Edito Carnets d'Aventures #61 : One STEPPE beyond

par Johanna dans Éditos 09 déc. 120 lecteurs Soyez le premier à aimer ! : Soyez le premier à commenter share(partager)

One STEPPE beyond

Par Johanna

Quand j’étais jeune, je montais à cheval. Les mercredis, les weekends, pendant les vacances. Dans une carrière, en concours, dans les champs, en randonnée itinérante. Le plus souvent dans mon Var natal, et très occasionnellement dans des lieux qui – comme la Camargue ou les grandes plages du sud de l’Espagne – avaient éveillé en moi l’envie de chevauchées interminables à travers les grands espaces.
La Mongolie, son histoire, sa culture intimement liée aux équidés, sa tradition du nomadisme, ses vastes territoires sauvages, représentaient pour moi la terre ultime où réaliser mon rêve. Je m’imaginais parcourir ses steppes immenses, cheveux et crins aux vents, chevauchant sans fin vers l’horizon. One step beyond.
En 2005, au solstice d’été, nous partions pour deux mois de voyage dans les terres mongoles. Si l’aventure avait commencé par une commotion cérébrale suite à une inélégante culbute dans le désert de Gobi*, elle s’était magnifiquement poursuivie ! Tout au long de l’été, nous avions arpenté les steppes, découvert la diversité des paysages, rencontré les nomades, apprécié sous la ger (yourte) la tradition ancestrale de l’accueil, bu du lait de jument fermenté, échangé des sourires et des sain sain baina uu par centaines, perdu nos regards dans les ciels immenses de ces terres millénaires.
Quelques années plus tard, lors d’un périple à VTT BUL à travers le massif des Monges**, dans les Alpes-de-Haute-Provence, nous avions été enthousiasmés à la fois par la beauté et le caractère sauvage des lieux, qui nous avaient immanquablement évoqué la Mongolie.
Les grands espaces, ceux qui nous emmènent loin, dans le milieu naturel comme dans la profondeur de nos rêves, sont à portée de main.
Ils commencent là, tout près.

 

* Les curieux trouveront le récit de nos :
- péripéties mongoles dans CA 4 et dans cet article.
- cyclo-aventures dans les Monges dans CA 36 et sur MyTrip.
**La densité de population de la zone du massif des Monges est de 2 habitants au km2 : la même qu’en Mongolie, 3e pays le moins densément peuplé du monde, après le Groenland et les Îles Malouines !
 

Edito Carnets d'Aventures #61 : One STEPPE beyond
Commentaires