Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage à vélo
France - portion de la via tolosana depuis Toulouse fin mars?
(partager)
posté le 14 mars 2016 mis à jour le 14 mars 2016

bertrand_b
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 14/03/16

Message privé
Bonsoir,

Je suis en vacances du 26 mars au 3 avril. Originaire de Toulouse mais habitant Paris, je souhaiterais partir quelques jours, depuis Toulouse, sur la via Tolosana vers le col du Somport. Je partirais seul.

Je suis assez contraint par la période mais pensez-vous que cela soit faisable et praticable à cette époque?
Je suis plutôt sportif et en condition physique correcte. Quel pourrait être l'itinéraire sur 4-5 jours? Est-ce réaliste de relier Toulouse à Oloron en appréciant le chemin? Concernant les possibilités de bivouaquer en tente : est-ce que cette partie s'y prête?
En termes de matériel, est-ce qu'il y a des indispensables pour la période?
Je suis assez novice mais bien motivé par un grand bol d'air frais. Si ce trajet n'est pas réaliste, quelle alternative existe-t-il sur la période?

Je suis vraiment preneur de tout conseil! Merci par avance pour votre partage d'expérience.

Bertrand
posté le 17 mars 2016 mis à jour le 18 mars 2016

FrançoisB
Etourneau
(71 messages)
Inscription : 30/04/08
Lieu : Luchon (31) / La Forêt F. (29)

Message privé
Bonjour,

Je n'ai pas de souvenirs récents ni de données actualisées sur ce parcours.
Néanmoins, à vue de nez, de Toulouse à Oloron-Sainte-Marie par le GR653, cela devrai se faire sans difficulté en 4 jours, à raison de 60-70 km et 700-800 m de dénivelé par jour. Une alternance de petites routes, de chemins et de sentiers, à travers les collines du Gers et du NE des Pyrénées-Atlantiques, en prenant en travers à peu près toutes les vallées des affluents de la Garonne et de l'Adour (ce qui explique le dénivelé quotidien)
En cette saison, il y a sans doute quelques passages assez boueux, mais faciles à contourner, vu la densité de chemins et de routes. Et le temps, ben c'est un temps de mars : chaud sous le soleil, froid sous l'averse.
Dans ce pays essentiellement rural, si on arrive tard et qu'on part tôt, il n'est pas difficile de trouver un endroit où poser un bivouac sans gêner ni être gêné par personne.

Note : à vélo, les traces GPS de gr-info peuvent constituer une aide appréciable, http://www.gr-infos.com/gr653e.htm et pages suivantes

Edit : le topo-guide de la FFR peut être une alternative aux cartes IGN au 1/25K : http://www.ffrandonnee.fr/boutique/topo-guide.aspx?ref=6534

François
(partager)
Remonter