30 invités en ligne
Accueil des forums
Voyager sur l'eau 3

Présentation et conseils

Pleingazzz03 - 17 oct. 2018
Bonjour à tous.

Sur conseil me voila à vous rejoindre. Je me présente, Yoann 33ans récemment installé ( juin 2018 ) avec ma petite famille dans le puy de dome, dans les gorges de la sioule plus précisément.
 C'est donc en juin que nous avons fais l'achat d'une maison, son moulin et des iles sur la sioule. Dans l'achat de la maison on nous à laissé un canoé en polyéthylène ( malheureusement avec une belle voix d'eau, un trou de 1cm de largeur sur une dizaine de centimètres de longueur ) et un ancien kayak en polyéthylène également. A partir de Juillet j'ai donc pus m'initier tranquillement au canoé ( avec une réparation de fortune qui n'a pas tenue ) et au kayak. C'était une grande première pour moi...

Depuis j'ai acheté un canoé en fibre de verre ( 50€ ) avec lui aussi des voix d'eau mais qui sera selon ce qu'on ma dit plus simple à réparer.

J'aimerais réussir à me préparer un canoé pour de la randonnée d'ici le printemps prochain. Comme vous l'aurez compris j'ai très peu de pratique, je suis novice, j'aime la nature, l'aventure et j'ai surtout l'envie et le besoin ( mon travail me laisse peu de temps ) de pouvoir partager cela avec mon fils de 9ans.

J'aimerais me lancer d'abord sur plusieurs jours ( 3 à 4 maximum ) une randonnée simple, agréable, et surtout sauvage. On me conseille de plutôt prendre du gonflable car je risque d'être embêté pour le portage avec mon fils, les canoës anciens qui pèse assez et le matériel. Mais cela reste encore un investissement assez coûteux. Bien entendu nous allons nous équiper pour notre sécurité, gilet ( que mon fils à déjà ), et casques. Le soucis aussi avec le rigide est le transport à l'arrivée pour revenir au point de départ ou sera resté notre véhicule.

Je ne sais pas non plus esquimauter, est ce obligatoire si je choisi des randonnées calmes ?

A proximité de chez moi j'ai bien entendu la sioule, l'Allier ( on me l'a déconseillée car très difficile apparemment ), et le chers. La loire étant pas excessivement loin de chez moi non plus.

Donc voila, j'aimerais le plus d'infos possible concernant mes canoës, mon expérience quasi nul ( mais il faut bien débuter un jour en étant bien entendu conscient de ce qu'il est possible ou pas ), l'équipement à prévoir, l'aménagement de mon canoë et j'en passe.... 

Tout vos conseils seront bons à prendre, et j'avoue que cette après midi vous m'avez fais voyager à travers vos récits et vos photos.

Merci d'avance à tous
message image
bivouac pour une petite soirée apéritif en famille sur le bord de la sioule
bivouac pour une petite soirée apéritif en famille sur le bord de la sioule
Ma collection ( le jaune est en fibre )
Ma collection ( le jaune est en fibre )
Tentative de réparation du canoë en polyéthylène
Tentative de réparation du canoë en polyéthylène

Claude41 - 17 oct. 2018
Le canoë en fibre est théoriquement plus facile à réparer, sauf si le composite verre/polyester est en mauvais état. A voir les traces de moisissure sur la photo il semble que c'est le cas (traces superficielles ou en profondeur ?). Le collage des deux parties semble aussi avoir souffert. Il doit aussi manquer un siège.
Pour la réparation il est préférable de travailler à une température de 15 à 20 degrés avec peu d'humidité. La catalyse du polyester est ralentie par l'humidité ou même impossible par le froid  (voir la notice). Le polyester et la fibre de verre s'achètent au rayon de réparation carrosserie automobile, il doit y avoir des tutos sur internet.

tafilous - 18 oct. 2018
Bonjour,
tu habites un joli coin!
Côté pratique, tu as effectivement l'embarras du choix.
A commencer par la Sioule qui se pratique très bien. Juste être prudent au niveau du rapide dans les gorges de Chouvigny.
Pour l'Allier, il se descend aussi très bien après Prades. En amont, c'est effectivement du classe III voire IV
La Loire, il existe des guides papier et des topos très détaillés qui annoncent les éventuelles difficultés que sont en général les ponts et les barrages.
Pas besoin de savoir esquimauter sur des canoës ou sur des kayak ouverts.
Le gonflable est effectivement plus facile à transporter, mais tu as du matériel, commence donc à te faire plaisir avec.
Pour les liaisons, si tu pratiques à la journée, poser la matériel au départ, descendre la voiture à l'arrivée avec un vélo sur le coffre. Retour en vélo, et va pour la descente. Récupération du vélo au retour.
Si bivouac et balade plus longue, c'est moins facile. Soit tu fais train si desservi, soit tu n'auras pas le choix que de prendre une deuxième voiture.
Compte en gros 5km/h de progression, sauf si courant, comme sur la Loire ou l'Allier, où il est facile d'atteindre 8/10km/h

Pleingazzz03 - 18 oct. 2018
Merci à tout les deux pour vos réponses.

Pour le canoë en fibre effectivement j’en pense qu’il a besoin de beaucoup de travail. J’ai commencé à le poncer, j’aimerais au moins le réparer, lui refaire une petite peinture, mais c’est vrai aussi que l’an jointure des deux parties à souffert. 

Au milieu Claude tu pense qu’il y avait un siège ? 
Il y avait en tout cas quelque chose selon moi... merci pour tes infos concernant la réparation, je ne savais pas que l’hulidité jouait à ce point et vu là où j’habite ça bave être délicat de palier à ce problème.

Remonter