7 invités en ligne

Pablo Whisky Bar de Mekong

par Anthony 02 juil. 875 lecteurs Soyez le premier à commenter Lecture 4 mn

Testé dans le test de gamme suivant :

Le Pablo Whisky Bar est un des premiers modèles de packrafts créé par Mekong, enseigne basée dans la Drôme (26). Cocorico, un bateau conçu et fabriqué dans l’Hexagone ! Chauvinisme à part, si vous suivez régulièrement le magazine, vous savez que c’est un peu grâce à eux que je me suis mis au packraft : j’avais envie d’essayer depuis longtemps, mais en plus de savoir que ceux-ci sont fabriqués à moins de 200 km de chez nous, quel plaisir ! Cela a donné lieu à de nombreuses aventures en bikeraft :

Et bien d’autres encore…

Pourquoi ce nom en fait ? Pour la petite histoire, Olivier, à l’origine du projet, était dans un grand voyage en Asie du sud-est, où il a eu l’occasion de naviguer sur le fleuve Mekong avec une embarcation nommée Pablo Whisky Bar. Voilà ce qui a probablement planté la graine de cette belle aventure !

Voilà donc 2 ans que je navigue principalement sur un Pablo Whisky Bar dont j’ai pu voir de mes propres yeux la fabrication dans leurs ateliers. Aussi, mon modèle est un peu particulier :
  • Il a été allégé : il s’agit d’un test pour voir la durabilité de tissus plus légers. Le modèle classique est donc un peu plus lourd. Le mien utilise, pour les boudins, des tissus non enduits côté intérieur : je dois donc être précautionneux pour placer mes affaires dans le bateau, pour gagner de précieux grammes sur la balance.
  • C’est un modèle grande taille (taille Plus) afin d’avoir plus de place pour pagayer en bikeraft, le vélo pouvant vite gêner sur un bateau plus court.
  • Deux boucles ont été ajoutées sur le pont pour avoir plus de possibilités lorsque je fixe un vélo par exemple.


Autre note importante : ce modèle a été fabriqué en 2020. Depuis, quelques améliorations ont été apportées : nouvel arceau de pontage, nouveau dossier... Bref, que du bon !


Si j’ai majoritairement utilisé ce packraft pour des voyages en bikeraft, j’ai aussi navigué sans mon vélo parfois :) Globalement, après toutes ces heures au fil de l’eau, je peux vous garantir qu’il est confortable ! Sans cale-cuisses, il demeure un bateau destiné aux rivières de difficulté modérée. Mais tant qu’on reste dans son domaine de navigation, c’est un plaisir de naviguer ce Pablo Whisky Bar. Sur lac, je le trouve assez véloce, probablement grâce à sa taille rallongée. Le pontage permet d’utiliser la jupe fournie (fabriquée par Hiko), une protection bienvenue même en conditions calmes, pour rester le plus au sec possible (on sent la différence quand l’eau est froide !).

À propos des options et variations : le bateau est ponté, et on peut choisir de le rendre amovible ou non via un système de fermeture éclair. Il est décliné en 2 tailles : ‘standard’ et ‘plus’. Enfin, on peut choisir d’ajouter ou non le zip étanche à l’arrière.
Seb dans les gorges de Daluis.
Seb dans les gorges de Daluis.
Avec Seb et Rob sur le Gardon, trois Pablo Whisky Bar en formation.
Avec Seb et Rob sur le Gardon, trois Pablo Whisky Bar en formation.
Seb en plein gonflage de son embarcation. Il me reste encore à fixer le vélo sur mon bateau.
Seb en plein gonflage de son embarcation. Il me reste encore à fixer le vélo sur mon bateau.
Gorges du Verdon.
Gorges du Verdon.
Sortie des gorges du Daluis.
Sortie des gorges du Daluis.

Fin Mosaic

L’installation se fait assez simplement : on gonfle le siège, on le clipse, puis on gonfle le bateau. Je choisis souvent de laisser le dossier fixé. Si ce n’est pas le cas, celui-ci s’installe et se retire rapidement aussi. Dans le cas où l’on souhaite utiliser la jupe, l’arceau de l’hiloire s’installe très facilement également. 

Seul petit bémol améliorable : le gonflage. Le sac de gonflage est très léger, mais un peu trop petit à mon goût. Comme la valve n’est pas anti-retour, il est difficile de monter en pression avec le sac. Il faudra donc utiliser pleinement ses poumons pour atteindre une bonne pression. C’est un point qui va évoluer dans une future version, mais en l’état, ce n’est pas rédhibitoire hein !

Le dégonflage est super rapide et facile : les valves du bateau et du siège ont une position “grand ouvert” qui facilite énormément l’expulsion de l’air. Une fois plié, j’obtiens un bateau assez compact qui vient souvent se loger sur le guidon de mon vélo :)

Dans l’ensemble, la qualité de fabrication du packraft est irréprochable. S’il y a bien une chose à laquelle Mekong porte beaucoup d’attention, ce sont les finitions. Et en effet, il n’y a rien à redire ! Les tissus semblent durables : après tant de navigations, le bateau est en parfait état, y compris le pont qui a pourtant supporté mon vélo de longues heures !

Un bon kit de réparation est fourni avec chaque bateau. Depuis peu, Mekong propose aussi un sac de pont étanche de 15 L. Vendu 135€, il s’adapte bien au bateau et grâce à ses clips, il peut facilement être installé est retiré.

Un petit mot sur l’équipe de Mekong : à force de se croiser (pour naviguer ensemble ou sur des festivals), on commence à se connaître. Ce qui, croyez-moi sur parole, ne m’empêche pas d’être objectif à leur égard ;)

Poids des éléments en détail :
  • Siège gonflable : 190g
  • Cale-pied gonflable : 105g
  • Arceau de jupage : 90g
  • Jupe Hiko : 250g
  • Dossier : 200g
  • Sac de gonflage : 60g
  • Bateau complet (sans sac de gonflage) : 3400g
  • Note importante : mon modèle est particulier (cf. texte ci-dessous), donc un peu plus léger que le modèle commercialisé. Il faut ajouter 200-300g pour le même modèle.

L'arceau rigidificateur avant installation.
L'arceau rigidificateur avant installation.
Il s'installe assez facilement grâce à une grande fermeture éclair.
Il s'installe assez facilement grâce à une grande fermeture éclair.
La pièce noire, amovible, permet de boucler la boucle.
La pièce noire, amovible, permet de boucler la boucle.
Valve de gonflage du siège.
Valve de gonflage du siège.
Clip pour maintenir le siège en place.
Clip pour maintenir le siège en place.
Le dossier tient grâce à 3 points d'attache solides.
Le dossier tient grâce à 3 points d'attache solides.
Le zip étanche à l'arrière du bateau.
Le zip étanche à l'arrière du bateau.
Détail : une des boucles pour fixer du matériel sur le bateau.
Détail : une des boucles pour fixer du matériel sur le bateau.
Valve de gonflage et dégonflage.
Le bitoniau gris permet de choisir entre mode ouvert (dégonflage) et mode anti-retour (gonflage).
Valve de gonflage et dégonflage.
Le bitoniau gris permet de choisir entre mode ouvert (dégonflage) et mode anti-retour (gonflage).
Valve du siège, grande ouverte, pour un dégonflage facile.
Valve du siège, grande ouverte, pour un dégonflage facile.
Cherchez bien... on voit Potiron.
Cherchez bien... on voit Potiron.
En bikeraft, avec un bateau en taille 'Plus', le vélo ne gêne pas le mouvement de pagayage.
En bikeraft, avec un bateau en taille 'Plus', le vélo ne gêne pas le mouvement de pagayage.

Fin Mosaic

Caractéristiques générales

Poids total (constaté) : 3400 g
Bateau complet (modèle ponté, taille "plus", avec Tizip), sans sac de gonflage.
Attention, c'est une version spéciale allégée.
marque : Mekong

Prix approximatif : 770 €

Commentaires
Voir tous les tests de la catégorie "packraft"