Veste RAB Stretch Neo

par Coralie dans Hardshell 18 avr. 2013 mis à jour 18 août 2013 3376 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Veste RAB Stretch Neo alpinisme hardshell

Des serrages bien positionnés pour ajuster la capuche

Veste coupe-vent imperméable

Cette veste est en tissu NeoShell, la nouvelle technologie imperméable élaborée par Polartec, intermédiaire entre une veste softshell et une hardshell, qui combine en théorie les avantages des deux types de vestes. Comme les vestes softshell, son tissu présente une certaine élasticité et donc une grande souplesse à l’usage et sa respirabilité est très grande. Comme les vestes hardshell, elle est coupe-vent et imperméable, mais moins qu’une veste Gore Tex classique (son imperméabilité est de 10 000 Schmerbers contre 28 000 pour une veste Gore Tex, ceci dit une colonne d'eau de 10 000 mm est suffisante pour que le produit soit considéré comme imperméable suivant les standards de l’industrie).

Dans la même gamme, vous pouvez voir aussi notre test du pantalon Rab Stretch Neo pant.

À l’usage cette veste est très performante : elle est plus confortable et respirante qu’une veste hardshell classique, tout en étant (au moins les premiers mois) parfaitement coupe-vent et imperméable.

On aime

  • Sa légèreté grâce à la finesse du tissu NeoShell
  • La souplesse et le confort d’utilisation du tissu « stretch » NeoShell
  • Son excellente respirabilité (on transpire moins que dans une veste hardshell classique)
  • Les zips imperméabilisés et faciles à utiliser, même avec des moufles grâce à des petites cordelettes
  • Les deux grandes poches extérieures utilisables avec un baudrier et les deux grandes poches intérieures
  • La capuche rétractable et ajustable qui peut être utilisée éventuellement avec un casque et qui englobe bien toute la tête et presque tout le visage en cas de blizzard
  • Les nombreux serrages précis et faciles à ajuster : sur la capuche, au bout des manches, en bas de la veste pour limiter les entrées d’air et faciliter l’utilisation avec un baudrier
  • La forme générale de la veste : assez cintrée pour ne pas avoir l’impression de « flotter » autour du corps, mais qui laisse en même temps suffisamment d’espace pour pouvoir utiliser deux couches de vêtements en dessous.

On aime moins

La seule limite de cette veste est probablement la solidité du tissu NeoShell : utilisée par exemple en escalade sur du rocher abrasif, le risque de déchirure est plus élevé qu’avec un tissu hardshell plus solide : lors d’un parcours d’arêtes rocheuses en suivant Lionel Daudet sur le Dodtour, j’ai fait quelques petites déchirures (faciles à réparer).

Cette veste taille « grand », ne pas hésiter à choisir une taille inférieure à sa taille habituelle.

Disponible en bleu, vert, gris ou rouge.

Cette veste a été testée par Alexis pendant l’automne et tout l’hiver en alpinisme (une semaine sur le Dodtour) et lors de nombreuses sorties en ski de randonnée.

Poids mesuré : 455 g

Prix constaté : 330 €

Grand confort, même dans le blizzard. La capuche protège bien l'ensemble de la tête.
Grand confort, même dans le blizzard. La capuche protège bien l'ensemble de la tête.

Grand confort, même dans le blizzard. La capuche protège bien l'ensemble de la tête.

Des serrages bien positionnés pour ajuster la capuche
Des serrages bien positionnés pour ajuster la capuche

Commentaires