Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Philosophie du voyage nature 9

vivre son existence et tout débrancher

share(partager)
share posté le 01 déc. 2014

khutzeymateen
Milan noir
(403 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
Bonsoir,
je me suis permis de créer ce nouveau sujet plutôt que de "troller" le fil de discussion de la création d'une "application" numérique.

je ne conseillerais pas de se lancer dans la programmation d'une "appli"...

faites du kayak , du VTT , de l'escalade, allez au bout du monde,transpirez mais l'informatique et le numérique il faut faire table rase de cela,jetez votre ordinateur , votre tablette :)
Non je plaisante mais si vous en avez les moyens il ne faut pas devenir un esclave de ça; et programmer une "application" cela demande beaucoup de travail..

Cela consomme trop d'heures au lieu de se livrer à la pratique d'une activité physique..


J'ai raté une partie de mon existence à cause de cela , j'aurais mieux fait de m'engager dans les Chasseurs Alpins puis faire guide d'aventure en montagne ou dans la jungle du Costa Rica ou je ne sais où :

C'était juste quelques mots
share posté le 02 déc. 2014

Olivier
Caribou
(1688 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
:)
Comme d'habitude, tout est question d'équilibre... l'un n'empêche pas l'autre !
Merci de t'inquiéter de notre sort en tout cas, c'est sympa !
Et pourquoi pas ?
share posté le 02 déc. 2014 mis à jour le 02 déc. 2014

FrançoisB
Etourneau
(74 messages)
Inscription : 30/04/08
Lieu : Luchon (31) / La Forêt F. (29)

Message privé
Il ne faut pas négliger l'aspect créatif. On peut être passif, bêtement consommateur, aussi bien en pratiquant une activité physique dans la nature qu'en utilisant l'informatique et le numérique. Et à contrario, on peut prendre son pied en créant une application maline et utile, tout comme en organisant et en accomplissant une activité, une rando ou un voyage.
François
share posté le 02 déc. 2014

loic88
Milan noir
(305 messages)
Inscription : 08/09/09
Lieu : Besançon

Message privé
Salut,

Comme toujours, il faut trouver le bon compromis et c'est à chaque personne de trouver ce dernier !

@bientôt
On ne va jamais aussi loin lorsque l'on ne sait où l'on va....
share posté le 02 déc. 2014

Olivier
Caribou
(1688 messages)
Inscription : 27/04/06

Message privé
Et puis je crois qu'en ce qui nous concerne on a une vie bien équilibrée entre activités natures et boulot :
Ce matin un petit vol rando

Vol Rando Gourniers

Vol Rando Gourniers

Vol Rando Gourniers

Et cet après-midi, développement de l'appli...


Vol Rando Gourniers
Et pourquoi pas ?
share posté le 03 déc. 2014

loic88
Milan noir
(305 messages)
Inscription : 08/09/09
Lieu : Besançon

Message privé
Le geek :D
On ne va jamais aussi loin lorsque l'on ne sait où l'on va....
share posté le 03 déc. 2014

Vehl
Martinet
(15 messages)
Inscription : 12/03/14

Message privé
Je suis d'accord avec FrançoisB, et je ne suis même pas convaincu que ce soit une question d'équilibre. Le numérique est fascinant. Exploration, création, découvertes, lien social, … on y retrouve tout ça et d'avantage. Alors je comprend très bien que certains prennent énormément de plaisir la dedans et ne voient pas l'intérêt de se les geler en traînant une pulka au fin fond de la Laponie.

Le seul 'risque' que je vois, c'est la tendance qu'on les nouvelles technologies à imposer de nouvelles normes auxquelles il n'est pas toujours évident de résister voir impossible dans certains corps de métiers. Mais quand être joignable et connecté 24/7 est choisi ma foi...
share posté le 07 déc. 2014

khutzeymateen
Milan noir
(403 messages)
Inscription : 02/06/06

Message privé
salut merci pour les réactions certains sont très chanceux de pouvoir faire du parapente dans les Alpes ;)
share posté le 16 août 2015

chafranec
Etourneau
(74 messages)
Inscription : 31/03/09
Lieu : Aix-en-Provence

Message privé
moi, je suis carrément largué ! J'utilise toujours les top 25000eme en France avec une boussole et l'altimètre Suunto Vector. J'ai un téléphone 2G avec une batterie qui dure 1 semaine (voir 3 en le gardant au chaud contre moi et sans jamais l'ouvrir, j'ai une ceinture genre porte ARVA exprès. Je n'ai pas de tél. à l'étranger mais je ne fais tout de même pas des "expéditions" même si je suis souvent loin de tout. Le téléphone qui ne me sert à rien, vu que ça ne passe pas et que j'ai un tit forfait. Je porte de la bouffe et, en cas de mauvais temps, je reste plus longtemps et je fais le "gros dos" sous la tente (je m'enterre quoi et je médite en attendant !) Je suis seul et à force de lire tous les articles sur les nouvelles technologies, je trouve que cela induit un sentiment d'insécurité chez moi ( bouh, la vieillesse arriverait-elle ?) car je me dis : mon dieu, je n'ai pas ça (GPS- balise et Dieu sait quoi !), cela serait-ce dangereux ?. Alors, je me souviens qu'en 1970, quand j'avais 10 ans, mes parents me laisser parcourir seul la montagne. Dernièrement, j'ai demandé à ma tante : "Mais, vous vous vous rendiez compte, vous me laissiez re-descendre seul des falaises de Presles (au-dessus de Pont-en-Royans), c'est pas un peu fou, non ? Réponse de ma tante : Bah, c'est ta grand-mère qui te gardait le soir et comme on voulait aller au bal, et bien, on voulait être sur que tu dormes bien sans casser les pieds à ta grand-mère !!!" De même, je gardais les chèvres seul en montagne pendant le vacances scolaires... etc... Bref tout ça pour dire, le titre du post m'a attiré : tout débrancher et c'est comme ça que je conçois le "voyage nature".... Ne pas forcément tout prévoir mais être prêt à tout, y compris se perdre alors que c' est impossible, vu que je garde les pieds sur terre.
L'inconvénient : il faut avoir un peu de jours de rab et surtout un peu de nourriture en plus. L'avantage ? Peut-être une plus grande liberté et autonomie ? Une plus grande observation de la nature pour comprendre les systèmes climatiques, le plaisir de s'affranchir du monde moderne pour retrouver la trace des peuples autochtones, le savoir des plantes, le plaisir de triompher des éléments à moindre coût et, pour ce qui me concerne, sans prise de tête de gestion de batterie et je ne sais quoi d'autre qui m'échappe ! Bref, le low- cost du trekkeur, c'est ma pratique.
share posté le 15 févr. 2017

Frnck
Hirondelle
(5 messages)
Inscription : 06/09/15

Message privé
Je crois bien que t'as totalement raison.
Dans l'absolu.
Mais perdu dans Istanbul en vélo, j'aurai aimé avoir un telephone gps quand même. Ceux qui ont essayé comprennent...
En toute choses y'a du bon et du mauvais.
"La vie est un chemin à travers l'histoire..." (jim morrison)
share(partager)
Remonter