2 membres et 34 invités en ligne
Edito Carnets d'Aventures #65 : En quête de sens

Edito Carnets d'Aventures #66 : Prendre de la hauteur

par ManonM dans Éditos 24 avr. 38 lecteurs Soyez le premier à commenter

Prendre de la hauteur

Par Manon

Il y a souvent un élément capital, déclencheur, qui change le regard que l’on porte sur le monde et sur sa propre existence ; un nouveau regard qui nous élève, nous découvre, nous transcende, nous rend meilleur, en paix et en accord avec nous-mêmes. Mais, les fondations posées, il faut continuer d’entretenir ce regard, sans cesse, et reprendre régulièrement un peu de hauteur, pour ne jamais perdre de vue l’essentiel. À Carnets d’Aventures, c’est dans le voyage nature que nous puisons cette ressource, et nul besoin de partir à l’autre bout du monde lorsqu’il suffit souvent d’un rien : une autre lumière, un nuage, de la pluie, une rencontre, et tout est remis en question.
Les auteurs des récits de ce numéro l’ont prise au mot, dans son sens propre tout en verticalité ou au figuré. Ils nous racontent ce changement de perspective que provoque le voyage nature, chacun à leur façon. L’itinérance en montagne, à pied ou en parapente, la marche longue, la navigation en eau vive, le voyage à vélo ou à cheval, à la rencontre de l’autre, de la nature, de soi.
 

Chacun son élément déclencheur, chacun sa façon de prendre du recul, de changer de regard…

« Le mieux est d’aller se faire sa propre idée, et c’est la plus belle chose qui nous soit arrivée pendant ce voyage, être témoin du monde. » Ashley et Quentin.
« Le parapente nous a permis d’élargir notre point de vue sur les montagnes que nous fréquentions. » Sébastien et Céline.
« Si la vie normale a officiellement repris son cours, l’ambiance à la maison est bien différente. Comme plus apaisée. Nous avons pris une certaine distance par rapport aux choses. » Emmanuel et Amandine.
« Le choix des bivouacs est toujours le résultat de compromis. En Laponie plus qu’ailleurs parce que l’eau est omniprésente ; nous sommes obligés de composer avec elle. Et c’est là que la prise de hauteur devient un allié. Nos meilleurs bivouacs ont souvent été repérés de haut. » Mathieu.
« J’aime aussi profiter de ces instants de calme pour prendre du recul sur ma vie, laissant mes pensées s’entremêler devant l’horizon. » Pierre.

Vous ne verrez plus la vie sous le même angle !

Edito Carnets d'Aventures #66 : Prendre de la hauteur
Commentaires
Edito Carnets d'Aventures #65 : En quête de sens