Sandales Keen Clearwater

par Johanna dans Chaussures 28 sept. 2013 mis à jour 11 août 2015 3837 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Chaussures Keen Clearwater

Sandales semi ouvertes pour les activités aquatiques

Sommet du monte Stellu (1300m env.) au cap Corse, 1000m de D+ avec les Clearwater (+chaussettes), ça passe!Au programme des Clearwater : un nom assez expressif pour ces chaussures semi-ouvertes pour les sports d’eau.
Marque américaine créée en 2003, Keen s’est implantée récemment en France et propose de nombreux modèles de chaussures de randonnée (voir les tests des Targhee II et Targhee II mid) et sports divers, ainsi que des sandales sportives (voir tous les modèles testés). Nous testons ici les sandales Clearwater.
Un design sympa et, pour le modèle femme, des couleurs vives et attractives ont attiré mon attention sur les Clearwater. Je me voyais déjà avec aux pieds lors de notre prochain périple kayak de mer itinérant en Méditerranée ; ce que j’ai fait en septembre en Corse. Mais je les ai aussi appréciées pour d’autres usages.

Période et conditions des tests : printemps, été, automne 2013. Différents sports d’eau et terrestres détaillés ci-dessous, et en sandales confortables tout usages pour l’été.

 


J’ai été très satisfaite des Clearwater pour des usages assez variés. J’ai apprécié leur confort, leur polyvalence, leur facilité d’usage (facile à enfiler/enlever, facile/rapide à lacer, faciles à laver…), leur maintien, leur semelle et même leur amorti. Les orteils sont assez bien protégés par un pare-pierres rigide augmentant la versatilité de ces chaussures.

-  Descente du Tarn en canoë : début mai, la rivière étant encore froide, j’ai porté les Clearwater sur des chaussons néoprène. Pas de souci de pointure, le réglage est vraiment aisé avec le système de laçage rapide. Confortables et très appropriées pour ce type d’activité. Les matériaux constituants cette sandale sèchent assez vite, ce qui permet souvent (en condition « normales de sécheresse » :-)) de les utiliser aussi au bivouac le soir, pieds secs.
- Jeux/sports dans le sable et parapente dans le sable de la dune de Pyla : activités typiques pour lesquelles on ne souhaite pas forcément être pieds nus (copeaux/déchets coupants, abrasion…) mais avoir le pied bien maintenu dans des chaussures confortables, fonctionnelles et… laissant s’échapper le sable qui ne manque pas de les remplir, donc ouvertes ! Les Clearwater ont fait merveille en parapente, balade sur la dune, et vélo sur les pistes landaises.
- Kayak de mer itinérant en Méditerranée en fin d’été :
- en navigation : pour ce genre d’usage et de conditions, on est rarement pieds nus en navigation, en effet le frottement du talon sur le fond du kayak est vite gênant/douloureux. En général, je mettais mes Five Fingers, là, j’ai testé et apprécié les Clearwater. Bon confort en navigation, le pied ne macère pas. Le sable rentre un peu à la mise à l’eau du kayak, mais un rinçage rapide (en sortant les pieds du cockpit) permet de l’évacuer. Lors d’accostages sur des fonds marins / plages au sol délicat (galets, rochers glissants ou coupants, oursins…) les Clearwater sont très fonctionnelles.
- Au bivouac.
- Pour nager : un peu moins proches du corps que les Five Fingers (de constitution) mais plus respirantes/aérées, les Clearwater m’ont convenu aussi pour nager (en les serrant bien) tout en ayant de quoi sortir et marcher un peu sur les rochers au besoin.
- Pour se balader dans les villages, aller dans une épicerie ou même au restaurant ! De ce côté-là, le design des Clearwater les rapproche davantage d’une chaussure fermée que d’une sandale.
- Et même pour randonner ! Equipés pour du kayak de mer mais coincés depuis des jours par un gros vent rendant la navigation impossible, nous avons fait une randonnée de 1000m de dénivelé positif (et donc autant de négatif) pour attendre le monte Stellu, point culminant du cap Corse à 1300m d’altitude environ. J’ai porté les Clearwater sur des chaussettes, les ai serrées au maximum grâce au serrage/bloquage facile du système de laçage, et zou ! Du terrain varié a déroulé sous nos pieds, sentiers de terre, parfois de boue, de cailloux de diverses tailles et maquis corse. J’ai été plus que satisfaite des Clearwater, compte tenu de leurs spécifications, dans ce contexte pour le moins inhabituel, qui, d’ailleurs, ne les a pas abîmées.
- Approche et assurage pour l’escalade en falaise sportive (couenne) : largement utilisables pour une marche d’approche même d’une heure, et très confortables pour assurer ses compagnons : bon maintien du pied (s’il faut réagir vite et bien pour dynamiser une chute du grimpeur), protectrice et appropriées même sur du terrain rocailleux, aérées.
- En usage polyvalent / multiactivités de sandales estivales.

Accessoirisation et semelles :

- Système de laçage bien conçu (voir photos) : lacets élastiqués coulissant dans des passants de sangles, se serrant/desserrant et se bloquant/débloquant très facilement grâce au petit crochet-bloqueur situé au bout du lacet, un lacet unique que l’on n’a donc pas besoin de nouer.
Petit crochet supplémentaire permettant de ranger le restant de lacet pour ne pas qu’il ballote ou s’accroche à des objets extérieurs.
- Petit anneau de sangle à l’arrière du talon pour faciliter l’enfilage et/ou le transport (clippées sur un mousqueton par exemple)
- Semelle intérieure de forme (voûte/arche profilées) agréable et bien confortable à l’usage prolongé.
Matière agréable au contact et traitée anti odeur ; en effet peu d’odeurs constatées et, de toute façon, une grande facilité de nettoyage et un séchage rapide.
- Semelle extérieure fendues de petits crampons offrant à l’usage une bonne accroche (même sur 1000m de dénivelé en terrain varié, et sur des rochers / algues mouillés).


Les plus
- Polyvalence
- Maintien
- Confort
- Laçage rapide et pratique
- Utilisation pratique : facile/rapide à mettre/enlever
- Entretien simple, peu d’odeur, sèchent vite
- Solidité (pas de souci depuis quelques mois)
- Look et couleurs (modèle femme)

Les moins
Pas vu trop d’inconvénients pour le moment. Un bon produit pour le programme proposé.

Bilan : des sandales sportives confortables, très polyvalentes, pratiques et faciles, bien conçues, solides et assez légères, et au look plaisant. Très utiles et plaisantes du printemps à l’automne dans de nombreux contextes. Un produit bien sympa !

Poids :

Poids constaté : 236g par chaussure (modèle femme pointure 39)

Couleurs :
- en femme : gris clair turquoise, violet, framboise, vert vif, noir
- en homme : kaki, noir, marron clair, marron foncé, gris foncé, gris clair
Fabriquées en Chine

Prix :

Prix approx. : 100 €

Fiche du fabricant :
- modèle femme (testé en 39, turquoise)
http://www.keenfootwear.com/us/en/product/shoes/women/waterfront/clearwater%20cnx
- modèle homme
http://www.keenfootwear.com/fr/fr/product/shoes/men/waterfront/clearwater%20cnx

Photos des sandales Keen Clearwater en action et en détails

Descente du Tarn en canoë, les Clearwater sont très appropriées portées sur des chaussons néoprène (eau encore fraîche début mai)
Descente du Tarn en canoë, les Clearwater sont très appropriées portées sur des chaussons néoprène (eau encore fraîche début mai)

Descente du Tarn en canoë, les Clearwater sont très appropriées portées sur des chaussons néoprène (eau encore fraîche début mai)
Descente du Tarn en canoë, les Clearwater sont très appropriées portées sur des chaussons néoprène (eau encore fraîche début mai)

Tarn en canoë
Tarn en canoë

Tarn en canoë

Kayak de mer en Corse début septembre, je porte les Clearwater toute la journée (navigation, accostages et même nage)
Kayak de mer en Corse début septembre, je porte les Clearwater toute la journée (navigation, accostages et même nage)

Kayak de mer en Corse début septembre, je porte les Clearwater toute la journée (navigation, accostages et même nage)
Kayak de mer en Corse début septembre, je porte les Clearwater toute la journée (navigation, accostages et même nage)

Rando dans la montagne Corse en terrain varié, 1000m de D+ avec les Clearwater (+chaussettes), ça passe!
Rando dans la montagne Corse en terrain varié, 1000m de D+ avec les Clearwater (+chaussettes), ça passe!

Rando dans la montagne Corse en terrain varié, 1000m de D+ avec les Clearwater (+chaussettes), ça passe!

Rando dans la montagne Corse en terrain varié, 1000m de D+ avec les Clearwater (+chaussettes), ça passe!

Sommet du monte Stellu (1300m env.) au cap Corse, 1000m de D+ avec les Clearwater (+chaussettes), ça passe!
Sommet du monte Stellu (1300m env.) au cap Corse, 1000m de D+ avec les Clearwater (+chaussettes), ça passe!

Au bivouac dans le golfe de St florent
Au bivouac dans le golfe de St florent

Parapente dasn le sable à la dune de Pyla, j'apprécie des chaussures ouvertes et qui tiennent au pied!
Parapente dans le sable à la dune de Pyla, j'apprécie des chaussures ouvertes et qui tiennent au pied!

Chaussures Keen Clearwater

Chaussures Keen Clearwater

Chaussures Keen Clearwater

Chaussures Keen Clearwater

Chaussures Keen Clearwater

Crochet de serrage rapide des lacets, et, en haut, petit crochet de blocage du
Crochet de serrage rapide des lacets, et, en haut, petit crochet de blocage du "mou" de lacet

Crochet de serrage rapide des lacets
Crochet de serrage rapide des lacets

Chaussures Keen Clearwater

Crochet de serrage rapide des lacets
Crochet de serrage rapide des lacets

Commentaires