Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Vos récits de voyages
Ben moi pendant les vacances je suis aller à la montagne!!!!
(partager)
posté le 04 nov. 2013 mis à jour le 04 nov. 2013

run to the hills
Etourneau
(63 messages)
Inscription : 15/01/11

Message privé
Salut les loulous!!!

Avant de partir en vacance cet été, j'ai posé un message dans la rubrique « compagnon d'aventure », car pour la première partie de mes vacances j'étais tout seul (oui pars-que j'ai des vacances en plusieurs parties)... Et ben figurez vous que personne ne m'a répondu... tant pis, je suis parti tout seul!!!!

Mes vacances ont commencé le vendredi 2 aout. Le samedi 3 aout je prennais donc le train pour Interlaken en Suisse. Premier départ en pays étranger qui ne parle pas français tout seul (comme un grand)... Ma petite soeur préférée m'a accompagnée à la gare, elle m'a conseillée de prendre des mots croisés pour passé le temps dans le train, et de faire comme Cheryl Strayed et de bruler les pages quand elles seront fini... Après une demie heure de train et deux pages pleines, j'ai rangé ce truc bête!!!! Dans le train on voit plein de truc drôle: des poufiasse qui se prennent en photo en faisant des grimaces avec une bombe de déo, des gens en costard... enfin c'était drôle.

Une fois à Interlaken j'ai voulu prendre le train pour schynige platte, mais la problème, la bonne femme a pas voulue me vendre un aller simple... Vous comprennez, c'est pas possible de dormir la haut... tant pis on y va quand même, et je me ferais remboursé dans la gare suivante. Arrivé la haut à 18h sous une énorme averse, je commensais a me dire quelque chose d'hautement significatif: « merde ». Finalement quand j'ai commencé à marcher avec le couple suisse rencontré dans le train, la pluie à stoppé net. J'ai marché deux heures avant un bivouac totalement calme et magnifiquement magnifique!!!

Le lendemain j'ai eu la joie de découvrir l'orage suisse. Il arrive rapidement, te mouille beaucoup, et s'en va. Coup de bol, au moment ou la pluie est arrivée, un refuge a croisé mon chemin, il arrivait pile à temps. Par la suite je me suis rendu compte que l'oberland et ben c'était vraiment super beau (bien fait pour ta gueule, ô toi qui ne m'a pas répondu dans « compagnon d'aventure »). Au court de la rando certaines choses oubliées sont revenue rapidement, tel que la joie des sommets enneigés, le plaisir de l'effort, et le mal aux pieds en descente... J'ai finalement bivouaqué au pied de l'Eiger (tout le monde fait tout un plat de ce somment mais il est moche).
voici un aperçu de l'oberland
Le lendemain au pied de la face nord de l'Eiger j'ai eu froid, quand soudain (la faut mettre une petite musique qui fait peur) j'ai entendu une fille hurlée dans la face nord (le hurlement qui fait très très peur!!!!!), j'ai vu deux trucs qui tombait relié par une corde... à un bout la fille... Et la surprise... un base jump. J'ai eu peur. Pendant cette journée j'ai aussi vu un mec qui volait (avec des ailes mais je sais pas comment on appel sa). Le soir au bivouac il y avait un grimpeur irlandais, et ben c'étais vachement cool.

Au col du lendemain j'ai croisé un groupe de français en route depuis Menton (sa fait une trotte). Au bout de l'étape surpriiiiise, réserve naturelle et pas de camping a moins de 10kg. Tant pis, on monte un peu plus et on se cache... Après un couché de soleil de malade et un bivouac reposant départ 6h!!! ben oui, aujourd'hui il pleut, donc objectif « faire le plus gros avant la flotte ». Objectif réussi, à 10h le plus gros était fait, et j'ai croisé un couple qui faisait le même parcours que moi en sens inverse (ils auvaient fait Chamonix Zermatt avant, sa tombe bien j'y vais). Arrivé a Kandersteg je me suis installé dans un camping scout (moins cher que le normal). Vous avez déjà parlé anglais avec une japonaise??? ben c'est rigolo. Une journée de repos chez les scouts et fin du trek sous le brouillard pour Leukerbad.



Olala c'est long ce récit, on a fait qu'une des trois semaines...

J'ai fait du stop entre Leukerbad et Zermatt, et ben ça marche super bien, 3h au lieu de 5 en transport en commun, et 8CH au lieu de 70CH...

A Zermatt j'ai fait une petite rando au dessus de la ville pour voir le Cervin de prêt... c'est beaaaauu.
Et le soir ma compagne d'aventure pour la deuxième partie est arrivée dans la camping tout pourris de Zermatt (accessoirement c'est aussi ma copine).
première vue sur le cervin
Le lendemain organisation à deux et remodelage de mon sac (olala mais sa alourdit le sac une bonne femme...) et départ pour Chamonix (enfin pas dans la journée, ça fait un peu loin...). Paysage superbe et étape facile pour cette première journée. En fin de journée surprise, le pont s'est écroulé faut retourné dans la vallée... Au lieu de faire une deuxième journée de dingue, on est resté dans la vallée, et on a bien fait car il n'y avait pas de camping à St Niklaus, donc on est monté deux heures au dessus, et la... bivouac de rêve, petit lac, toilette et eau courante, couché de soleil de malade... Un australien de passage (tardif) a même pris une photo de notre tente « ben oui c'est magnifique, vous avez beaucoup de chance d'avoir trouvé ce bivouac ».

Le troisième jour le chat du lac nous a suivi pendant deux heures. On voyait un hélico qui tournait pas mal, on pensait à un gros accident, ben non c'étais juste des travaux... Le soir arrivé à Gruben, (la ou j'avais commencé mon tour du Cervin innachevé l'an dernier). J'ai cherché la milf de l'an dernier (pour plus d'information appelez le 0 892...) mais elle n'y était pas.

L'étape Gruben-Zinal était notre première étape de l'an dernier, celle qu'on avait pas pu fini à cause d'une fracture du moral d'un compagnon de voyage que je n'ai jamais revu depuis, une étape décrite comme « infaisable ». Sa rappel des souvenir de revoir certains endroits... On a croisé une famille qui faisait de l'itinérant avec leurs quatres enfants (le plus petit avait 4ans). En cherchant le camping de Zinal (oui oui celui qui est sur la carte mais qui n'existe pas, et oui en fait l'étape est faisable) on est tombé sur des gens super cool qui nous ont proposé de venir prendre une douche chez eux, puis de planter la tente dans leurs jardin, puis de manger avec eux... j'ai même eu le loisir de me faire dragué par le beau frère (je vous rappel que je suis un homme). Bref c'était quand même génial!!!!

Pour l'étape suivante on devaient faire 1800m de positif et autant de négatif, du coup on a coupé en deux, ce qui impose un bivouac au lac de moiry...Oh non, encore un bicouac et un couché de soleil superbe... La petite famille nous a même autorisé a prendre une douche dans le refuge ou on avait pas le droit d'entré (olala les frauduleux...).

Entre Moiry et les Haudères on a rencontré un mec qui savait tout sur tout, notement sur la journée du lendemain « 1h30 au plus ». Donc entre les Haudères et Arolla, après 2h de marche, quand on a vu « Arolla 4h30 » on l'a haït très très fort!!!!

L'étape entre Arolla et Prafleuri est vraiment superbe, on change complètement d'univers. D'après ma copine « waou on se croirait en Islande ». Bref c'était vraiment super beau, les glaciers était juste à coté de nous, et on a vu un hameau du nom de la productrice de On ne demande qu'a en rire (oui je sais on s'en fou mais bon...). Une fois arrivé à la cabane de Prafleuri, le gardien à été cartégorique: « c'est une réserve fédérale, interdiction de bivouaqué, et on n'a pas d'eau potable » (1,5l d'eau pour 8CH= 7€ => ben on va mettre du micropur). On a donc « commencé l'étape du lendemain » pour trouvé un coin tranquil. En attendant la nuit dans un endroit tip top qui voilà, un garde: « bla bla bla c'est interdit, il faut partir d'ici, blablabla... » moi: « et on va ou, c'est 20h... et pourquoi il y a des pistes de 4x4 dans votre réserve? Pourquoi vous faite pas des aires de bivouac pour éviter que les gens se mettent n'importe ou? » le mec: « il y a personne qui fait ce genre de truc ici! » dans ma tête: « c'est que tu les vois pas connard », lui: « bon allez plus haut, ici il y a des bouquetins qui viennent la nuit, vous allez les déranger. ». 15minutes plus tard, après avoir traversé le troupeau, on les a pris en photo toute la soirée les bêbêtes...

L'étape pour la cabane de Louvi s'est faite sous la pluie (c'est pas comme si c'étais la journée qui à le plus de caillou du trek...). On à rencontré des gens cool au col, transit de froid, comme nous!!! On leurs a parlé des gens sympa de Prafleuri, puis on est partis...

Etape suivante pour la cabane de Mille, ou ils préparaient le passage de l'UTMB (une semaine après nous). Couché de soleil à coupé le souffle!!!!

Les journées suivantes sont sans interet donc j'en parle pas. Il y a juste un truc qu'il faut mentionné, c'est que le tapis de sol sur le sac engage la conversation, sa permet de savoir si il y a des bons bivouac plus loin.

Et puis on est rentrés en train. Dernière anecdote, dans le train un gros sac de 50ans est venu vers moi et à dit: « contrôle des douanes, vos papiers s'il vous plait » heureusement qu'il m'a montré sa carte, sinon je pensais à une blague. Il a beaucoup inspecté ma carte d'identité, mais pas du tout celle de ma copine qui pourtant était aussi en tenue de rando, et elle sentait mauvais aussi... Mais elle elle a une tête de médecin, sa impose le respect...

voilà voilà, il y en a beaucoup qui ont tout lu??? pars-que c'est long quand même!!!! Normalement si vous cliquez sur les photos vous devriez pouvoir en voir d'autre...
Ma présentation (ça peut servir...): http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?id=6670Ma chaine YouTube ou je raconte mon voyage au Canada: https://www.youtube.com/channel/UCAm7zVlBjqs3gTU1JHaS8sg/videos
posté le 03 janv. 2014

chafranec
Etourneau
(74 messages)
Inscription : 31/03/09
Lieu : Aix-en-Provence

Message privé
(olala mais sa alourdit le sac une bonne femme...) :/:(
(partager)
Remonter