46 invités en ligne

Assaisonnements et condiments

Johanna
par Johanna
31 mars 2023
308 lecteurs

Comment améliorer la popote

On peut significativement relever le niveau gustatif d’un plat « de base » (pâtes, riz, semoule, céréales, purées, etc.) salé ou sucré, avec diverses denrées de faibles poids et encombrement mais au goût marqué et que l’on trouve assez facilement. Ainsi, une bête plâtrée de nouilles ou une purée (même froide) agrémentée d’huile d’olive et d’ail déshydraté constitue un véritable festin de bivouac ! Et, puisque l’on parle assaisonnement, nous mentionnerons aussi une astuce qui aide à boire quand on n'en a pas vraiment envie : assaisonner l'eau !

Epices et aromates stockés dans des petits récipients compacts.
Epices et aromates stockés dans des petits récipients compacts.

Assaisonner la nourriture

  • Épices et aromates : cumin, mélange curry, piment, cannelle, gingembre, girofle (poudre ou clous), muscade, cardamome, réglisse, etc.
  • Herbes séchées (basilic, persil, thym…).
  • Bulbes ou racines séchées : oignon, ail (n’en déplaise à votre voisin de tente, l’ail, c’est vraiment un truc de ouf smiley), réglisse.
  • Champignons séchés (cueillis soi-même ou du commerce).
  • Légumes ou fruits séchés : tomates séchées, écorces d’agrumes râpées en poudre.
  • Extraits sous forme liquide concentrée au pouvoir parfumant important (citron, orange, cannelle, café, vanille, fleur d’oranger, rose… chez Cook en bio par exemple).
  • Bouillons cubes (légumes, miso, volaille…) : pour assaisonner un plat, mais également pour se faire des boissons chaudes et salées qui peuvent contribuer à mieux s’hydrater.
  • La pâte miso (pâte de soja et céréales fermentée et salée, apportant, sans glutamate ni arômes artificiels, de l’umami, la fameuse cinquième saveur avec le sucré, salé, acide, amer) se trouve en multiples déclinaisons, souvent pas totalement déshydratée mais assez concentrée pour donner significativement du goût ; de même que divers condiments asiatiques type sauce soja, nuoc-mam, etc.
  • Sauces déshydratées et soupes déshydratées (en petite quantité).
  • Levure de bière : goût et bénéfices nutritionnels (entre autres vitamines B, regarder la composition qui varie selon la marque) ; en revanche, vu sa faible densité, il faut bien la compacter.
  • Huile végétale goûteuse (olive, noix, noix de coco…) : énorme source d’énergie ; agrémente délicieusement en apportant de bons lipides. Mayonnaise en tube : un peu moins saine et optimisée, mais offre de la variété et se trouve, transporte, et conserve correctement.
  • Fromages secs râpés comme le parmesan.

PRATIQUE

Vous pouvez consulter aussi des idées de menus ainsi que les valeurs nutritionnelles par aliment (lipides, protides, glucides, fibres et total) pour inventer tout un tas d’autres menus.

... et la suite ?