Edito Carnets d'Aventures #65 : En quête de sens

par Johanna dans Éditos 10 sept. mis à jour 01 déc. 265 lecteurs Soyez le premier à aimer ! : Soyez le premier à commenter share(partager)

En quête de sens

Par Johanna

Qu’est-ce qui nous pousse à parcourir la nature ? Qu’y trouve-t-on qui nous incite tant à revenir ? Crise sanitaire récente, crise écologique du début de millénaire, crise de la « aine »... Il est des périodes où la quête de sens vient au devant de la scène.
« D’une certaine façon, le voyage nature nous extrait du monde. Ces itinérances lentes poussent à la réflexion et changent notre regard sur les choses ». Dans chaque numéro du magazine, cette introduction au point de vue de l’extraterrestre illustre bien ce changement de perspective, qui compte sans doute parmi les raisons qui nous attirent le plus dans la nature. Le besoin de mettre le doigt sur ce qui est vraiment important, d’identifier nos valeurs fondamentales et les choses à côté desquelles on ne souhaite pas passer, de déterminer nos priorités et comment nous souhaitons utiliser notre temps de vie.
Quel sens nos balades et voyages dans le grand dehors donnent-ils à notre existence ? Une question qui, à travers les nombreuses réflexions qu’elle soulève, constitue le fil du dossier de ce numéro !
Morceaux choisis...
 

Le voyage itinérant apporte la pleine disponibilité de toutes nos ressources. Il nous rend réceptifs à la littérature la plus fine, aux murmures les plus imperceptibles du fourmillement du monde. Pour moi, l’itinérance ne débute pas au deuxième ni au dixième bivouac mais lorsque les calculs cessent. Elle naît là où l’inconnu trouve sa place. Là où le présent devient le seul horizon. John
Je rentrais de mes virées en montagne profondément ému devant ces paysages et ces ambiances incroyables, parfois à en pleurer ! Le bivouac permettait de prolonger l’immersion, de multiplier les émotions. Éric
Vivre dehors en se déplaçant avec son corps comme seule force motrice propulse l’effort et la fatigue que cela implique en pourvoyeurs de plaisir, entraînant avec eux toute une panoplie de sensations autrement lissées par le confort anémiant de nos modes de vie modernes. Manon
Évoluer ainsi offre aussi l’opportunité précieuse de toucher du doigt les vraies dimensions de la planète. Lorsque l’on progresse sans moyen motorisé au gré des facéties du terrain, du milieu, du climat, alors chaque élément de la nature retrouve ses justes proportions. Nous sommes petits face à l’immensité ! Johanna
 

Edito Carnets d'Aventures #65 : En quête de sens
Commentaires