Nouveau NeoAir

par olivier dans Matelas de sol 06 janv. 2012 mis à jour 17 févr. 2014 12446 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

NeoAir

Tableau comparatif des quatre matelas testésDe gauche à droite : DownMat UL 7, SynMat UL 7, NeoAir XTherm, ClearviewFiche publiée en janvier 2012.
Voir également une fiche plus récente du NeoAir XTherm publiée à l'occasion de notre comparatif de 4 matelas gonflables légers et confortables de janvier 2014 (ci-contre).

Nouveau NeoAir de Therm-A-Rest, version 2012

Gonflage du NeoAirMatelas de sol à gonfler épais et très léger, comportant de multiples caissons (comme un parapente) leur conférant une forme assez plane.
Nous avons pu tester les nouveaux NeoAir pendant environ 1 mois.
Par rapport aux versions précédentes, leur forme sarcophage est le premier plus ; on gagne un tout petit peu de poids par rapport à la version rectangulaire (une quarantaine de grammes) mais surtout la forme est plus adaptée aux petites tentes (où la largeur aux pieds est souvent plus étroite). D’autre part il peut plus facilement se glisser dans un sac de couchage (pas trop étroit) pour les personnes qui l’utilisent de cette manière.
Comme les versions précédentes, le confort est au rendez-vous. Si on le gonfle assez peu, le matelas épouse plus la forme du corps et cela est encore plus confortable. En revanche, par temps froid, il est plus approprié de le gonfler davantage, pour disposer d’une meilleure isolation. L’épaisseur du matelas, gage de confort, permet de dormir sur le côté sans être réveillé par la circulation du sang coupée par la compression. C’est très très agréable.
Quelques éléments à savoir sur le NeoAir : le NeoAir n’est pas autogonflant, il se gonfle entièrement à la bouche. La vapeur d’eau expirée s’accumule dans le matelas sans a priori affecter les propriétés du matelas. Au retour d’un voyage, le stocker ouvert, en l’ayant légèrement gonflé au préalable devrait permettre d’éliminer une partie de l’humidité accumulée. Le NeoAir est relativement fragile et il faut veiller à ne pas le percer en le posant directement sur le sol. Il s’utilise donc sur un tapis de tente ou sur une bâche. Il est fourni avec des sortes de petites rustines transparentes pour réparer les crevaisons.
Le tissu des NeoAir est légèrement croustillant, surtout la version Xtherm, mais j’ai l’impression que le Xlite fait moins de bruit que la version classique précédente. Ce léger bruit peut gêner certains ; pas nous.
Le tissu côté dormeur est antidérapant.
La version précédente avait semble-t-il un défaut de robustesse (décollage des caissons) qui a été pallié dans cette nouvelle version. En ce qui nous concerne, et malgré un usage répété, nous n’avions pas constaté ce défaut, peut être qu’il apparaît en cas de surgonflage et de dormeur lourd.
Conclusion : un excellent produit qui poursuit le break technologique amorcé par son prédécesseur en améliorant des paramètres. Confort, isolation très correcte et légèreté avec comme seule contrainte, le risque de crevaison non réparable… Personnellement, pour un voyage qui n’est pas engagé, je prends le risque sans hésitation.

Radar Therm-a-Rest NeoAir XThermLa version Xtherm (voir notre fiche 2014 avec notations plus précises ci-contre) est censée isoler davantage que la version Xlite, elle est d’ailleurs un peu plus lourde ; il semble qu’une feuille métallisée soit insérée dans le matelas afin de renvoyer le rayonnement infrarouge du dormeur. Il n’y a pas de garnissage (pas de duvet comme dans le matelas Exped DownMat ou de synthétique comme dans le SynMat).
Nous avons utilisé les NeoAir quelques nuits par des températures négatives (autour de -5°C), sol à 0°C environ, avec de la neige. Sur la version Xlite, le froid du sol ne m’a pas gêné ; Johanna (plus frileuse) qui avait la version Xtherm non plus. Mais difficile de faire une comparaison sans faire le test de gradient que nous avions réalisé dans le numéro 19 de Carnets d’Aventures.
Si nous avons le temps, nous le ferons un de ces jours. À noter que les valeurs « R » annoncées par Therm-a-Rest collaient avec nos expérimentations (sur les matelas testés dans le dossier de CA n°19) et sont donc a priori dignes de foi. Le R annoncé du X-Therm, 5,7 est excellent. 3,2 pour le Xlite est très bon aussi. A noter qu’il existe une version lady du Xlite avec une valeur R à 3,9.

NeoAir Xlite : 347g en regular : Valeur R : 3,2
Dimensions : 183x51cm et environ 6cm d’épaisseur

NeoAir Xtherm : 425g en regular. Valeur R : 5,7
Dimensions : 183x51cm et environ 6cm d’épaisseur

15g de sac de transport avec crochet de serrage
+5g de kit de réparation (rustines transparentes)

Par comparaison, le NeoAir première version que nous avions testé début 2010 pesait 383g en regular
(forme rectangulaire par opposition aux modèles actuels forme sarcophage).

Voir la discussion associée

Gonflage du NeoAir
Gonflage du NeoAir

Le NeoAir sous tarp, bien mettre une protection sous le matelas (bâche, tissu...)
Le NeoAir sous tarp, bien mettre une protection sous le matelas (bâche, tissu...)

La version Xlite
La version Xlite

Le NeoAir est bien épais ce qui lui confère confort et isolation
Le NeoAir est bien épais ce qui lui confère confort et isolation

La version Xtherm (grise)
La version Xtherm (grise)

La version Xtherm (grise)
La version Xtherm (grise)

Le Xlite (jaune) et le Xtherm (gris)
Le Xlite (jaune) et le Xtherm (gris)

Le NeoAir Xlite (jaune) et le NeoAir Xtherm (gris)
Le NeoAir Xlite (jaune) et le NeoAir Xtherm (gris)

Le tissu côté dormeur (à gauche) est antidérapant, le tissu côté sol est plus épais que sur la version Xlite
Le tissu côté dormeur (à gauche) est antidérapant, le tissu côté sol est plus épais que sur la version Xlite

Tissu côté sol (NeoAir Xtherm)
Tissu côté sol (NeoAir Xtherm)

Tissu côté dormeur (NeoAir Xtherm)
Tissu côté dormeur (NeoAir Xtherm)

NeoAir Xtherm
NeoAir Xtherm

NeoAir Xtherm, la valve de gonflage
NeoAir Xtherm, la valve de gonflage

NeoAir Xlite, le tissu est similaire des 2 côtés. On voit la condensation sous forme de gouttes à l'intérieur du matelas.
NeoAir Xlite, le tissu est similaire des 2 côtés. On voit la condensation sous forme de gouttes à l'intérieur du matelas.

On voit la condensation sous forme de gouttes à l'intérieur du matelas.
On voit la condensation sous forme de gouttes à l'intérieur du matelas.

Valve de gonflage
Valve de gonflage

Bien compact une fois replié
Bien compact une fois replié

Bien compact une fois replié
Bien compact une fois replié

Bien compact une fois replié
Bien compact une fois replié

Bien compact une fois replié
Bien compact une fois replié

la version Xtherm est un peu moins compacte
la version Xtherm est un peu moins compacte

Mais quand même très compacte
Mais quand même très compacte

Les deux versions repliées
Les deux versions repliées

Les deux versions repliées
Les deux versions repliées

Le patch de réparation NeoAir
Le patch de réparation NeoAir

Commentaires