Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Voyager sur l'eau
Un petit mois en canoë. Déshydrater, filtrer, etc... 4
(partager)
posté le 07 déc. 2014 mis à jour le 07 déc. 2014

Marceldudu
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 29/11/14
Lieu : Saint-Malo

Message privé
Bonsoir,

Je me suis présenté sur un autre fil, et je peux répéter ici. J'ai 67 ans, et entre deux voyages au long cours, j'ai l'intention, au printemps, (fin avril/mai), de descendre la Loire en canoë, et en solo. Je pense partir de Roanne (j'aurais aimé partir du Puy en Velay, mais je pense que ça n'ira pas), et arrivé à Nantes, si tout va encore, je remonterai chez moi, à Saint-Malo, par les canaux bretons.
Sur ce forum, j'ai lu quelque chose à propos du filtrage de l'eau de la Loire, et aussi de la déshydratation de certains aliments. Serait-il possible d'en savoir un peu plus?
Merci à ceux qui voudront bien me répondre,

Marc
posté le 12 déc. 2014

Magic Manu
Martinet
(32 messages)
Inscription : 06/10/12

Message privé
Très franchement, à moins de vouloir éviter tout contact avec les autres humains volontairement, un jerrican de 10 litres suffit: les ravitaillements sont fréquents.
posté le 13 déc. 2014

Marceldudu
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 29/11/14
Lieu : Saint-Malo

Message privé
Bonsoir Magic Manu,

Je dois t'avouer que ta réponse me fait plaisir. Pour moi, le voyage, quel qu'il soit, c'est avant tout la possibilité de rencontre. Donc l'autonomie complète, très peu pour moi.
Mais depuis que je prépare ce projet, j'ai lu tant de choses, y compris sur les difficultés d'approvisionnement, que je cherche l'information, un peu tous azimuts!
As-tu déjà fait cette descente, as-tu des choses à dire, des conseils à donner sur le sujet?
En tout cas, merci pour ta réponse.
@ plus,

Marc
posté le 13 déc. 2014

Claude41
Sterne arctique
(172 messages)
Inscription : 17/12/06
Lieu : Sud du Loir et Cher

Message privé
Bonjour,

Je ne suis pas du tout attiré par une alimentation de cosmonaute (déshydratée) en randonnée canoë sur la Loire (encore moins sur la Dordogne).
Pour l'eau j'emporte des bouteilles d'eau et une réserve de 10 l que je place tout à fait à l'avant.
Pour la nourriture , je privilégie le saucisson sec et le chorizo élaboré par mon charcutier local , du poisson en boite , des légumes en conserve et pas mal de fruits secs pour les jours ou l'approvisionnement pose problème. Pour le pain , une bonne miche à l'ancienne reste bonne plusieurs jours.
Seul dans un canoë , le poids ne pose pas de problème.
J'ai encore le souvenir d'une mini randonnée sur le Cher avec des inscrits sur ce site : j'étais passé chez ce charcutier-traiteur pour partager un coq au vin qui a eu plus de succès que les sachets déshydratés.
La Loire mérite un minimum de pratique gastronomique tout au long de son cours , c'est juste mon opinion.

Claude
Old town DISCOVERY 158 + Old town DISCOVERY 164
posté le 13 déc. 2014

Claude41
Sterne arctique
(172 messages)
Inscription : 17/12/06
Lieu : Sud du Loir et Cher

Message privé
Bonjour,

Je ne suis pas du tout attiré par une alimentation de cosmonaute (déshydratée) en randonnée canoë sur la Loire (encore moins sur la Dordogne).
Pour l'eau j'emporte des bouteilles d'eau et une réserve de 10 l que je place tout à fait à l'avant.
Pour la nourriture , je privilégie le saucisson sec et le chorizo élaboré par mon charcutier local , du poisson en boite , des légumes en conserve et pas mal de fruits secs pour les jours ou l'approvisionnement pose problème. Pour le pain , une bonne miche à l'ancienne reste bonne plusieurs jours.
Seul dans un canoë , le poids ne pose pas de problème.
J'ai encore le souvenir d'une mini randonnée sur le Cher avec des inscrits sur ce site : j'étais passé chez ce charcutier-traiteur pour partager un coq au vin qui a eu plus de succès que les sachets déshydratés.
La Loire mérite un minimum de pratique gastronomique tout au long de son cours , c'est juste mon opinion.

Claude
Old town DISCOVERY 158 + Old town DISCOVERY 164
(partager)
Remonter