Teko – Freeride World Tour Ski Light S3

par Julien dans Chaussettes 15 mars 2015 mis à jour 22 mars 2015 1258 lecteurs Soyez le premier à commenter (partager)

Grand test de vêtements en laine Mérinos

Tableau comparatif des vêtements en laine Mérinos
Pour plus d’informations lire notre Grand test de vêtements en laine Mérinos.

Vous y retrouverez les propriétés de la laine Mérinos, ainsi que les caractéristiques de tous les modèles testés (premières et deuxièmes couches, collants, sous-vêtements, chaussettes, bonnets, gants) dans nos tableaux comparatifs.

 

Chaussettes Teko SIN3RGI FWT Ski Light S3 (unisexe)

La marque Teko

Teko est une marque de chaussettes américaine. C’est aussi sans aucun doute l’une des marques qui s’investit le plus pour une production durable, éthique, sobre en ressources. La politique de Teko se veut irréprochable dans ces domaines, pour minimiser l’impact environnemental de sa chaîne de production :

  • Approvisionnement en laine organique de mérinos de Patagonie, ou en laine produite éthiquement aux Etats-Unis, utilisation de polyester issu du recyclage de bouteille en plastique, nylon recyclé de filets de pêche… Bien évidemment, la pratique du mulesing est proscrite (voir notre paragraphe sur l'éthique et l'environnement)
  • Traitement anti-rétrécissement de la laine sans produits chimiques nocifs pour la santé ou l’environnement (pas de chlore ni produits cancérigènes ou allergènes – certifications Bluesign et OekoTex 100)
  • Production socialement responsable aux Etats-Unis et en Italie, utilisant des énergies renouvelables
  • Packaging minimaliste, avec utilisation de carton recyclé et d'encre de soja
  • Acheminement par bateau des matières premières et des produits finis
  • Participation financière à des organisations de préservation de l’environnement aux USA et au Royaume-Uni

Gamme Freeride World Tour Series Ski Socks

En tant que sponsor de la manifestation Freeride World Tour, Teko a produit des chaussettes de ski baptisées FWT. Elles font partie de la gamme SIN3RGI de Teko. La laine de mérinos provient d'Amérique du Nord, et est produite de manière éthiquement responsable : animaux en liberté, alimentation naturelle, peu de compléments alimentaires nécessaires, respect de l'animal lors de la tonte, pas de pratique du mulesing

La laine est ensuite expédiée en Italie où le fil et la chaussette sont produits. Par ailleurs, pour toutes les chaussettes tricotées en Europe pour Teko, le nylon Econyl utilisé pour les renforts est produit en Italie à partir de filets de pèche recyclés.
Les chaussettes SIN3RGI contiennent également du polyester recyclé (fibres Evapor8) pour améliorer l'évacuation de l'humidité et réduire le temps de séchage. La proportion de laine est moindre que sur les chaussettes M3RINO.XC. Les chaussettes FWT sont unisexe.

Cliquez sur le tableau des chaussettes pour voir tous les modèles testés.

Notre comparatif de chaussettes en mérinos

D’une manière générale, nous avons apprécié toutes les chaussettes Teko que nous avons testées, sous diverses températures, essentiellement à pied ou à ski de randonnée. Elles sont toutes confortables (structure stretch en élasthanne, sans couture au niveau des orteils…), bien finies et robustes, grâce à tous les renforts nécessaires sous le talon, au niveau des orteils et du talon d’Achille.
Pour avoir fait un usage intensif pendant trois ans de chaussettes Teko (les précédents modèles des M3RINO.XC), nous pouvons dire que leur durabilité est très bonne ! Certes, on constate une usure notable sur les plus fines d’entre elles, ou de la perte de matière interne à la longue, mais la rédaction ne les a pas ménagées ! Et comme tout produit en mérinos, prenez-en soin, notamment au lavage, et évitez de marcher en chaussettes en pleine nature pour ne pas les abimer ou y accrocher de micro-brindilles difficiles à retirer.

Suite à nos tests en aux protocoles expérimentaux que nous avons mis en place (voir notre paragraphe sur nos protocoles de test de chaleur et de séchage), voici les différences que nous avons constatées entre les six modèles Teko testés. Cliquez sur nos graphiques ci-dessous pour un comparatif complet de toutes les chaussettes en mérinos testées (Teko et autres).

Comparatif de chaleur des chaussettes en mérinosL’isolation des chaussettes est évidemment corrélée à leur grammage, et notre test de chaleur confirme que les chaussettes MERINO.XC Heavyweight sont les plus chaudes de notre comparatif. En revanche, la différence de poids des MERINO.XC Lightweight et Midweight est quasi nulle, mais les secondes sont sensiblement plus chaudes et épaisses, grâce au tissage interne en bouclettes qui permet d’emprisonner plus d’air. Enfin, notre graphique montre qu'une chaussette SIN3RGI est moins chaude que son homologue en MERINO.XC (surtout en version Light).

Comparatif de séchage des chaussettesAvec une proportion de laine moindre que sur les M3RINO.XC, les chaussettes SIN3RGI sèchent également plus rapidement. D’après notre test de séchage, elles sèchent même aussi rapidement que les meilleures chaussettes en synthétiques que nous avons testées. Les fibres polyester Evapor8 utilisées pour la gamme SIN3RGI semblent donc réellement efficaces.

Enfin, côté anti-odeur, il est difficile de faire une comparaison objective et quantifiable, mais nos tests de portage prolongé de deux chaussettes différentes montrent un léger avantage au M3RINO.XC sur le SIN3RGI (probablement grâce à la plus grande proportion de mérinos). Pour autant, même des chaussettes en mérinos sentent rarement la rose après une ou plusieurs journées de marche, surtout lorsqu’elles sont humides. Cela est principalement dû aux nécessaires renforts en nylon (surtout sous les pieds), qui n'ont pas les mêmes qualités anti-bactériennes que le mérinos. Après séchage, l’odeur s’estompe, donc attention à bien les faire sécher !
Pour un voyage nature, on a souvent besoin de deux paires de chaussettes que l’on peut laver et faire sécher par alternance, et le choix de la laine reste très appréciable pour limiter sérieusement les désagréments olfactifs.

Conclusion sur les chaussettes Teko FWT Ski Light Socks

Teko SIN3RGI FWT Ski Light S3 Par rapport aux autres chaussettes Teko testées, la FWT est une véritable chaussette de ski, puisqu’elle monte très haut (presque sous le genou), de manière à favoriser la circulation du sang par contention légère du mollet, ce qui permet théoriquement de favoriser la récupération, et de limiter le froid aux pieds. Les FWT Ski Light S3 sont assez fines mais elles sont renforcées au niveau des zones les plus exposées à la compression ou au frottement de la chaussure de ski : des patches de tissus en bouclettes sont cousus à l’intérieur au niveau du talon, des orteils, du talon d’Achille, du cou-de-pied et du tibia.
Au final, les FWT Ski Light Socks sont de très bonnes chaussettes de ski, pour une utilisation en conditions plutôt clémentes (existent aussi en version plus épaisse).

Poids : 86g en taille S et 97g en taille L
Matière : 35% Mérinos, 23% Polyester, 40% Nylon, 2% Elasthanne
Grammage : N.C.
Prix public approximatif : 30€

Voir le tableau des chaussettes pour plus d’infos

Photos des chaussettes Teko FWT Ski Light Socks

Vue d'ensemble (chaussettes dépliées en taille S)
Vue d'ensemble (chaussettes dépliées en taille S)

Au milieu : Taille L - Dépliées : Taille S
Au milieu : Taille L - Dépliées : Taille S

Chaussette en taille L portée avec des chaussures montantes de randonnée
Chaussette en taille L portée avec des chaussures montantes de randonnée

Zoom sur la voûte plantaire
Zoom sur la voûte plantaire

Zoom sur le talon
Zoom sur le talon

Zoom sur la pointe des pieds
Zoom sur la pointe des pieds

Zoom sur le cou-de-pied
Zoom sur le cou-de-pied

Zoom sur la doublure
Zoom sur la doublure

Vue à l'endroit à l'envers
Vue à l'endroit à l'envers

Chaussettes en taille L portées avec des chaussures de ski de randonnée
Chaussettes en taille L portées avec des chaussures de ski de randonnée

Chaussettes en taille L portées avec des chaussures de ski de randonnée
Chaussettes en taille L portées avec des chaussures de ski de randonnée

Commentaires