Résultats concours photos 50 nuances de bivouac

par Alex dans Actualité 03 May 2184 readers Soyez le premier à aimer ! : Soyez le premier à commenter share(partager)

Résultats du concours photos et liste des 50 gagnants du couteau DEEJO

Vous avez été très nombreux à nous envoyer vos photos dans le cadre du concours photos 50 nuances de bivouac et nous vous remercions pour cet enthousiasme !
Le nombre de photos étant important, nous avons dû faire une sélection des photos les plus « Wahoooo !! » :-) qui ont été réparties en 6 catégories :

Bivouac dans la neige, 8 couteaux
- Ambiance bivouac Nature 1, 11 couteaux
- Aube et crépuscule, 10 couteaux
Ambiance décalée au bivouac, 4 couteaux
- Ambiance bivouac Nature 2, 11 couteaux
By night, ambiance nocturne, 6 couteaux

Voici les résultats !

Résultats concours photos 50 nuances de bivouac

Un nombre défini de couteaux était attribué à chaque catégorie et, afin d'offrir un couteau au maximum de personnes différentes, les personnes ayant concouru sur plusieurs catégories et dont les photos ont été plébiscitées ne recevront qu'un seul couteau même si une seconde photo avaient plus de suffrages que d'autres.

Les votes se sont faits via la page Facebook de Carnets d’Aventures et dans chaque catégorie sur Expemag ont été comptabilisés le 2 mai et ont pu évoluer depuis.

Les gagnants dont les photos sont présentées ci-dessous peuvent envoyer un mail à concours arobase expemag point com en indiquant l'adresse postale à laquelle envoyer le couteau.

Merci encore à tous pour votre participation et votre enthousiasme, en espérant que ces photos aient donné envie au plus grand nombre d’aller jouer dehors !!

Couteau DEEJO gravé Carnets d'Aventures #50.
Couteau ultraléger pliant Deejo, 27g, en titane avec bois de genévrier, motif plume gravé sur la lame, valeur 54,90 €.
Couteau DEEJO gravé Carnets d'Aventures #50.
Couteau ultraléger pliant Deejo, 27g, en titane avec bois de genévrier, motif plume gravé sur la lame, valeur 54,90 €.
Adrien TISSERANT.
Bivouac irréel sur l'immense salar d'Uyuni en Bolivie
Adrien TISSERANT.
Bivouac irréel sur l'immense salar d'Uyuni en Bolivie
Anthime GUILBOT.
Madagascar - 2016. Lors de la descente de la rivière Tsiribihina pendant 3 jours. Nous dormions en bivouac sur des bancs de sables au milieu de la rivière. Loin de toute lumière parasite, la Voie Lactée était particulièrement visible.
Anthime GUILBOT.
Madagascar - 2016. Lors de la descente de la rivière Tsiribihina pendant 3 jours. Nous dormions en bivouac sur des bancs de sables au milieu de la rivière. Loin de toute lumière parasite, la Voie Lactée était particulièrement visible.
Anthony PAJOT.
Taillon, Gavarnie, Pyrénées.
Le Taillon est sans conteste le 3000 le plus facilement accessible du cirque de Gavarnie, et le spectacle est tout simplement fabuleux en bivouac. Réalisé un jour d'octobre où il avait fait particulièrement chaud... enfin le jour, la nuit fût légèrement plus de saison, mais sans aller dans l'extrême non plus, ouf !
Anthony PAJOT.
Taillon, Gavarnie, Pyrénées.
Le Taillon est sans conteste le 3000 le plus facilement accessible du cirque de Gavarnie, et le spectacle est tout simplement fabuleux en bivouac. Réalisé un jour d'octobre où il avait fait particulièrement chaud... enfin le jour, la nuit fût légèrement plus de saison, mais sans aller dans l'extrême non plus, ouf !
Antoine MORIN.
Salar d'Uyuni, Bolivie - Avril 2017.
Voyage à vélo entre l'Argentine, le Chili et la Bolivie.
Antoine MORIN.
Salar d'Uyuni, Bolivie - Avril 2017.
Voyage à vélo entre l'Argentine, le Chili et la Bolivie.
Antoine THERIZOLS.
Premier contact avec les icebergs et bivouac aussi inoubliable qu’incontournable à Jokulsàrlon en Islande.
Antoine THERIZOLS.
Premier contact avec les icebergs et bivouac aussi inoubliable qu’incontournable à Jokulsàrlon en Islande.
Arnaud DELAUMENIE.
Islande, juin/juillet 2016.
Rando vélo avec mon fils de 16 ans. Notre plus beau bivouac en Islande. Le soleil de minuit sur les icebergs du lac Jökulsárlon.
Arnaud DELAUMENIE.
Islande, juin/juillet 2016.
Rando vélo avec mon fils de 16 ans. Notre plus beau bivouac en Islande. Le soleil de minuit sur les icebergs du lac Jökulsárlon.
Astrid LANCEAU.
Kirghizistan - Septembre 2017.
Montagne en vue.
Astrid LANCEAU.
Kirghizistan - Septembre 2017.
Montagne en vue.
Cécile LE BLAN.
Lac Song Kul au Kirghizistan - 2017.
Après 10 jours de vélo sur des pistes pas toujours en bon état, souvent raides, toujours magnifiques, quel joie d'arriver enfin à ce fameux lac dont on a tant entendu les mérites. Il y a du vent, le ciel est gris mais qu'est ce que c'est beau ! On plante la tente près d'un camp de yourtes et pendant que je vais me balader près du lac, Edouard s'attelle à l'entretien des vélos. Régulièrement, notre "terrain de camping" est traversé par des troupeaux gigantesques, par des enfants au triple galop sur des chevaux qui font deux fois leur taille. C'est sauvage, c'est beau, c'est simple, on est bien!
Cécile LE BLAN.
Lac Song Kul au Kirghizistan - 2017.
Après 10 jours de vélo sur des pistes pas toujours en bon état, souvent raides, toujours magnifiques, quel joie d'arriver enfin à ce fameux lac dont on a tant entendu les mérites. Il y a du vent, le ciel est gris mais qu'est ce que c'est beau ! On plante la tente près d'un camp de yourtes et pendant que je vais me balader près du lac, Edouard s'attelle à l'entretien des vélos. Régulièrement, notre "terrain de camping" est traversé par des troupeaux gigantesques, par des enfants au triple galop sur des chevaux qui font deux fois leur taille. C'est sauvage, c'est beau, c'est simple, on est bien!
Charles THOUNY.
Traversée du Sarek (Suède) en solitaire.
Charles THOUNY.
Traversée du Sarek (Suède) en solitaire.
Clément & Aurélien TROTEL.
Pérou sur le Huascaran Circuit. Le 'mont' dans le fond c'est le Chopicalqui, culminant à 6354m. Cliché pris pendant la traversée de l'Amérique du Sud à vélo avec mon frère. Au petit matin, la lumière était incroyable ! Surtout après avoir essuyé un orage pas drôle la veille :)
Clément & Aurélien TROTEL.
Pérou sur le Huascaran Circuit. Le 'mont' dans le fond c'est le Chopicalqui, culminant à 6354m. Cliché pris pendant la traversée de l'Amérique du Sud à vélo avec mon frère. Au petit matin, la lumière était incroyable ! Surtout après avoir essuyé un orage pas drôle la veille :)
Clément MURAT.
Vers minuit, la nuit du 25 août 2017. Nous venions de finir les cours et ma copine et moi sommes partis randonner sur la montagne d'Outray dans le Beaufortain , nous avons campé sous une nuit magnifique à 2000m d'altitude loin de toute pollution lumineuse et c'est avec plaisir que nous vous partageons ce moment. :)
Clément MURAT.
Vers minuit, la nuit du 25 août 2017. Nous venions de finir les cours et ma copine et moi sommes partis randonner sur la montagne d'Outray dans le Beaufortain , nous avons campé sous une nuit magnifique à 2000m d'altitude loin de toute pollution lumineuse et c'est avec plaisir que nous vous partageons ce moment. :)
Cyril BIGHETTI DE FLOGNY.
Massif du Mercantour, lacs de Vens, automne 2017
Bivouac entre frères avec « Carnets d'Aventures » dans les mains.
Cyril BIGHETTI DE FLOGNY.
Massif du Mercantour, lacs de Vens, automne 2017
Bivouac entre frères avec « Carnets d'Aventures » dans les mains.
Cyril PETIPAS.
Groenland Est - Juin 2017.
Cyril PETIPAS.
Groenland Est - Juin 2017.
David BOUCHEX.
Lumière crépusculaire sur le mont Blanc vu depuis le sommet du Croise Baulet.
David BOUCHEX.
Lumière crépusculaire sur le mont Blanc vu depuis le sommet du Croise Baulet.
Diane MOREAU HIVERT.
Tour des Huayhuash dans la Cordillère Blanche - Mai 2007
Diane MOREAU HIVERT.
Tour des Huayhuash dans la Cordillère Blanche - Mai 2007
Domitille POUREAU.
Près de Urtl en Styrie Autrichienne - Juin 2015.
Au cours d'un voyage à vélo de 7 mois à travers l'Europe.
Domitille POUREAU.
Près de Urtl en Styrie Autrichienne - Juin 2015.
Au cours d'un voyage à vélo de 7 mois à travers l'Europe.
Eléa FRANCOIS.
Juillet 2009 à l'occasion d'un projet d'alpinisme dans le massif du Mont-Blanc.
Bivouac sur le glacier du Géant.
Eléa FRANCOIS.
Juillet 2009 à l'occasion d'un projet d'alpinisme dans le massif du Mont-Blanc.
Bivouac sur le glacier du Géant.
Eléonore WENGER.
Urgup, Turquie - Octobre 2017.
Eléonore WENGER.
Urgup, Turquie - Octobre 2017.
Elodie BOUVIER.
Bivouac devant un magnifique coucher de soleil sur le Khidotani Ridge dans le massif du Caucase sur le trek Omalo-Shatili (Géorgie).
Elodie BOUVIER.
Bivouac devant un magnifique coucher de soleil sur le Khidotani Ridge dans le massif du Caucase sur le trek Omalo-Shatili (Géorgie).
Emilie BRAY.
Bivouac magique dans une grotte du massif des Bauges pour fêter le réveillon, fin 2015
Emilie BRAY.
Bivouac magique dans une grotte du massif des Bauges pour fêter le réveillon, fin 2015
Famille FAILLARD.
Canyonland National Park, Utah.
Murphy Camp, White Rim Road, 112 miles à vélo, Noël 2015.
Après quatre jours d'un temps incertain, arrive une tempête de neige qui a généré la fermeture du parc... sans moyen de communication, nous ne le savions pas... C'est le lendemain de Noël. Une piste à demi ensevelie sous la neige, une montée horrible, à pousser, tirer les vélos, à ahaner... Et là-haut, la récompense : le soleil se montre sur le canyon, l'immensité pour nous et le sourire de Yun, après les larmes... Le bonheur !
Kristell, Gwénaël, Titouan et Yun
Famille FAILLARD.
Canyonland National Park, Utah.
Murphy Camp, White Rim Road, 112 miles à vélo, Noël 2015.
Après quatre jours d'un temps incertain, arrive une tempête de neige qui a généré la fermeture du parc... sans moyen de communication, nous ne le savions pas... C'est le lendemain de Noël. Une piste à demi ensevelie sous la neige, une montée horrible, à pousser, tirer les vélos, à ahaner... Et là-haut, la récompense : le soleil se montre sur le canyon, l'immensité pour nous et le sourire de Yun, après les larmes... Le bonheur !
Kristell, Gwénaël, Titouan et Yun
Geoffroy STEPHAN.
Hornstrandir, Islande.
1h32 du matin, 1e nuit d'une traversée de 7 jours à travers la péninsule. A mon réveil, je découvre le soleil flottant littéralement au dessus du fjord ! Heureusement, l'appareil photo n'était pas loin et j'ai pu immortaliser les 50 nuances de lumières arctiques emplissant la baie cette nuit-là.
Geoffroy STEPHAN.
Hornstrandir, Islande.
1h32 du matin, 1e nuit d'une traversée de 7 jours à travers la péninsule. A mon réveil, je découvre le soleil flottant littéralement au dessus du fjord ! Heureusement, l'appareil photo n'était pas loin et j'ai pu immortaliser les 50 nuances de lumières arctiques emplissant la baie cette nuit-là.
Guillaume HERMANT.
Début février au nord de la Finlande lors d'une traversée de la Laponie.
Guillaume HERMANT.
Début février au nord de la Finlande lors d'une traversée de la Laponie.
Hervé DAON.
Traverser le Salar de Uyuni à vélo est une expérience unique, mais avoir la chance de camper en plein milieu du Salar reste un des plus beaux souvenirs de notre voyage. Malgré le froid glacial, je n'ai pas pu m'empêcher de sortir de la tente pour immortaliser ce ciel si pur que l'on peut rencontrer en Bolivie.
Hervé DAON.
Traverser le Salar de Uyuni à vélo est une expérience unique, mais avoir la chance de camper en plein milieu du Salar reste un des plus beaux souvenirs de notre voyage. Malgré le froid glacial, je n'ai pas pu m'empêcher de sortir de la tente pour immortaliser ce ciel si pur que l'on peut rencontrer en Bolivie.
Janis BROSSARD.
Au pied du mont Chaberton dans les Alpes du Sud le 26 décembre 2017.
Un bivouac hivernal sur lequel notre feu aura été vraiment indispensable pour oublier le - 15°C ...
Haaaa la magie de l'hiver !!
Janis BROSSARD.
Au pied du mont Chaberton dans les Alpes du Sud le 26 décembre 2017.
Un bivouac hivernal sur lequel notre feu aura été vraiment indispensable pour oublier le - 15°C ...
Haaaa la magie de l'hiver !!
Jean POURTIER.
Bivouac la veille d'une ascension de la Barre des Ecrins (que l'on voit au fond).
 5# Yann HAMON.
Pérou, Parc National du Huascaran.
On se réveille d'une nuit d'insomnie à plus de 4000m où la neige a recouvert la tente et les vélos.
Instant magique que la Cordillera Blanca nous offre.
Jean POURTIER.
Bivouac la veille d'une ascension de la Barre des Ecrins (que l'on voit au fond).
5# Yann HAMON.
Pérou, Parc National du Huascaran.
On se réveille d'une nuit d'insomnie à plus de 4000m où la neige a recouvert la tente et les vélos.
Instant magique que la Cordillera Blanca nous offre.
Jordi DUBIEZ.
Mes 50 nuances de bivouac .😉
Jordi DUBIEZ.
Mes 50 nuances de bivouac .😉
Léo HERY.
Bivouac au bord du lago Rupanco dans la région des lacs au Chili lors d'un voyage de 6 mois à vélo en Amérique du Sud en 2017.
Voir le site de Léo vertical-horizons.
Léo HERY.
Bivouac au bord du lago Rupanco dans la région des lacs au Chili lors d'un voyage de 6 mois à vélo en Amérique du Sud en 2017.
Voir le site de Léo vertical-horizons.
Les RayonMix.
Islande été 2017. Nous avions choisi de ne pas prendre la route circulaire trop touristique et trop goudronnée à notre goût. Nous avions opté pour traverser l’Île par le centre c’est-à-dire les Hautes Terres : de la nature sauvage et aride, hostile un peu quand même… nous sommes partis pour 9 jours d’autonomie complète… pas facile surtout avec la pluie et le vent, mais que du bonheur mental et physique (plutôt à la fin de la piste !)
Nous étions arrivés quasiment à la fin de ces fameuses pistes… il ne nous restait plus qu’une nuit et un jour. La pluie était toujours là et le froid avec… mais en fin d’après-midi le temps s’est levé et nous avons posé notre tente face à la « Reine des montagnes » (Heroubreio) sous un ciel dégagé… une belle récompense après ces jours de pistes !
Les RayonMix.
Islande été 2017. Nous avions choisi de ne pas prendre la route circulaire trop touristique et trop goudronnée à notre goût. Nous avions opté pour traverser l’Île par le centre c’est-à-dire les Hautes Terres : de la nature sauvage et aride, hostile un peu quand même… nous sommes partis pour 9 jours d’autonomie complète… pas facile surtout avec la pluie et le vent, mais que du bonheur mental et physique (plutôt à la fin de la piste !)
Nous étions arrivés quasiment à la fin de ces fameuses pistes… il ne nous restait plus qu’une nuit et un jour. La pluie était toujours là et le froid avec… mais en fin d’après-midi le temps s’est levé et nous avons posé notre tente face à la « Reine des montagnes » (Heroubreio) sous un ciel dégagé… une belle récompense après ces jours de pistes !
Loris OLMS.
Bivouac dans le Pamir.
Le soleil se lève sur notre bivouac au pied du plus haut col de la route du Pamir que nous devons franchir ce matin. La nuit nous a réservé une surprise. Elle a saupoudré les montagnes alentour d'une fine couche blanche. Contempler le résultat nous donne de bonnes énergies pour la rude journée qui nous attend.
Loris OLMS.
Bivouac dans le Pamir.
Le soleil se lève sur notre bivouac au pied du plus haut col de la route du Pamir que nous devons franchir ce matin. La nuit nous a réservé une surprise. Elle a saupoudré les montagnes alentour d'une fine couche blanche. Contempler le résultat nous donne de bonnes énergies pour la rude journée qui nous attend.
Lucie MAGNANT.
Sur la Grande Traversée de l'Atlas marocain entre Telouet et le Tizi N'Tichka.
Lucie MAGNANT.
Sur la Grande Traversée de l'Atlas marocain entre Telouet et le Tizi N'Tichka.
Marie SANSONETTI.
Cordillère Blanche, 4420m d'altitude, Pérou, lever de soleil en face du Huascaran, plus haut sommet du Pérou. Nuit de repos après la difficile ascension du col au-dessus de la lagune de Llanganuco. Il fait très froid ! On attend que le soleil dégèle les tentes en admirant ce sublime spectacle.
Marie SANSONETTI.
Cordillère Blanche, 4420m d'altitude, Pérou, lever de soleil en face du Huascaran, plus haut sommet du Pérou. Nuit de repos après la difficile ascension du col au-dessus de la lagune de Llanganuco. Il fait très froid ! On attend que le soleil dégèle les tentes en admirant ce sublime spectacle.
Mariline DUBOIS.
Gaspésie, Québec, Canada
Ce qui est bon avec le bivouac, c'est qu'il n'y a pas le dilemme du "retour à la maison". On peut contempler jusqu'à la dernière goutte du tableau, s’imprégner de chacune de ses nuances... puis doucement laisser place à d'autres rêves. Le bivouac permet de savourer pleinement le lieu.
Mariline DUBOIS.
Gaspésie, Québec, Canada
Ce qui est bon avec le bivouac, c'est qu'il n'y a pas le dilemme du "retour à la maison". On peut contempler jusqu'à la dernière goutte du tableau, s’imprégner de chacune de ses nuances... puis doucement laisser place à d'autres rêves. Le bivouac permet de savourer pleinement le lieu.
Martine VANDENBROUCKE.
Itinérance en kayak au Groenland.
Bivouac face aux icebergs.
Martine VANDENBROUCKE.
Itinérance en kayak au Groenland.
Bivouac face aux icebergs.
Michel SECHET.
Devant les cabanes de Ménéhan, lors d’un petit tour de la Bretagne à vélo, en arrière saison, loin ou presque de tout le monde.
Michel SECHET.
Devant les cabanes de Ménéhan, lors d’un petit tour de la Bretagne à vélo, en arrière saison, loin ou presque de tout le monde.
Morgane BURAY.
Chartreuse, vue incroyable depuis le Col de Bovinant.
La magie du soleil couchant, un majestueux cadeau de fin de journée offert par la nature, lors du tour de la Chartreuse en trek entre amis… nos compagnons de voyage observent la silhouette du Massif Central à l’horizon.
Morgane BURAY.
Chartreuse, vue incroyable depuis le Col de Bovinant.
La magie du soleil couchant, un majestueux cadeau de fin de journée offert par la nature, lors du tour de la Chartreuse en trek entre amis… nos compagnons de voyage observent la silhouette du Massif Central à l’horizon.
Natacha BREDON.
Voyage en kayak en juin 2017 sur la côte est du Groenland.
Natacha BREDON.
Voyage en kayak en juin 2017 sur la côte est du Groenland.
Olivier TEISSONNIERE.
"Walking Olive" sur le Pacific Crest Trail en 2016. 
Oregon - le 15/08/2016 à proximité du Mont Jefferson.
Olivier TEISSONNIERE.
"Walking Olive" sur le Pacific Crest Trail en 2016.
Oregon - le 15/08/2016 à proximité du Mont Jefferson.
Patrick GUIGNIER.
Bivouac au pied du grand Veymont lors d'une petite itinérance sur les hauts plateaux du Vercors.
Patrick GUIGNIER.
Bivouac au pied du grand Veymont lors d'une petite itinérance sur les hauts plateaux du Vercors.
Philippe DELUCHAT.
Photo Tipi-que du Groenland, itinérance en kayak été 2015 baie de Disko départ d’Illulistat
Philippe DELUCHAT.
Photo Tipi-que du Groenland, itinérance en kayak été 2015 baie de Disko départ d’Illulistat
Robin BONNET.
Bivouac à la tour du Géant (3618m) durant l’ascension de l'arête de Coste-Rouge à l'Ailefroide, Écrins.
Robin BONNET.
Bivouac à la tour du Géant (3618m) durant l’ascension de l'arête de Coste-Rouge à l'Ailefroide, Écrins.
Sébastien CARLIER.
"Bivouac givré" dans la vallée de Campan / Hautes Pyrénées avec Itinéraires partagés. Une nuit au plus près de l’arbre, comme temps de repos et aussi comme rencontre magique avec ces hêtres remarquables que l’on apprend à grimper avant, pour cheminer progressivement vers sa « chrysalide » pour y passer une nuit perchée ! 
Le lendemain, la « métamorphose », une telle nuit nous transforme forcément dans une relation plus propre avec l’environnement et son hôte, l’arbre !
Sébastien CARLIER.
"Bivouac givré" dans la vallée de Campan / Hautes Pyrénées avec Itinéraires partagés. Une nuit au plus près de l’arbre, comme temps de repos et aussi comme rencontre magique avec ces hêtres remarquables que l’on apprend à grimper avant, pour cheminer progressivement vers sa « chrysalide » pour y passer une nuit perchée !
Le lendemain, la « métamorphose », une telle nuit nous transforme forcément dans une relation plus propre avec l’environnement et son hôte, l’arbre !
Sébastien LANGLAIS.
Bivouac de RockStar : sous les rochers et les étoiles !
Tour Percée lors d'une traversée de la Chartreuse.
Sébastien LANGLAIS.
Bivouac de RockStar : sous les rochers et les étoiles !
Tour Percée lors d'une traversée de la Chartreuse.
Stéphane BERTHAUD.
Entre deux journées de travail, on vient pour une nuit prendre l'air en altitude.
Octobre dans la Vallée des Belleville (Savoie).
Stéphane BERTHAUD.
Entre deux journées de travail, on vient pour une nuit prendre l'air en altitude.
Octobre dans la Vallée des Belleville (Savoie).
SupervagabondS.
3 mois et demi de canoë en Suomi (Finlande) en autonomie complète.
Voir leur carnet complet sur Mytrip
SupervagabondS.
3 mois et demi de canoë en Suomi (Finlande) en autonomie complète.
Voir leur carnet complet sur Mytrip
Thomas GAUMONT.
"Lueurs d'arc-en-ciel sur un plateau montagneux à 1200m d'altitude, tout à vélo depuis Paris (septembre 2018, Gieilo, Norvège)"
Thomas Gaumont et Lucile Mazeau
Thomas GAUMONT.
"Lueurs d'arc-en-ciel sur un plateau montagneux à 1200m d'altitude, tout à vélo depuis Paris (septembre 2018, Gieilo, Norvège)"
Thomas Gaumont et Lucile Mazeau
Valentin GEVAUX.
Été 2017 : col du Brévent au-dessus de Chamonix pendant le tour des Aiguilles Rouges.
Valentin GEVAUX.
Été 2017 : col du Brévent au-dessus de Chamonix pendant le tour des Aiguilles Rouges.
Valentin GILLI.
Haute Ubaye, quelque part dans le col de Restefond.
Je suis parti la matinée du 1er janvier dans Restefond avec mes raquettes, et mes skis sur le dos pour essayer mes cadeaux de noël (une tente, un sac de couchage et un matelas).
Au final, j'ai passé la nuit du 1 au 2 Janvier à côté du lac des Eissaupres, une nuit venteuse et froide, mais un pur régal le lendemain matin quand il a fallu redescendre à skis avec les 15cm de neige fraîche tombée pendant la nuit.
Valentin GILLI.
Haute Ubaye, quelque part dans le col de Restefond.
Je suis parti la matinée du 1er janvier dans Restefond avec mes raquettes, et mes skis sur le dos pour essayer mes cadeaux de noël (une tente, un sac de couchage et un matelas).
Au final, j'ai passé la nuit du 1 au 2 Janvier à côté du lac des Eissaupres, une nuit venteuse et froide, mais un pur régal le lendemain matin quand il a fallu redescendre à skis avec les 15cm de neige fraîche tombée pendant la nuit.
Vincent DRAVET.
Voyage de 2 ans en vélo de Québec à Ushuaia.
www.thebikingbrosheart.com
Vincent DRAVET.
Voyage de 2 ans en vélo de Québec à Ushuaia.
www.thebikingbrosheart.com
Yann HAMON.
Pérou, Parc National du Huascaran.
On se réveille d'une nuit d'insomnie à plus de 4000m où la neige a recouvert la tente et les vélos.
Instant magique que la Cordillera Blanca nous offre.
Yann HAMON.
Pérou, Parc National du Huascaran.
On se réveille d'une nuit d'insomnie à plus de 4000m où la neige a recouvert la tente et les vélos.
Instant magique que la Cordillera Blanca nous offre.
Commentaires