Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Petites annonces
Kayak Nautiraid “SB Commando” modifié (VENDU)
(partager)
posté le 09 avr. 2015 mis à jour le 27 avr. 2015

tommy
Hirondelle
(13 messages)
Inscription : 14/03/08

Message privé
Kayak Nautiraid “SB Commando” modifié

Prototype fabriqué à un seul exemplaire.
Amélioration à la fois du Grand Raid II 5.40 Expédition Bois et du kayak militaire SB Commando MK VI-3.
Le meilleur kayak d’expédition & militaire pliant au monde.

Longueur : 5,40 m
Largeur : 0,74 m (stabilairs dégonflés)/ 0,90 m (stabilairs gonflés)
Poids à vide : 45 kg
Charge utile : 350 kg

Valeur : supérieure à 7000 euros, factures à l’appui
Prix de vente : 4990 €
Etat : comme neuf (550 km au compteur)
Visible à Tours (37000)

Simple curieux, rigolos : merci de ne pas polluer ce post.

Comprend :
Kayak
Pontages mono et biplace
Jupes (X2)
Sièges (X2)
Bérets d’hiloire (X2)
Sacs de transport (X2)
Kit gouvernail
Planchette instruments
Porte-bagage
Kit de réparation
Deux “Stabilair” de rechange












CE QU’IL Y A EN MOINS PAR RAPPORT AU “SB COMMANDO” STANDARD :

1°) Pas de plaque en néoprène (“Increvex”) de 5 mm d’épaisseur, collée à l’intérieur sur le fond du kayak. Cette plaque, exigée par les militaires, joue un double rôle : anti-crevaison et augmente la flottabilité en cas d’accident. Sans la plaque : gain de poids et d’encombrement. L’expérience a montré qu’avant d’ouvrir une voie d’eau majeure dans le fond d’un NAUTIRAID, il faut un fusil, une tronçonneuse ... ou une mine !

2°) Pas de peinture noire sur l’ossature. L’ossature est de couleur bois naturel. De tout manière, elle ne se voit pas, lorsque le kayak est monté et ponté.

3°) Pas de repères tactiles pour un assemblage dans l’obscurité. Inutile pour les civils.

4°) La poche destinée à recevoir l’ancre de 2,5 kg est bien présente sur le pont avant, ainsi que les attaches pour fixer la ligne de 6 mm de l’ancre. L’ancre n’est pas livrée (achat possible chez Nautiraid).

5°) Pas d’anneaux de levage à l’extérieur sur les flancs du kayak. Important seulement pour les militaires, pour hisser le kayak à bord d’un navire à l’aide d’un treuil ou le déplacer avec un hélicoptère.

Rien d’autre n’a été enlevé par rapport au SB Commando MK VI-3 standard.

1°) A l’instar du SB Commando standard, le kayak comporte des fermetures-éclair (4) permettant de changer un Stabilair en 5 minutes, au lieu de 5 heures (Grand Raid II).

2°) De même, et contrairement au Grand Raid II, des anneaux sont cousus sur les flancs à l’arrière pour remorquer un autre kayak tout en utilisant le gouvernail.

3°) Comme tout SB Commando, ce kayak est équipé de bandes d’arrimage à l’avant et à l’arrière. Il suffit de faire passer de la corde élastique de 6 mm de diamètre (à la façon de lacets de chaussure) dans les 7 trous des bandes pour fixer une charge rapidement sur les ponts. Le Grand Raid II est dépourvu de bandes d’arrimage.

4°) Comme le SB Commando standard, l’ossature est renforcée pour résister aux pires conditions (gros avantage par rapport au Grand Raid II). La base des couples centraux comporte des surépaisseurs de part et d’autre. A certains endroits, les sangles en hypalons sont doublées. Des goupilles d’acier remplacent les crochets qui viennent se prendre sur des têtes de vis.

5°) Le kit gouvernail est livré avec un câblage en Spectra (militaire), beaucoup plus résistant que celui en polyester du Grand Raid II.

6°) Le Grand Raid II n’a pas de cale-pieds. Bonjour le confort. Pas facile non plus de faire corps avec le kayak pour manoeuvrer. Ici, le palonnier du gouvernail (livré) fait office de cale-pied.

7°) Le porte-bagage amovible est celui du SB Commando standard. Permet d’avoir une surface plane sur le pont arrière. Inconnu sur un Grand Raid II, et c’est bien dommage.

8°) Les sièges sont ceux du SB Commando standard, très supérieurs à ceux du Grand Raid II. Tout d’abord, le dosseret gonflable du siège peut être cintré pour se conformer exactement à la morphologie du pagayeurs (“siège baquet”). Ensuite, l’arrière du siège est bloqué avec une patte velcro et ne glisse pas constamment vers l’avant et le bas, comme sur un Grand Raid II.

EN REVANCHE, PAS MAL DE DE CHOSE ONT ÉTÉ RAJOUTÉES PAR RAPPORT AU SB COMMANDO STANDARD :

1°) Un pontage monoplace, en plus du pontage biplace. Le tissu des pontages est de superbe qualité (rien à voir avec la gamme Grand Raid II). Les pontages se fixent sur l’hiloire avec deux fermetures éclairs de part et d’autre. A l’extrémité des pontages (mono ou bi), une corde élastique intégrée, permet d’accéder rapidement et en silence à l’intérieur (comme un capot). Pour élargir l’ouverture, les fermetures-éclairs latérales peuvent être partiellement ouvertes. Le pontage des Grand Raid II est entièrement fixé par velcro pour des raisons de coût et ne comporte aucunes de ces fonctionnalités. En outre, le Grand Raid II n’est livré qu’avec un seul pontage.

Les pontages comportent des poches intégrées munies de fermetures éclair. La poche est située en avant de la planchette pour instrument pour le pontage mono et devant le pagayeur avant sur le pontage biplace. La planchette instrument (amovible) est livrée et s’adapte sur les deux pontages.
Le Grand Raid II n’a ni poche intégrée au pontage, ni planchette instruments à installer sur le pontage (pour compas, GPS ...).
Le SB Commando a bien une poche devant le pagayeur avant.  Néanmoins, elle est mal conçue (matériau, fermeture velcro).

2°) Des sacs de bords amovibles de 25 cm X 25 cm avec fermeture éclair se positionnent à l’intérieur du kayak de part et d’autre des pagayeurs en mono, comme en biplace. Un trou d’évacuation de l’eau est présent au fond. Le Grand Raid II n’a pas de sac de bord. Le SB standard en possède bien, mais mal conçus (tombent quand chargés, fermés par velcro).

3°) Des trappes d’accès sont présentes, à l’avant et à l’arrière, qui n’existent pas sur un SB Commando Standard. Elles sont présentes sur un Grand Raid II. La trappe arrière a été implantée un peu plus loin, pour être accessible lorsque le porte-bagage est monté.

4°) Comme un Grand Raid II, mon kayak a une ligne de vie. Le SB Commando standard n’en a pas.

5°) Deux bérets d’hiloire et deux jupes sont livrés, fabriqués dans le même tissu que les pontages, très supérieur au textile du Grand Raid II en terme de souplesse et résistance du tissu au sel et UV. Le SB Commando standard n’a pas de béret d’hiloire.

6°) Un couple supplémentaire a été fabriqué, par rapport au Grand Raid II et au SB Commando standard, qui explique qu’en configuration mono les jambes du pagayeur ne touchent pas l’ossature (très inconfortable, sans genouillères). Les seuls points de contact sont au niveau du palonnier et des genoux, en appui contre l’intérieur de la peau. En biplace, des genouillères sont prévues.

7°) Mes sacs de transports sont à mi-chemin entre les sacs civils et ceux du SB Commando standard. Moins lourds que les seconds et beaucoup plus solides que les premiers. Il s’agit, en fait, de deux sacs à chaque fois : sac en nylon léger bleu (gamme Grand Raid II) glissé dans un sac en “résil “ noir (matériel militaire ultra solide). Le sac résil peut être utilisé en protection en cas de transport dans des conditions difficiles. Les sacs bleus se compactent très facilement et tiennent dans les pointes du kayak. Inenvisageable avec les sacs militaires d’origine, qui pèsent une tonne et ne peuvent pas être compactés. Le “résil” est un filet synthétique semi-rigide très épais à mailles extrémement fines qui est particulièrement résistant. Les deux sacs sont équipés de harnais sac à dos et poignées de portage (différence avec le Grand Raid II et le SB Commando standard).

8°) Deux attaches-pagaies supplémentaires sont prévues, de part et d’autre de l’hiloire. Leur espacement permet de fixer une arme, un accessoire sur le flanc droit/gauche du kayak avec un accès immédiat dans un silence total. L’espacement entre les attaches-pagaies a été calculé de sorte que cette configuration soit utilisable en  mono/biplace. Inconnu sur le SB standard, et, bien sûr, sur le Grand Raid II.

9°) Renforts en hypalon sur les pointes avant & arrière, que ne possèdent ni le Grand Raid II, ni le SB Commando Standard.
posté le 09 avr. 2015

mtriclin
Martinet
(42 messages)
Inscription : 12/02/08

Message privé
Bonsoir,

Techniquement, votre Nautiraid est très étudié. Vous avez du y réfléchir longuement pour proposer autant de modification. Je ne suis pas intéressé par votre 540 car je posséde déjà deux kayak Nautiraid mais les informations fournies sont très intéressantes à étudier.

Pour le prochain propriétaire, je peux le rassurer en lui indiquant que la finition proposée est réellement exceptionnelle, très bien réfléchie et le prix total en défintive très raisonnable ! Nautiraid fabrique des excellents kayaks et celui pourra partir très loin en raid sans soucis.
Juste une question, Nautiraid vous a t-il fabriqué des réserves de flotabilité sur mesure en lieu des standards ?

Sportivement. Marc
(partager)
Remonter