Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage à pied
Randonner avec un âne en famille - vos suggestions? 11
(partager)
posté le 19 déc. 2013

Ghaudik
Hirondelle
(11 messages)
Inscription : 20/12/11

Message privé
Bonjour à tous.

Une petite présentation en quelques mots pour commencer. Je suis :
- marié, 35 ans (bientôt 36...), 2 enfants de 6 ans et 4 ans 1/2
- amateur de randonnées dans mon Auvergne, et avec une petite expérience de l'itinérance (De 1 à 5 nuits, en camping, expérience qui date de l'époque d'avant les enfants)
- prisonnier d'une certaine manière de la routine (Métro Pas de métro en Auvergne :) - boulot - dodo) mais je réagis!

Nous faisons quelques randos avec les petits. Pour les motiver, on y associe de l'aventure (Visite de grottes, avec les monstres qui vont avec), du geocaching, des piques-niques, etc. Bref, on marche un peu.

L'idée est de passer une étape en organisant une randonnée sur 3 jours avec un âne pour le portage et le côté fun pour les enfants. Idéalement, nuits sous la tente pour un vrai dépaysement. Ah oui. J'aime les endroits isolés, genre ambiance bout du monde (mais pas trop, parce qu'après Madame craint un peu). Donc si on ne croise pas grand monde, c'est encore mieux.

Je suis donc à la recherche de suggestions, de retours d'expérience pour organiser mon périple. L'offre existe sur Internet mais il est difficile de s'y retrouver.
Le parcours idéal pourrait être un boucle en moyenne montagne ou sur un plateau, avec de beaux paysages, mais pas trop de dénivelé pour que tout le monde puisse suivre. Au niveau timing, plutôt juin-juillet.
La finalité : avoir envie de revenir avec des souvenirs plein la tête et une méchante envie de repartir. :D

Merci d'avance pour vos retours et contacts!

Guillaume.
posté le 20 déc. 2013

marie31
Sterne arctique
(233 messages)
Inscription : 09/07/12

Message privé
nous avons randonné plusieurs fois avec des anes quand les enfants etaient petits et je dirais
autant les enfants trouvent ca cool autant en tant que parent je trouve ca un peu contraignant (et ca j'aime pas trop)

* deja les enfants se battent pour etre sur l'ane donc c'est un decompte incessant tu temps passé sur l'animal et changement de monture continuel
* l'enfant qui marche veut tenir l'ane et là ce n'est pas facile car c'est un excercice fatiguant et l'ane n'avance pas tout seul ; cela donne une marche irreguliere qui je trouve est fatiguante
* si l'ane porte les enfants il ne faut pas prendre trop de bagages sinon ce sera trop lourd pour lui du coup ce sont les parents qui portent aussi
* le parcours est imposé (et ca je n'aime vraiment pas ) pas toujours facile de camper et encore moins de bivouaquer car il faut un enclos pour l'ane le soir et de la nourriture

sinon une bonne adresse http://balladanes.ane-et-rando.com/node/62
la c'est sur tu seras tranquille
posté le 20 déc. 2013

yo0
Etourneau
(87 messages)
Inscription : 04/08/10
Lieu : saint brieuc

Message privé
on a aimé la possibilité de marcher avec de jeunes enfants et un ane.
regarde notre petit site.


https://sites.google.com/site/surlescheminsdumondeenfamille/

yoann
posté le 20 déc. 2013 mis à jour le 20 déc. 2013

marie31
Sterne arctique
(233 messages)
Inscription : 09/07/12

Message privé
magnifique :):)

je vois que je ne suis pas seule à etre une" mere indigne" voir "inconsciente" qui randonne au nepal avec des enfants (elles avaient 1, 4 et 6 ans )

sinon pour en revenir à nos moutons (anes plutot) la vallée de nevache est aussi un super endroit
là elles etaient bien plus grande plus besoin d'ane

autre endroit sympa la region de font romeu avec le plateau du capcir ,lacs , et sources chaudes
posté le 20 déc. 2013

Ghaudik
Hirondelle
(11 messages)
Inscription : 20/12/11

Message privé
Merci pour vos réponses. Je vais étudier ça avec attention. ;)
posté le 21 déc. 2013

MichMich
Sterne arctique
(113 messages)
Inscription : 03/01/11

Message privé
Bonjour,
Après en avoir rêvé longtemps, j'ai un souvenir mitigé de ma rencontre avec les ânes. Nous avons passé des vacances dans un gîte soigneusement choisi pour la compagnie des ânes qu'il promettait... les buts de promenade ne manquaient pas et effectivement, les ânes nous accompagnaient...enfin c'est surtout nous qui les accompagnions...
Les départs étaient toujours difficile, les ânes rechignant à partir...sauf si nous les tirions et poussions. Vers le milieu de la promenade, tout le monde marchaient correctement. Par contre, lorsque nous nous dirigions vers le point de retour, il fallait faire l'effort inverse. Les ânes auraient pris le galop si nous n'y prenions garde. Il convenait alors de maintenir fermement le licol.

L'on peut rajouter à cela, que le plus malin des deux m'a (volontairement ou non) écrasé un pied dont l'ongle du pouce est devenu tout noir. Ne me reste maintenant que le souvenir des courbature dû aux efforts de tractions et retenus... Les ânes c'est pas si simple...
posté le 21 déc. 2013

marie31
Sterne arctique
(233 messages)
Inscription : 09/07/12

Message privé
exactement
perso je trouve cela plus fatiguant de marcher avec un ane que sans

j'ai eu aussi l'ane qui a peur de l'eau donc impossible de traverser le moindre ruisseu voir flaque
et j'ai eu aussi le modele je me roule soudainement par terre : genail avec ma fille sur le dos
du coup il falait le tenir hyper serré pour l'empecher de recommencer

ma derniere fille a fait sa premiere rando toute seule vers 3 ans 1/2
je comptais alors des etapes de 3 h de marche facile d'adulte par jour mais on y mettait la journée
c'etait autour de font romeu avec un transporteur de bagages http://www.montagne-transport.com/
qui vehiculait les sacs de reguge en gite (que j'avais prealablement reservé)

une autre année sur le stevenson j'avais booke un taxi pour transporter les sacs de campings en campings
posté le 21 déc. 2013

grandhoub
Martinet
(17 messages)
Inscription : 21/03/09

Message privé
Le GR 91 puis le GR 93, pour relier Corrençon en vercors au col du rousset.
Avec un âne, en compagnie de mes deux garçons de 5 & 6 ans.
Personne n'est monté sur l’ânesse "caline", elle en avait suffisamment sur le dos, et ce n'est pas un cheval.
Les enfants ont cherché avec assiduité des traces de loup. Nous n'avons trouvé qu'une carcasse de brebis qu'on lui a attribuée.
posté le 21 déc. 2013

jak91
Milan noir
(357 messages)
Inscription : 03/09/08
Lieu : 91510

Message privé
Une autre manière de concilier les capacités d'un âne, la quiétude d'un canal, le jeux et le repos des enfants
Adepte des rand'eaux longues distances sur rivières (maxi cl4), descentes contemplatives et touristiques. Le cyclo-tourisme de préférence sur les voies vertes est également une autre de mes activités.KG Sea Eagle 420 et KR d'eaux vives
posté le 27 déc. 2013

Ghaudik
Hirondelle
(11 messages)
Inscription : 20/12/11

Message privé
jak91 :
Une autre manière de concilier les capacités d'un âne, la quiétude d'un canal, le jeux et le repos des enfants
https://lh3.googleusercontent.com/-s0tuIVS4Nu0/UFHMa3IvzEI/AAAAAAAAGGI/TYGPLFKUSmQ/w599-h449-no/IMGP0089.JPG


Hello Jak91.

De quel canal s'agit-il? La photo donne envie.
Une autre idée pour envisagée pour des futures vacances est de partir en vélo le long d'un canal.

Guillaume.
posté le 06 janv. 2014

locololo
Martinet
(19 messages)
Inscription : 08/06/10

Message privé
Bonsoir,

Depuis quelques années j'organise à la demande de mes proches des petites randos estivales avec ânes sur une semaine . Un vrai petit convoi d'une vingtaine de personnes (2/3 de gamins de six à quinze ans maintenant) et sept ânes . certains d'entre eux , enfants ou adultes, étaient et sont encore des sédentaires purs et durs (le sport quoitesse ?) et n'avaient aucune expérience de la rando et même du camping . Un état d'esprit de mulet , à mille lieux des MULs. Cela a nécessité une bonne discussion afin de faire comprendre ce qu'était une tite ballade de ce type et une bonne organisation avant (choix des lieux de bivouac, distance/dénivelé quotidien, choix de matériel économique, alimentation,.. ) et pendant, surtout pour la répartition de la nourriture-eau chaque jour . Et puis en avant titine . Des petits bouts de chou de sept ans vous passent 1200D+ sans rechigner en accompagnant leur âne, arrivent au bivouac et mènent leurs tâches (soins aux ânes , rangement matériel, ...) Je sais, je suis un bourreau . Que du bonheur et ils en redemandent , maso ces gosses . Quelques inquiètudes : lors d'un passage d'un col un peu scabreux en pleine orage (c'est incroyable un âne , ça passe partout, j'y croyais pas), ou encore quand l'un d'eux s'est sauvé en pleine nuit entraînant le tronc auquel il était attaché par sa longe ( section de 25cm/4m) au galop en balayant tout . Mais ça fait des histoires à raconter . La prochaine sera dans l'Aubrac ou les Margerides . Lorsqu'on part avec des personnes peu physique,notamment les enfants, l'âne est fabuleux . Pour les suggestions, Cévennes, Vercors , Queyras, Mercantour, Auvergne, partout où on marche

Que les vents vous portent !!
posté le 06 janv. 2014

kikilecyclo
Martinet
(41 messages)
Inscription : 27/07/10

Message privé
bonsoir,
nous ( 2 à 4 adultes + 1 à 5 enfants entre 3 et 10 ans ) avons bcp pratiqué la rando itinérante d'une à deux semaines avec 1 ou 2 ânes dans les années 90, dans le jura , le briançonnais et le queyras .
l'âne ( castré de préférence) est un gros chien sympathique qui mange de l'herbe, n'a pas peur de grand'chose si on le lui présente bien, il a un caractère plutôt affirmé et une certaine indépendance dans ses choix,
il est très sociable, parfois même un peu encombrant , il fait de gros câlins aux enfants mais pas seulement, ça peut laisser des taches sur les beaux tee-shirt tout neufs. les gamins en raffolent.
il aime bien savoir où il pose le pied, n'aime pas les traversées de torrents et les passerelles tant soit peu aériennes surtout si on le bouscule, il faut lui parler gentiment, lui laisser le temps de prendre la mesure du programme, si on le brusque il peut se révéler très têtu, et comme il pèse facilement 2 à 300 kgs, il devient vite peu maniable.
forcenés du chrono, abstenez vous , mais 4 km/h de moyenne c'est déjà bien.
en contrepartie il a le pied très sûr dans les passages délicats. s'il freine , demandez-vous pourquoi avant tout: un bât qui coince sur un rocher, une dalle pas sûre ou un pierrier qui glisse sous son sabot, etc...
que des bons souvenirs de bivouacs dans des coins perdus en bonne compagnie,
je vais m'y remettre quand j'en aurai ma claque de porter un sac de 12 kgs
ciao
(partager)
Remonter