici quelques clés.

  • Emporter des aliments sous une forme qui contient le moins d’eau possible, et les réhydrater sur place. En effet, et puisqu’il est difficile de transporter de l’eau pour plus de quelques jours, on dimensionne en général ses voyages pour être à même d’en trouver souvent (liquide ou faire fondre de la neige/glace). Contrairement aux idées reçues, les aliments sans eau ne sont pas seulement l’apanage des plats préparés lyophilisés ; le riz, les pâtes, d’une manière générale les céréales, les légumineuses, les farines, bref la plupart des aliments non frais qui ne sont pas des conserves, contiennent une très faible quantité d’eau. L’avantage de ces produits est qu’ils se conservent longtemps et conviennent donc bien au voyage nature.
  • Augmenter le ratio apport calorique / poids s’obtient (on l’a vu plus haut) avec un taux élevé de lipides (exemple : préférer le lait en poudre entier plutôt que écrémé) ; en gardant équilibre et variété évidemment (on ne dit pas qu’il faut se nourrir exclusivement d’huile d’olive :-)).
... et la suite ?