1 membre et 14 invités en ligne

Annie de La Sacoche Filante

par Anthony 20 juin 2023 542 lecteurs Soyez le premier à commenter Lecture 3 min.

Testé dans le test de gamme suivant :

Une bien belle sacoche produite dans l’Hexagone, qui vous accompagne en voyage comme au quotidien. 
Pas de révolution de la “sacoche classique” en soi, mais un modèle bien fini avec de chouettes caractéristiques :
  • Étanche : certes, c’est la base ! Quel plaisir de voir une sacoche imperméable qui ne dégage pas cet aspect “plastoc” des matériaux étanches habituels.
  • Design : justement, le choix de ce tissu donne un look vraiment rafraîchissant aux sacoches ! Revers de la médaille : c’est un peu plus salissant… mais ça lui donne du cachet, voyage après voyage !
  • Facilité d’utilisation : la sacoche est facile à installer et à retirer du porte-bagages grâce au système de crochet+élastique.
  • Excellente fiabilité, grâce une conception increvable ou presque, car aisément réparable sur le terrain en cas de besoin.
  • Personnalisable : par exemple, pour quelques euros (et quelques grammes) supplémentaires, il est possible une doublure de protection. Parfait pour faire durer ses sacoches ! On peut également ajouter un crochet supplémentaire si on aime rouler sur des chemins accidentés.
  • 4 coloris disponibles. Et aussi déclinée dans une version plus petite : la Lisette (16L l’unité, contre 26L pour le modèle Annie).
  • Matériaux : la sacoche est fabriquée en partie avec des matériaux upcyclés : des chutes des packrafts Mekong, que l’on connaît bien :)

Et voici les petits bémols que nous avons relevés :
  • Enroulement : la sacoche est un peu moins facile à fermer pour deux raisons : le tissu est assez épais (donc moins flexible. [Mise à jour novembre 2023 : avec le temps, le tissu s'assouplit]) et le système de bandoulière (avec mousse pour épaule) occupe de l'espace quand on le roule dedans.
  • Le crochet supplémentaire vissé en bas de la sacoche (en option) présente quelques points améliorables :
    1) Son installation est quelque peu fastidieuse : il demande un placement précis, pas si facile à effectuer.
    2) Et il doit être judicieusement placé, sans quoi il ne jouera pas son rôle : risque que la sacoche se détache sur un terrain accidenté.
    3) Une fois installé, la sacoche devient spécifique à un modèle de porte-bagages : on perd un peu en flexibilité. 
  • En l’absence de béquille sur son vélo, il arrive de le poser sur le flanc (donc sur une sacoche). Dans ce cas, la sacoche peut remonter et donc sortir de sa fixation. Peut-être faudrait-il un élastique plus puissant pour éviter cela ?
  • La poche filet extérieure est un détail sympathique, mais manque de souplesse donc limitée à de très petits objets. Je me voyais bien m’en servir pour laisser une toile de tente humide par exemple... mais un bon point pour ne pas perdre d’objets en chemin !
  • Plus cher que les sacoches du marché… mais le vrai prix des choses pour une fabrication éthique et locale non ?

Verso. Système basique d'attache : crochet + élastique, le tout sur de belles pièces en bois.
Verso. Système basique d'attache : crochet + élastique, le tout sur de belles pièces en bois.
Installation : on accroche l'élastique sur un point bas...
Installation : on accroche l'élastique sur un point bas...
...puis on place les crochets sur la structure du porte-bagages.
...puis on place les crochets sur la structure du porte-bagages.
Le crochet optionnel, qui permet un meilleur maintien sur chemins accidentés (indispensable !).
Le crochet optionnel, qui permet un meilleur maintien sur chemins accidentés (indispensable !).
Poche filet présente seulement d'un côté (logique, pour ne pas gêner le pédalage de l'autre côté).
On remarque aussi que l'enroulement est plutôt "volumineux"...
Poche filet présente seulement d'un côté (logique, pour ne pas gêner le pédalage de l'autre côté).
On remarque aussi que l'enroulement est plutôt "volumineux"...
... c'est en partie à cause du système de bandoulière.
... c'est en partie à cause du système de bandoulière.
Version renforcée : on voit la doublure (issue de chutes de packraft Mekong !).
Version renforcée : on voit la doublure (issue de chutes de packraft Mekong !).
Bémol : le vélo couché ainsi, la sacoche se "détache" toute seule... (on voit que le crochet n'est plus sur le porte-bagages)
Bémol : le vélo couché ainsi, la sacoche se "détache" toute seule... (on voit que le crochet n'est plus sur le porte-bagages)

Fin Mosaic

Caractéristiques générales

Poids total (constaté) : 980 g
980g l'unité. 1140g dans sa version avec doublure interne.

Pays de fabrication

France

Prix approximatif : 120 €

Commentaires
Voir tous les tests de la catégorie "sacoches"