37 invités en ligne

Petits déjeuners, desserts et collations sucrées

Johanna
par Johanna
publié le
21 mars
78 lecteurs

Nous évoquons ici tout ce qui ne l’est pas dans l'article Encas et vivres de courses : des collations sucrées nécessitant a minima un bol, et possiblement réchaud + popote. Elles peuvent bien sûr servir de petit déjeuner, dessert ou ce que l’on veut. Voici des idées regroupées par catégories.

À noter que :

  • Les valeurs énergétiques sont données pour l’aliment sec (exemple : 360 kcal/100 g de pâtes sèches), et sont souvent une valeur moyenne pour le type de produit mentionné, des différences pouvant bien sûr exister sur plusieurs variétés d’un même produit (ex. : riz blanc, complet, sauvage ; lentilles), ou type de produit (multiples mueslis, poudres cacaotées, etc.).
  • Selon le fonctionnement de chacun (nombre de « vrais » repas par jour, nombre de pauses et encas…), on adaptera les menus et quantités.

Mueslis and co

400-450 kcal/100g : mélanges de flocons de céréales avec des noix, graines, fruits, chocolat, sucre, miel, sirop d'agave, d'érable ; crunchy, croquant, moelleux, porridge ou granola… Il en existe des dizaines, et l’on peut aussi se les fabriquer maison. Il peut être intéressant de le compacter un peu au préalable (un coup de mixeur, rapide si l’on veut garder du croquant). On peut se préparer des rations toutes prêtes en ajoutant des poudres au choix : lait, boisson végétale, mix protéinés…

Poudres

Poudres cacaotées, poudres « petit-dej », poudres protéinées de céréales / légumes secs / noix oléagineuses, 350-430 kcal/100g : de nombreux assortiments existent (en bio) pour tous les goûts et habitudes (sans gluten, vegan…) ; un tour dans un magasin bio un peu conséquent donne un bel aperçu ! Ces poudres apportent une bonne diversité de nutriments, vitamines et minéraux ; et les mix protéinés contribuent à relever la valeur protéique des repas de bivouac. On peut les utiliser pour confectionner une boisson chaude ou froide (+ si on veut lait ou boisson végétale en poudre), ou les ajouter à d’autres préparations. Certaines de ces poudres sont particulièrement protéinées : voir la rubrique idoine au paragraphe salé.

... et la suite ?