Traversée des Etats-Unis à VTT BUL

par Johanna dans Actualités 30 août 2014 4181 lecteurs 2 commentaires

Trans US à VTT bivouac

Traversée des Etats-Unis à VTT BULPari gagné pour Pascal, Jon et Finn, trois "BUL addicts" qui viennent de réaliser la traversée intégrale des Etats-Unis à VTT de San Diego (frontière mexicaine) à Whistler, au Canada !

Nous vous en parlions en début d'été, on les retrouve 3 mois plus tard, après 4.700 km et 80.000 m de dénivelé de "pur VTT", sur chemins et sentiers, qui leur ont permis de s'immerger dans les grands espaces et les lieux reculés de la Sierra Nevada et de la chaîne des Cascades, avec de superbes bivouacs à la clé...

Le récit avec photos à découvrir dans un prochain numéro de Carnets d'Aventures...

En attendant, n'hésitez pas à visiter leur site pour davantage d'infos, de photos et toutes leurs traces GPS !

Voici quelques photos de la dernière quinzaine d'août...

Le trio ravi à l'arrivée !
Le trio ravi à l'arrivée !

Les séniors et le voyage nature

par Alexis dans Actualités 29 août 2014 2671 lecteurs 1 commentaires

Participez au prochain numéro de Carnets d'Aventures !

Dossier Séniors CA 38

Le dossier du numéro de décembre 2014 de Carnets d’Aventures (CA 38) sera consacré aux séniors : comment font-ils pour continuer à pratiquer le voyage nature après 65 ans ? Ont-ils des astuces ou des techniques particulières ? Quels conseils donneraient-ils aux jeunes et moins jeunes pour garder la forme même après les 2/3 de siècle ?

Vous avez-vous-même plus de 65 ans et continuez à pratiquer les sports nature ? Vous voulez témoigner par écrit ou simplement nous envoyer quelques belles photos de vous en action dans la nature ? Contactez-nous pour participer au dossier !

Un fil de discussion a été ouvert dans les forums.

Merci d’avance !

Écrivez-nous à Redaction(arobase)expemag.com



Tente Power Lizard UL

par olivier dans Tentes mis à jour 14 août 2014 26909 lecteurs 1 commentaires

Vaude Power Lizard UL

Tente non autoportante, deux places minimaliste et ultralégère

Vaude Power Lizard UL

Mise à jour novembre 2011 : utilisé 4 jours à VTT BUL en montagne et en mode Tarp. Bilan : le diamètre des arceaux est un peu faible et on a tendance à vite les tordre (légèrement et sans conséquence sur la tenue de la tente). Il manque sur notre modèle l'attache de la porte pour la maintenir ouverte. Sinon nickel, un super abri pour un poids ridicule... Fin MAJ.

La Power Lizard UL est une tente très légère assez proche de la Laser de Terra Nova en termes de poids et de géométrie. Par rapport au modèle de chez Terra Nova que nous avons testé il y a quelques années, la Vaude gagne environ 300g pour des spécifications sensiblement équivalentes ; depuis, Terra Nova a sorti la Laser Photon 2 qui doit avoir sensiblement les mêmes caractéristiques de poids mais pour un prix plus élevé et un volume intérieur qui semble un peu plus petit. Nous n’avons pas eu la Photon 2 entre les mains et ça vaudrait le coup de la tester.
La Power Lizard est donc une tente très intéressante, de construction ultralégère, avec un double-toit et une tente intérieure essentiellement en tissu plein (90% tissu plein, 10% moustiquaire), le tissu intérieur a la consistance de la soie, très fin et extrêmement léger mais qui offre une meilleure isolation thermique que de la moustiquaire. Les éléments en moustiquaires sont placés aux extrémités de la tente, en regard avec les aérations du double-toit, et sur la porte, pour favoriser la circulation de l’air.
Montage
La tente se monte extrêmement vite et très facilement, la tente intérieure est solidaire du double-toit via de petits « boutons » en plastique. Du coup, le montage s’effectue en une seule fois et très facilement. Le crochetage de l’arceau principal est très facile et accélère le montage, bien plus pratique que la chaussette de la Laser ; d’une manière générale, son montage est plus aisé que celui de la Laser. Même à une seule personne, le montage reste aisé. La tente intérieure est protégée de la pluie lors du montage. Elle s’enlève très facilement et on pourra alors utiliser la Power Lizard en tarp (voir section tarp).
Matériaux
Le tissu du double-toit est très fin et a une double enduction (face interne et externe) au silicone (silnylon) ; c’est à peu près le même tissu que celui de la Carbon Reflex de MSR. La tente intérieure et le tapis de sol sont également en tissu très léger. Une tente ultralégère doit s’utiliser avec précaution pour qu’elle dure. Elle n’aura pas les mêmes propriétés de résistance qu’une tente plus lourde utilisant également des matériaux de qualité mais plus épais, mais si on est soigneux on pourra tout de même l’utiliser avec bonheur sur des périodes relativement longues. Une première chose à faire est de mettre un film protecteur sous le tapis de sol pour le protéger des agressions du sol, mais cela est également vrai pour une tente plus lourde si on veut la garder longtemps. Un film, en polycryo ou tyvek pèse entre 50 et 150g. De même éviter de laisser ce type de tente montée toute la journée, exposée aux UV, permettra de conserver les propriétés du tissu plus longtemps.

Tente Carbon Reflex 3 de MSR

par Johanna dans Tentes mis à jour 14 août 2014 15797 lecteurs 1 commentaires

MSR Carbon Reflex 3

La Carbon Reflex 3 dans l'Atlas marocain Une tente 3 places vraiment spacieuse et légère !
Double toit, 3 saisons.
3 vraies grandes places. On peut tenir assis aisément à 3 adultes, et même à 4.
Tente toute symétrique.
2 ouvertures latérales et 2 vastes absides (symétriques).
Un très bon produit bien fini, avec des matériaux de qualité et beaucoup de points forts. Très bonne habitabilité, montage aisé, bonne tenue au vent, etc. pour un poids très faible compte tenu des prestations !

Carbon Reflex 2 de MSR

par olivier dans Tentes mis à jour 14 août 2014 24561 lecteurs 10 commentaires 1

Tente 2 places non autoportante, très légère et spacieuse.

La Carbon Reflex en mode tarp en NorvègeTest Carbon Reflex 2 : Nous avons utilisé cette tente pendant 1 mois en Norvège (latitude 68° à 69° Nord) en juin/juillet dans des conditions météo variées et parfois difficiles (pas de pluie, parfois du vent fort). Nous l’avons utilisée principalement en mode complet (avec la tente intérieure) mais aussi en mode tarp (sans tente intérieure) pendant 4 jours. Elle nous a donné entièrement satisfaction dans les deux modes de fonctionnement. Sa résistance au vent, sans être parfaite, est suffisante (équivalente voire supérieure à la Hubba Hubba). Nous l’avons haubanée sur 4 points lorsque le vent était fort. Le volume intérieur est vraiment très agréable et pratiquement imbattable pour ce poids-là. Ce sera dorénavant notre tente pour le VTT BUL, utilisée en mode tarp.
Description : La Carbon Reflex 2 n’est pas autoportante, elle ressemble à une Hubba Hubba sauf que l’arceau, au lieu de se diviser en bas pour former 4 pattes, reste unique ce qui occasionne un gain de poids (moins de longueur d’arceau et simplification de sa construction) mais au détriment de l’autoportance. Les matériaux sont d’excellente qualité (arceaux en carbone, double-toit en silnylon, etc.). Le montage est très facile. Elle est munie de 2 absides latérales : l’une avec la porte d’entrée, l’autre n’est accessible que de l’intérieur de la tente.
Double toit : en nylon ripstop siliconé. Le tissu est bien étanche, très léger et résistant. Le double-toit se solidarise sur les arceaux via 5 fixations velcro et 2 œillets. Tissu : Nylon 20D x 330T silicone 1000mm de colonne d’eau. Le double-toit est taillé un peu petit ; il pourrait descendre un peu plus bas (c’était le cas aussi sur la Hubba Hubba), mais cela ne s’est avéré gênant à l’usage.
Tente intérieure : essentiellement moustiquaire (90% moustiquaire et 10% tissu plein). 4 poches assez vastes réparties aux 4 coins de la tente. Zip double curseur pour l’entrée. Zip simple curseur pour l’accès à l’autre abside. L’accès n’est pas ultra pratique car le zip fait une fente verticale seulement. Un zip courbe, comme l’entrée rendrait l’accès bien plus aisé avec une augmentation du poids infime.
Tapis de sol : Tissu : Nylon 40D x 238T 10.000mm de colonne d’eau. Le tapis de sol remonte bien sur les bords ce qui garantit une bonne protection contre les éclaboussures et pallie la relative petite taille du double-toit.
Arceaux : la tente est munie de 2 arceaux en carbone de marque Easton Carbon Fx.
Haubanage : elle dispose de 3 points de haubanage haut, répartis sur 3 côtés de la tente. Le côté de la porte n’en dispose pas, ce qui est dommage, mais on peut accrocher un hauban sur le zip haut de la porte. C’est ce que nous avons fait en Norvège (et également en Islande avec la Hubba Hubba HP). La tente est livrée avec des cordelettes légères pour haubaner.
Sardines : 8 fournies. En alu section carrée. Ce sont les sardines que l’on retrouve sur les tentes légères de MSR. Elles sont résistantes et légères. Il faut au minimum 6 sardines. En conditions ventées, le haubanage en nécessite 3 à 4 de plus à moins de haubaner sur des pierres ou des branches.

Voir la discussion associée

Frontales Petzl Tikka R+ et Tikka RXP

par Johanna dans Eclairage 02 août 2014 16617 lecteurs 12 commentaires

Tikka avec éclairage adaptatif - reactive lightning

Lampes frontales Petzl Tikka R+ et Petzl Tikka RXP

Tikka R+ (en bleu) et Tikka RXP (en rouge)Petzl avait innové fin 2012 en créant la frontale Nao dotée de la technologie Reactive lightning, l’éclairage adaptatif.

Nous vous suggérons d’ailleurs de lire le compte-rendu détaillé que nous en avons fait.

Petzl intègre maintenant le Reactive Lightning sur des frontales plus compactes et plus légères : la gamme Tikka, avec deux modèles que nous testons ici : la Tikka R+, et la Tikka RXP. Les 2 modèles ont un fonctionnement assez similaire, nous précisions ci-dessous les différences lorsque c’est nécessaire.

Le Reactive Lightning / éclairage adaptatif, c’est quoi ?

La puissance de l’éclairage s’adapte automatiquement et instantanément au besoin d’éclairage de ce que l’on regarde (càd le point où l’on pointe le faisceau). Un capteur situé sur le devant de la lampe (à gauche des leds) mesure la quantité de luminosité qu’il reçoit et adapte l’éclairage en fonction.

Par exemple, si vous éclairez quelque chose de proche (vos mains, un livre, une carte…) la puissance d’éclairage nécessaire sera faible. La lampe éclaire avec un niveau de puissance et mesure en temps presque réel l’effet sur l’objet éclairé en analysant le niveau de lumière réfléchie. Si le niveau de lumière réfléchie est trop intense, elle baisse automatiquement sa puissance.

Si vous regardez maintenant un peu plus loin, devant vos pieds, à 2 ou 3 m, la lumière réfléchie sera plus faible que lorsque vous éclairiez l’objet proche, la lampe le perçoit et augmente sa puissance jusqu’à ce que le niveau de lumière retourné soit suffisant. Et lorsque vous regardez très loin, le retour lumineux sera très faible, elle se mettra alors en puissance max. L’ajustement est vraiment progressif, réactif et adapté...

Petzl Nao

par Johanna dans Eclairage mis à jour 30 juil. 2014 11031 lecteurs 5 commentaires

Lampe frontale Petzl Nao

Nao Reactive lightning / éclairage adaptatif

Bivouac hivernal avec la Petzl NaoLa voici donc la fameuse Nao avec la technologie Reactive lightning : l’intensité de l’éclairage s’adapte automatiquement et instantanément au besoin d’éclairage de ce que l’on regarde (càd le point où l’on pointe le faisceau). Un capteur situé sur le devant de la lampe (juste au-dessus des 2 Led) mesure la quantité de luminosité qu’il reçoit et adapte l’éclairage en fonction.
Par exemple, si vous éclairez quelque chose de proche (vos mains, un livre, une carte…) la puissance d’éclairage nécessaire sera faible. La lampe le perçoit (quasi) instantanément, elle éclaire avec un niveau de puissance et constate en temps presque réel quel est l’effet sur l’objet éclairé en analysant le niveau de lumière réfléchie. Si le niveau de lumière réfléchie est trop intense, elle baisse automatiquement sa puissance. Si vous regardez maintenant un peu plus loin, devant vos pieds, à 2 ou 3 m, la lumière réfléchie sera plus faible que lorsque vous éclairiez l’objet proche, la lampe le perçoit et augmente sa puissance jusqu’à ce que le niveau de lumière retourné soit suffisant. Et lorsque vous regardez très loin, le retour lumineux sera faible et elle se mettra alors en puissance max. L’ajustement est vraiment progressif, réactif et adapté...

Voir la discussion associée.

Note 2014 : Petzl a modifié la Nao : la Nao nouvelle génération offre une autonomie prolongée et une puissance maximale plus importante, 575 lumens au lieu de 355, grâce à une nouvelle technologie de LED.
Le prix lui aussi a augmenté, d'une quinzaine d'euros en moyenne (140 € env. au lieu de 125).

Les derniers commentaires