Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage à pied
Transition chaussures tiges hautes a tiges basses. 17
(partager)
posté le 23 mai 2013 mis à jour le 23 mai 2013

v.raptor
Martinet
(33 messages)
Inscription : 23/05/13
Lieu : Belgique

Message privé
Bonjour,

Est-il possible après plus de 20 ans de rando de passer des gros godillots a tiges hautes aux chaussures de trails tiges basses et de s'y habitué sans trop de problèmes,le risque de foulures aux chevilles est-il élevé après avoir marcher autant d'années avec des grosses?

Au vu des progrès techniques de ces dernières années concernant particulièrement les trails pour terrain mixte je n'ai pu m'empêcher d'essayer en magasin une paire qui me convient particulièrement bien,c'est les Salomon "X ultra gtx".

Quel énorme surprise...de la vraie bombe atomique,un confort exceptionnel,un déroulé et relance du pied a couper le soufle,l'impression d'être sur un tapis volant,un alignement et aplomb squelletique parfait dans la transition des poussées,cette impression forte de ne perdre aucune énergie dans chaque foulée m'obsède a un tel point que je n'ai plus envie de chausser mes grosses.

Excusez mon enthousiasme,car certe,il n'y a pas que Salomon dans la cour des grands,mon but n'est certainement pas de faire de pub,mais il faut bien appeler un chat "un chat".

Ma seule hantise,et là je m'adresse aux spécialistes c'est la question que je pose dans l'entête de mon post,car après avoir soufflé sur la lampe d'Alladin le retour aux gros godillots me semblera impossible.

Cordialement.:)
S'aventurer là où l'homme n'est jamais allé.
posté le 23 mai 2013

spirou73
Hirondelle
(14 messages)
Inscription : 11/04/10
Lieu : Passy 74

Message privé
Salut,
J'ai chaussé mes 1ères tiges basses à l'automne 2012, après 10 ans (seulement) de classiques grosses godasses montantes. Des Sportiva, j'ai oublié le nom du modèle. Liberté de flexion de la cheville, possibilité de courir, plus d'inflammation du tendon d'achille et excellente adhérence de la semelle. AUCUN soucis de torsion de cheville jusqu'à présent, même en sortant des chemins et sentiers, en forêt, dans les éboulis, sur terrain humide ou détrempé, même dans la neige, ça passe sans aucun problème.
posté le 23 mai 2013

Oscar
Etourneau
(74 messages)
Inscription : 16/06/08

Message privé
Es tu chaussé de tes "grosses" dans ta vie de tous les jours, hors rando ?

Si non, le fait de porter plusieurs centaines de jours par an depuis 55 ans des chaussures à tige basse te semble t il t'exposer à des risques inconsidérés de foulures ?

Si tu as déjà pratiqué le footing, le faisais tu en grosses pour éviter les foulures ? Si tu le faisais en tiges basses, t'es tu fait beaucoup de foulures ?
Quelques récits de mes randos dans ma présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=48159#p48159
posté le 23 mai 2013 mis à jour le 23 mai 2013

v.raptor
Martinet
(33 messages)
Inscription : 23/05/13
Lieu : Belgique

Message privé
Merci Spirou,ta réponse m'encourage a essayer des basses.:)

Et oui Oscar je porte des grosses pour aller en ville,pas mes Millets bouthan gtx uniquement réservée a la rando ou trekking,mais des Vasques avec un soutien des chevilles plus mou tiges mi-hautes,mais seulement depuis 5 ans,j'ai porté des basket avant pour la ville.

Je ne fait jamais de jogging.

Je me suis déja péter les 2 chevilles,15 jours de plâtre,mais pas en rando,il y a 10 ans.

Je pense être bien guéri de ces entorses,j'ai fait du kiné.

Pour savoir faudra que je me jette dans le bain,prudemment au début,pas envie de me péter a nouveau une cheville.

Faut dire que je marche beaucoup sur tout type de terrain.

Je ferais un retour d'expérience d'ici peu.

Cordialement.
S'aventurer là où l'homme n'est jamais allé.
posté le 24 mai 2013 mis à jour le 24 mai 2013

Enzo007
Sterne arctique
(194 messages)
Inscription : 18/08/08

Message privé
hello,

Je profite de ce sujet pour rebondir également sur le comparatif fait il y a peu.

Je ne comprends absolument pas l'intéret des énormes chaussures de montagne. Je me fourvoie peut être mais si quelqu'un peut m'expliquer l'utilité des chaussures aussi inconfortables, raides, lourdes, blessantes, hautes...Etc que ces monstres de lourdeur.

Raptor, je ne peux que te conseiller de continuer ta démarche d'aller vers des chaussures légères et de fuir les gros godillots :D.

Chaque 100 g dans les pieds augmentent jusqu'à 1% la consommation d'oxygène. Imaginez une rando d'une semaine avec 20 000 m de D+ !!

Quant au comparatif, il s'agit bien de chaussures tige basse, mais je vous assure qu'aucune n'est souple et légère. J'invite les marcheurs, randonneurs à tester de vrais modèles souples. Je dis tester car ces chaussures peuvent ne pas convenir et puis les gouts et les couleurs ;). Et léger ça veut dire sous les 300 g !

Et qui dit chaussures souples, dit semelle fine donc près du sol.......sur les grosses chaussures, les semelles sont énormes, on se rapproche un peu plus des étoiles mais c'est tout.....par contre les risques d'entorse sont évidents. Et selon on ne respecte absolument pas le pied et son déroulé naturel


bref bref bref continue raptor et si quelqu'un peut me répondre je suis preneur d'un échange instructif ;)

Enzop'titgodillo
posté le 24 mai 2013

v.raptor
Martinet
(33 messages)
Inscription : 23/05/13
Lieu : Belgique

Message privé
Enzo007 :
Raptor, je ne peux que te conseiller de continuer ta démarche d'aller vers des chaussures légères et de fuir les gros godillots :D


Je vais m'y coller promis,je trépigne d'impatience de les acquérir début du mois prochain,je prendrais mon temps pour m'en faire une opignon et le temps de plusieurs randos pour l'adaptation.

Merci pour ton témoignage Enzo. :cool:
S'aventurer là où l'homme n'est jamais allé.
posté le 25 mai 2013

vins_33g
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 25/05/13

Message privé
Le seul reproche que je ferais aux chaussures basses type salomon c'est leur durée de vie.
En faisant de la rando et de la C.O, les XA pro 3D et le XT wings m'ont faites deux ans chacune (usées jusqu'au bout).
Par contre je confirme le confort exceptionnel, la legerté gagnée, et l'excellent grip de la semelle.
Pas d'entorse non plus...
posté le 26 mai 2013 mis à jour le 26 mai 2013

ChristopheD
Milan noir
(351 messages)
Inscription : 15/05/07
Lieu : Bourgogne, hips !

Message privé
Je dirais : ça dépend du terrain.

Pour le chemins très plats (avec un sac sur le dos) j'utilise des Salomon XA 3D ultra 2 ou des Mizuno Wave Nirvana 8.
En moyenne montagne, je reste fidèle suivant la météo au Quechua Forclaz Mesh par temps chaud ( http://store.quechua.com/chaussure-homme-forclaz-fresh-id_8169370.html ) ou Forclaz 600 ( http://store.quechua.com/chaussure-homme-forclaz-600-id_8053250.html ) si le temps est un peu pourri, en hiver, au printemps ou en automne.
Pour la montagne un peu plus engagée, j'ai des bonne vieilles Millet Explorer GTX.
Et quand c'est vraiment plus dur, j'ai des Millet Alpinist.

Bien sûr j'emmène pas tout d'un coup. Mais suivant les trajet j'ai au moins les Salomon et les Mizuno pour les parties plates et dures et pour le reste j'adapte suivant la rando. ;)
Adepte de la pulka depuis une reconstruction du bas du dos (interdiction de porter plus de 15 kg !!)."Ca ne sert à rien de se ruiner le dos à porter des trucs qu'on peut tracter !" (c'est de moi !)
posté le 26 mai 2013

LudoD
Hirondelle
(6 messages)
Inscription : 11/01/11

Message privé
Je ne suis pas un gros randonneur mais pour des ballades à la journée ou quelques jours, je ne me vois pas porter des chaussures hautes.

Depuis quelques années je ne porte que des salomons de trail: hyper légères, confortables, séchage rapide (et oui ça prend quand même plus la flotte du coup). J'étais pourtant un adepte des entorses suite à des années de pratiques du volley, et même une fracture à chaque cheville, mais je ne me suis jamais fait mal avec ce genre de chaussure en montagne.

Après, si j'avais à faire un trek d'une semaine ou plus, chargé comme une mule, ou bien par temps froid et pluvieux, je me poserais certainement la question des grosses chaussures.

Le seul inconvénient est leur durée de vie, mes paires ne me font guère plus d'une année avec une utilisation quotidienne (footing, montagne, chaussures de tous les jours), elles se découpent complètement au niveau du pli des orteils.
http://www.bike-in-nz.fr/
posté le 13 août 2013

v.raptor
Martinet
(33 messages)
Inscription : 23/05/13
Lieu : Belgique

Message privé
Voici mon premier compte-rendu de tests sur le terrain des Salomon X ultra gtx:

/voyage/viewtopic.php?id=6850
S'aventurer là où l'homme n'est jamais allé.
posté le 14 août 2013

Johanna
Milan noir
(441 messages)
Inscription : 06/05/06
Lieu : Chorges, Hautes-Alpes

Message privé
Merci Vraptor pour ton retour d'expérience!
Olivier a marché en Islande une dizaine de jours avec les Salomon X Ultra GTX, il en dira qq mots.
Nous sommes bien adeptes aussi des chaussures basses et légères qui, certes, maintiennent moins la cheville, mais qui offrent je trouve aisance, liberté, "maniabilité", et qui, grâce à leur légèreté, contribuent à la préservation des articulation et la réduction de la fatigue.
Pour des zones comme l'Islande, perso, je prends une solution un peu plus intermédiaire : des chaussures à tiges moyennes (semi-montantes), à membrane et qui restent légères. Cet été en Islande, j'ai marché avec les Merrell Siren 2 mid vent GTX qui pèse 396g la chaussure en 40 ! Une amie a marché avec l'équivalent chez Keen : les Targhee II mid. Nous sommes bien contentes de ces 2 paires ; je prépare une fiche bientôt en ligne sur expemag.
Un bon compromis pour des régions aux terrains très variés, souvent difficiles (pas mal de marche hors sentier), humides (pluie mais aussi régulièrement zones une peu marécageuses où le pied foule des mousses molles et humides).
Vers l'infini et au-delà :-)
posté le 14 août 2013 mis à jour le 14 août 2013

v.raptor
Martinet
(33 messages)
Inscription : 23/05/13
Lieu : Belgique

Message privé
Bonjour Johanna, ;)

Effectivement,intéressant de connaître le retour d'expérience d'Olivier sur ces "X ultra gtx" :)

Les tiges moyennes ont aussi une utilités sur le type de terrain que tu énumères.

Ma compagne portent des tiges mi-hautes en synthétique de chez Décathlon,je lui ai conseillé d'acheter des chaussures plus techniques de marque,elle ne veux pas car se trouve très bien dedans !

Vive les progrès technologiques. :cool:
S'aventurer là où l'homme n'est jamais allé.
posté le 15 août 2013

Johanna
Milan noir
(441 messages)
Inscription : 06/05/06
Lieu : Chorges, Hautes-Alpes

Message privé
Vers l'infini et au-delà :-)
posté le 15 août 2013

v.raptor
Martinet
(33 messages)
Inscription : 23/05/13
Lieu : Belgique

Message privé
Johanna :
@ Vraptor : olivier a mis à jour la fiche des Salomon X Ultra GTX


Merci Johanna ;)

Je n'ai pas encore eus l'opportunité de confronter les "x ultra gtx" en terrain humide comme Olivier,surtout de manière intensive.

Je ne manquerai pas de faire un retour dès que les conditions climatiques seront pluvieuses.

Cordialement. :)
S'aventurer là où l'homme n'est jamais allé.
posté le 16 août 2013

colombo_35
Sterne arctique
(110 messages)
Inscription : 19/08/08
Lieu : Condate

Message privé
Sans être un spécialiste de la biomécanique, je pense que la nature est bien faite et que nos chevilles sont assez solides pour se passer de chaussures montantes, je me demande même s'il existe une étude statistique ou médicale sur le comparatif montante/basse, j'ai plus l'impression d'une vielle tradition/légencde. C'est toujours drôle en montagne de subir les regards réprobateurs des personnes en chaussures montantes.

Il faut distinguer les chaussures de trail des chaussures de rando sur deux points principaux :
- le déroulé qui est plus prononcé sur les chaussures de trail, j'ai noirci un ongle en courant 30 minutes avec des chaussures de rando basses
- la mollesse de la semelle qui est plus prononcé sur les chaussures de trail, personnellement si je marche plusieurs jours avec des trails mes peids s'abiment.


Certains fabricants proposent des modèles intermédiaires de trail/raid avec un déroulé et une semelle dure, notamment la gamme raid de chez D4


En ce qui concerne la transition, à mon avis il faut être prudent et commencer par plusieurs randos de 1 à 3 jours pour laisser aux chevilles le temps de se renforcer (muscles - tendons - gestuelle ). Une personne qui pratique régulièrement la course à pieds peut directement commencer par des randos de plus de 7 jours. Une personne qui a un historique de blessures aux chevilles doit être plus prudente.
Le bul d'oseur avance
posté le 24 août 2013

v.raptor
Martinet
(33 messages)
Inscription : 23/05/13
Lieu : Belgique

Message privé
Effectivement Colombo,la prudence s'impose concernant les tiges basses pour certains randonneurs qui ont les chevilles trop fragiles,il ne s'agit pas de relégués les tiges hautes a la préhistoire,elles ont leurs utilisés aussi pour des terrains assez difficiles en montagne,je n'oserais pas avec des tiges basses faire le gr20,il me semble qu'elles risques d'etre complètement détruites.

Cordialement. :)
S'aventurer là où l'homme n'est jamais allé.
posté le 09 févr. 2014 mis à jour le 09 févr. 2014

v.raptor
Martinet
(33 messages)
Inscription : 23/05/13
Lieu : Belgique

Message privé
Après 5 mois d'utilisation de mes Salomon x ultra gtx,le constat est plutôt bon,mis a part la quasi totale usure de la gomme et un soutien latéral du pied qui est devenu de plus en plus perfectible au fil du temps,l'étanchéité n'est aussi pas parfaite mais juste acceptable pour moi. :|

Le grand point fort de ces Salomon est un grand confort sur terrain peu accidenté,une fluidité de marche grace a la souplesse de ses semelles,je me suis rendu compte que la forme de mes pieds ne sont pas vraiment optimisés pour le chaussant Salomon,ils conviendrons certainement mieux a des pieds plus épais,lors de marches dans la boue l'effet de succion lors de la levée du pied me faisait presque déchaussé. :(

Par contre le grip des semelles est de haut niveau au détriment d'une usure que je trouve rapide,normal avec une gomme tendre.

Il faut aussi réajuster le serrage des lacets en début de rando car ils ont tendance a se relâcher.

J'ai failli reprendre le meme modèle après usure,mais après réflexion je me suis retourné vers une autre marque dont je vais vous faire part dans un autre topic,je viens juste de les testés hier lors d'une rando harassante de 42km,ce sont les Adidas "Terrex fast x gtx"(475). :P

Test préliminaires Adidas:

/voyage/viewtopic.php?pid=50862#p50862
S'aventurer là où l'homme n'est jamais allé.
posté le 05 mars 2014 mis à jour le 05 mars 2014

v.raptor
Martinet
(33 messages)
Inscription : 23/05/13
Lieu : Belgique

Message privé
Bon et bien voilà,après quelques mois de rando légère avec les chaussures tiges basses mon analyse est mitigée pour ce type de godillots. :|

Bien entendu cela n'engage que moi avec ma longue expérience de randonneur et du port de tige mi-haute pendant de nombreuses années. :P

Je ne suis pas contre les tiges basses pour la pratique du trekking en montagne,je me suis rendu compte que je ne souffrait pas de fragilités aux chevilles,néanmoins je change de cap pour les tiges mi-hautes avec un poids léger,je cherche le compromis idéal entre le poids léger des basses avec la protection supérieure des tiges plus hautes en vue d'une optimisation maximale du rendement biomécanique. :cool:

Il est vrai que le poids léger des basses fait économisé beaucoup d'énergie....mais...mais...mais,je suis convaincu que les chevilles maintenues modérément par des tiges couvrant les malléolles économise aussi beaucoup d'énergie,car les basses meme avec une très bonne stabilité oblige la musculature des chevilles a travailler constamment sur les terrains chaotiques pour conserver l'équilibre,cette dépense est tout de meme importante et pas besoin d'un terrain extreme pour cela!!

A contrario,le poids des tiges mi-hautes pour rétablir la balance de dépense d'énergie par rapport aux basses devrais dès lors etre ramenés a une valeur qui risquerait de fragilisés leurs structures et par extension leurs efficacités.

J'ai écumé plusieurs magasins avec nombres de tiges mi-hautes très légères de marques réputées,et meme si mes pieds s'adaptais bien sur nombre d'entre-elles leurs structures globale étaient trop fragiles pour la pratique du trekking au long cours,déroulé du pied cassant par des semelles trop légères...etc... :/

Je n'ai évidement pas pus tester tous les modèles de toutes les marques existantes,mais une a retenu particulièrement mon attention,c'est la "banks gtx" de Hanwag,la meilleure pour mon cahier de charge,longuement testée en magasin par 2 fois a des dates différentes.

Ces chaussures se trouvent exactement a la croisée entre mes "adidas terrex" et mes tiges hautes "Millet bouthan gtx",juste le compromis que je recherchais,tant au niveau du poids (550gr pour les adidas,716gr pour les Hanwag,875gr pour les Millet),que des rigidités (souple pour les adidas,costeau pour les Millet,et un mix parfaitement équilibré pour les Hanwag).

Ces Hanwag banks seront testées demain sur 24km avec un dénivellé de 800mètres positif sur des sentiers comportant une belle panoplie de côtes modérées a très pentues,caillasses de tout types,bref un bon mixer pour éprouvé ces chaussures,j'ouvrirais un topic dédié dans test matériel,tout prochainement. :)

Cordialement.
S'aventurer là où l'homme n'est jamais allé.
(partager)
Remonter