Chaussures Millet Trident GTX

par olivier dans Chaussures 04 avr. 2013 8396 lecteurs 2 commentaires (partager)

Millet Trident GTX

Millet Trident GTXVoir le comparatif complet de chaussures légères tige basse avec membrane imper-respirante

Stabilité : la stabilité n’est pas excellente, le pied est assez haut sur la semelle et la largeur au sol n’est pas immense.
Le maintien du pied : le maintien du pied est plutôt bon.
L’accroche : il s’agit de la même semelle que la Hanwag, sauf que Millet a choisi d’utiliser une semelle de plus grande taille pour la même pointure. C’est assez amusant de mettre les deux chaussures de même pointure côte à côte, la différence de taille de semelle est flagrante. Il en résulte une précision un peu moins grande sur l’avant du pied. Sinon, comme la Hanwag, la « Climbing zone » est bien adhérente en rocher. Les autres crampons sont assez efficaces sur le reste de la semelle et procurent une accroche agréable en terrain meuble.
L’amorti : perfectible, mais meilleur que la Hanwag.
La souplesse de la semelle : assez rigide, en accord avec la logique de la chaussure plutôt orientée rocher et montagne.
Le déroulé du pied : ce type de semelle, de part sa rigidité et sa forme, n’est pas idéal pour un déroulé de pied naturel, mais, comme pour la Hanwag, cela ne nous a pas posé de problème ni d’inconfort lors de plusieurs randonnées.
La solidité apparente : elle semble correcte. L’enrobage est assez généreux. L’enrobage de l’avant du pied paraît bien solide. Cependant du tissu (mesh) est exposé assez bas (2,5 cm du sol, contre 3,5 cm minimum sur les autres paires testées) sur l’avant du pied, sur les côtés.
La durabilité de semelle : même chose que pour la Badile d’Hanwag, voire un petit peu majoré puisqu’à pointure égale, on a une semelle plus grande sur la Trident. Bonne surface de crampon au sol, profondeur des crampons assez importante (5mm). La gomme ne semble pas spécialement plus tendre que celles des autres chaussures de ce test (ce qui aurait pu être le cas sur une semelle destinée à l’adhérence en rocher, et si c’est effectivement le cas ce n’est pas perceptible.)
Le confort : assez bon. À noter que l’avant s’arrête un peu brusquement et il faut bien choisir sa pointure pour éviter que les orteils viennent buter.
Le laçage : très précis. 8 points de chaque côté. Tous en métal sauf 1 en sangle. Le dernier niveau est un œillet ouvert qui permet de serrer plus facilement l’étage précédent. Un bon point.
L’imperméabilité : ok. Séchage rapide.
La respirabilité : elle expose une assez grande surface de tissu mesh favorisant la respirabilité.
Conclusion : une bonne chaussure pour la montagne et les terrains rocheux.
Poids constaté : 430g en taille 40
Largeur1 au talon : 77mm
Hauteur2 semelle au niveau du talon : 33mm
Rapport de stabilité : 2,33
Données : semelle Vibram Climbing. Membrane Gore-tex. Construction mesh avec renforcement en synthétique.
Prix approximatif : 160€

Millet Trident GTX
Millet Trident GTX

Millet Trident GTX
Millet Trident GTX

Millet Trident GTX
Millet Trident GTX

Millet Trident GTX
Millet Trident GTX

Après la marche, retour par les airs ;-)
Après la marche, retour par les airs ;-)

Millet Trident GTX
Millet Trident GTX

Millet Trident GTX
Millet Trident GTX

La semelle Climbing de Vibram
La semelle Climbing de Vibram

Millet Trident GTX
Millet Trident GTX

Millet Trident GTX
Millet Trident GTX

Millet Trident GTX
Millet Trident GTX

Millet Trident GTX
Millet Trident GTX

Millet Trident GTX
Millet Trident GTX

On voit à l'avant la "climbing zone", une zone sans relief pour favoriser l'accroche sur le rocher, comme un chausson d'escalade.
On voit à l'avant la "climbing zone", une zone sans relief pour favoriser l'accroche sur le rocher, comme un chausson d'escalade.

Millet Trident GTX
Millet Trident GTX

Millet Trident GTX
Millet Trident GTX

Laçage bien précis sur cette chaussure avec possibilité de serrer spécifiquement l'avant
Laçage bien précis sur cette chaussure avec possibilité de serrer spécifiquement l'avant

à gauche la Millet en 40, avec la même semelle Vibram Climbing que la Hanwag Badile (en 40 également). On voit bien la différence de choix au niveau de la taille des semelles.
à gauche la Millet en 40, avec la même semelle Vibram Climbing que la Hanwag Badile (en 40 également). On voit bien la différence de choix au niveau de la taille des semelles.

Décallage entre les 2 semelles
Décallage entre les 2 semelles

Décallage entre les 2 semelles
Décallage entre les 2 semelles

Badile versus Trident
Badile versus Trident

Badile versus Trident (même semelle Vibram)
Badile versus Trident (même semelle Vibram)

Badile versus Trident
Badile versus Trident

Badile versus Trident
Badile versus Trident

Badile versus Trident
Badile versus Trident

Commentaires
posté le 05 sept. 2014
Anonyme
Salut ! Super exposé !
Petit avis perso : je prefère de trés loin la Trident.. j'ai testé les 2 sur le même trajet : 6h de marche avec quelques passages d'escalade pour finir dans la neige. La trident est beaucoup beaucoup plus confortable ! rien à voir.. plus précise au niveau serrage, et plus agréable sous le pied.
Par contre attention à une chose : les 2 semelles sont exactement les mêmes. il faut bien faire attention à ne pas confondre semelle et intercalaire.. l'écart que vous montrez entre les 2 semelles c'est l'intercalaire. les 2 semelles sont achetés chez Vibram et ensuite collés directement sur la chaussure. voila la semelle :
http://www.vibram.com/index.php/us/SPORTS/RockClimbing/Products/Mountaineering/Mulaz-Sole
Voila, je me répète mais super article !
merci Crdlt
Invité (utilisateur non inscrit)
posté le 28 avr. 2016
Le P'tit Crapahute
J'ai une paire de Trident GTX... Assez confortable, par contre il vaut mieux changer la semelle de propreté... si non au bout d'un certain temps, ça chauffe sous les pieds... une bonne chaussure, par contre ça zip un peu sur sol gras...
Invité (utilisateur non inscrit)