Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Partage d'expérience : expé kayak sur l'Allier
(partager)
posté le 29 déc. 2014

liliand
Martinet
(26 messages)
Inscription : 05/05/10
Lieu : Un peu partout

Message privé
Bonjour à tous,

Voici un partage d'expérience (en vidéo) d'une descente de l'allier en 5 jours avec un amis.

https://www.youtube.com/watch?v=iO_xjvbAJCU&list=UUFMmVElSE7G38e0KHgi_EXw

Départ de Prades et arrivée à Longues (112km), 4j au total de navigation, 2 kayaks gonflables (advancedframe)

Nous comptions aller plus loin mais au réveil du dernier jour, un des deux kayaks à été retrouvé dégonflé.
Une inspection "post-expé" révélera que suite à un surgonflage du kayak, un pli dans le boudin à fini par se couper sur un bon centimètre.
Impossible de réparer dans cet environnement humide (12h de séchage, moralité : toujours vérifier le kayak avant de se coucher pour pouvoir tenter la réparation !).

Je suis donc descendu péniblement sur le boudin interne (boudin de secours!) jusqu'au prochain pont où nous avons stoppé notre descente. Merci quand même à mon advancedframe pour cette construction qui permet de flotter malgré le boudin percé (par contre navigation très compliquée...)

La première partie est superbe, avec de jolis rapides, des barrages qui passent bien (passes à kayak).
La section "civilisé" près de Brioude n'est clairement pas très sympa.
Contre toute attente la section qui longe l'autoroute et vraiment top :)

On dort très facilement sur les iles et bords de rivière à condition d'être en hamac (pas de place pour les tentes !).

Descente faite en septembre, il a fait froid et nous avons eu de la pluie presque tous les jours ! Avec le recul c'est une bonne chose que nous ayons eu 2 kayaks plutôt qu'un car nous avons pu emmener tout le nécessaire pour être autonome, manger chaud et être au sec tous les soirs.

L'année précédente nous avions fait la Dordogne avec un seul kayak mais au mois de juin : il avait fait beau et chaud donc nous avions moins d'équipement à transporter.

Lilian
(partager)
Remonter