Communiqué
  • 23 mai : Attention lorsque vous êtes contacté par message privé pour une petite annonce, ça peut être une arnaque, on a mis en place des petites protections mais ça peut tout de même arriver. N'hésitez pas à nous signaler ces messages si vous en recevez ! Merci Olivier
Accueil des forums
Le voyage à pied
Chemin de Compostelle avec 5 enfants 8
(partager)
posté le 06 janv. 2013

Fleurdelisé
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 06/01/13

Message privé
Bonjour à tous,

Nouvellement inscrit sur le forum, j'espère avoir placé ce message sous la bonne rubrique !
Après avoir lu plusieurs commentaires/discussions entre utilisateurs, je me lance pour poser mes questions dans l'espoir de recevoir vos précieux conseils.

Je prépare notre départ sur "un tronçon" du chemin de Saint-Jacques de Compostelle avec nos 5 enfants, âgés de 2 à 12 ans. Nous
partirons le 8 juillet 2013, après la fin de l'année scolaire.
Nous pensons marcher de Conques à Moissac, peut-être plus si nous le pouvons. Nous ne sommes pas de grands sportifs, mais des gens actifs habitant en montagne, habitués au plein air et en assez bonne condition physique je dirais !

Je connais peu de gens ayant fait le pélerinage de Saint-Jacques, c'est un peu une sorte de "mythe" chez les BCBG qui nous entourent. Depuis que la décision de le faire avec les enfants est connue, nous avons presque l'étiquette "indignes" en plein front. Les "pourquoi ne pas partir en adultes seulement ?" ou "les enfants ne seront pas capables de faire un tel challenge!" sont devenues phrases courantes.
Pour nous, une expédition comme celle-ci doit se faire en famille, c'est une expérience forte qu'on ne peut faire sans nos petits.
Ils sont en santé, volontaires, et pour les plus vieux, totalement emballés à l'idée de vivre en vagabondage avec nous.

En venant ici, je recherche des témoignages et peut-être même des encouragements ?!?! Est-ce un projet fou de partir à 7 ? Nous n'avons pas d'inquiétudes sur les capacités de marche des 3 plus vieux ( 12, 10 et presque 6 ans au moment du voyage en juillet), ils sont toujours infatiguables lors des marches dans la montagne ardéchoise. Je me questionne au sujet des deux petits de 3 et 2 ans. Dois-je absolument avoir une poussette double de style"charriot" (avec grosses roues de vélo) ?
Est-ce que c'est plutôt un encombrement ? Est-ce qu'un âne est indispensable pour notre périple ? Si c'est le cas, nous, pauvres néophytes, saurons-nous nous occuper de cet âne comme il se doit ? J'ai peur que ça devienne vite un casse-tête.
Est-ce possible de dormir presque toujours sous la tente, en faisant que quelques nuits en gîte/accueil si nous en avons vraiment besoin ?

Avez-vous des expériences à partager sur le Chemin de Compostelle avec plusieurs enfants, ou encore avec de jeunes enfants ?
Vos commentaires sont vraiment les bienvenus.

Merci à tous et je vous souhaite une belle année 2013 ! ;)
posté le 06 janv. 2013

5avelo
Etourneau
(50 messages)
Inscription : 30/10/10
Lieu : Picardie

Message privé
Bravo pour ce beau projet familial que je vous souhaite de réaliser. Je suivrai avec beaucoup d’intérêt cette discussion, l'évolution et la réalisation du projet qui sera peut-être source d'inspiration pour nous et nos 3 enfants.
http://pagesperso-orange.fr/5avelo
posté le 06 janv. 2013

Oscar
Etourneau
(74 messages)
Inscription : 16/06/08

Message privé
Bonjour et bonne année,

Quelques commentaires sur votre envie de randonner en famille sur le sentier de Saint Jacques :

* renseignez vous sur la présence ou l'absence de punaises de lits dans les hébergements où vous êtes susceptibles de faire étape. Ce serait dommage d'agrandir encore votre famille avec ces hôtes ;

* Pour l'âne, on m'avait déconseillé d'y mettre mon fils avant 4 ans. Finalement, on n'a jamais essayé. Le risque, à 2 ou 3 ans, c'est que l'enfant s'endorme au rythme lent de l'animal, et en tombe. Je ne sais pas si c'est un "vrai" risque, c'est en tout cas ce que m'avait dit un loueur. Donc si vous prenez un ou des ânes, ce serait pour porter le matériel plutôt que les plus petits, qui pourraient aller sur votre dos en cas de fatigue.

* J'anime de randos avec des familles, et il y en a une qui vient de temps a autre avec un enfant de 2 ans. Celui ci est mis dans un siège placé sur un sherpa trek : http://sherpa-trek.eu/index.html
Cette brouette passe très bien sur les sentiers où nous allons. Pas donné tout de même, mais peut être une solution à envisager si vous en avez le budget.

* Vis à vis des réticences de votre entourage, vous découvrirez assez vite que si vous les prenez en compte, vos enfants en partiront pas en rando avant leur majorité...
Quelques récits de mes randos dans ma présentation : http://www.expemag.com/voyage/viewtopic.php?pid=48159#p48159
posté le 07 janv. 2013

CLeC
Martinet
(15 messages)
Inscription : 24/02/12
Lieu : région lyonnaise

Message privé
Bonjour,
Pour ma part j'attendrais probablement que le dernier ait 4-5 ans, histoire que ce soit plus simple à gérer quand même.
Cela dit je n'ai jamais pratiqué la rando avec des ânes. Pour ma part je portais le dernier en porte bébé quand je les emmenais en balade en montagne et c'est quand même vite lourd et fastidieux au-delà de 1 an.
Voilà pour mes deux cents ! ;)
4981875N - 0698785E - 1761m
posté le 07 janv. 2013

Fleurdelisé
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 06/01/13

Message privé
Bonjour et merci CLeC et Oscar pour vos réponses!

5avelo : nous sommes passés par votre blog, les photos et les périples sont fort inspirants !!!!!

Bon, après avoir épluché quelques sites web ce week-end :

-Clairement, je pense que nous dormirons presqu'exclusivement sous la tente pendant le tronçon du Chemin que nous allons faire. J'ai un peu peur des punaises de lit, mais aussi, avec deux garçons énergiques de 3 et 2 ans, j'ai peur de déranger les autres "dormeurs" en gîte... Je pense que la vie de la tribu sera plus facile à gérer avec une tente.

-Mes deux derniers sont "propres", plus de couches. C'est aussi un point que j'avais oublié de mentionner... c'est un peu ce qui m'avait fait attendre, toutes les fois où ce projet m'a traversé l'esprit. Donc, plus de couches, plus de biberons.

-Nous avons un Labrador mâle, castré, très doux et très gentil. J'ai pensé l'amener avec nous. J'ai lu plusieurs choses sur les différents sites internet. Des gens s'insurgent contre les gens qui sont avec un chien sur le chemin. Paraît-il que c'est diffcile pour le chien et que ça dérange les pelerins... Je ne veux pas froisser personne, surtout au niveau des croyances religieuses, puisque le chemin de compostelle n'a peut-être pas le même sens pour notre famille (plutôt une expédition proche de la nature, pour les rencontres, l'échange, les moments de réflexion, apprentissage pour les enfants) que pour d'autres (caractère plus religieux, dans la prière)
Qu'en pensez-vous ?

-Je n'ai jamais cru possible de prendre les petits sur notre dos. Ils sont déjà bien lourds et même si je pense que chacun des 3 plus vieux voudra de lui-même porter son petit sac de bagage sur son dos, il est légitime de penser que nous aurons (les parents !) le plus lourd à porter dans nos sac à dos.

-J'ai une poussette de montagne, de type côte à côte, avec de grosses roues. Je l'ai acheté à des hollandais il y a quelques années pas cher. Une poussette TREK, qui visiblement, semblerait bien rouler dans les chemins rocailleux. Elle a bien 4 roues plus petites que des roues de vélo, mais beaucoup plus grosses que des roues de pousettes: ce sont des vrais pneus.
J'ai aussi pensé à l'acquisition d'une remorque à vélo qui se transforme en pousette (de type Charriot cougar, ou corsair ou quelque chose comme ça) avec un espace rangement de bagages à l'arrière. Pensez-vous que c'est mieux que la poussette ? J'hésite. Est-ce que quelqu'un a vu ce type de véhicule sur le chemin de compostelle ?

- Pour l'âne, le prix me paraît cher sur les sites internet visités. En même temps, je suis certaine de pouvoir voyager "léger" : ce sera l'été, les enfants n'ont pas besoin de grand chose, si ce n'est que des vêtements adaptés, une bonne paire de chaussures, un chapeau et de l'eau pour s'hydrater.

-Le soleil, la chaleur, plus j'y pense, plus j'ai des questions. J'ai l'impression que les enfants sont toujours heureux d'être dehors et de marcher. Pourvu qu'ils aient de l'eau. Est-ce que quelqu'un peu me parler de l'aspect "soleil de plomb" sur le Chemin? Est-ce difficile ? Doit-on s'arrêter souvent ?

-Je recherche des blogs où il y a un "avant", comment faire les recherches, se documenter et partir bien organisé. Est-ce que quelqu'un ici aurait un tuyau ?
Je pense aussi écrire un blog pour raconter l'avant, le pendant, l'après....


Voilà pour mes questions du moment !
Merci à tous de prendre le temps de me lire !
posté le 15 janv. 2013

Fleurdelisé
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 06/01/13

Message privé
Bonjour encore une fois !

J'ai trouvé quelques réponses à mes questions plus hauts en effectuant des recherches plus approfondies sur le web.
Une question subsiste, même si j'ai visité le forum des nomades à vélo....

Croozer ou Chariot ? Sachant que dans mon cas, la remorque sera utilisée pour le voyage à pied en premier lieu.
(en mode trois roues)

J'ai lu des sites/forums/tests et habitant dans une région où je ne peux pas les voir sur place, je n'arrive pas à me décider (pas de détaillants dans mon coin...)

Je prévois mettre une petite partie des bagages et les deux plus jeunes. Je ne pourrai pas les porter sur mon dos puisque j'aurais déjà un sac à dos.

Merci pour vos conseils
posté le 15 janv. 2013

tounoki
Sterne arctique
(101 messages)
Inscription : 19/05/10
Lieu : Saint-Brieuc

Message privé
Quelques réponses en vrac :

* pour la remorque vélo : il faut faire attention à pied, une remorque (d'autnat plus chargée) est très lourde à retenir (option frein à réfléchir ?). Sur chemin, la suspension me paraît difficile à éviter (je ne sais plus si la croozer est suspendue).
* pour le chien : des amis ont eu une mauvaise expérience avec un chien pas entraîné qui s'est abîmé les coussinets (ils étaient en vélo). Comme nous le chien a besoin de se préparer ;o)
* pour un voyage à pied avec remorque enfant, il y a ce témoignage : http://www.cyclo-randonnee.fr/lire/rub-le-gr7-32.html Aussi des expériences sur http://tandaimenature.over-blog.fr/
* pour le côté religieux, les chemins n'appartiennent à personne ! chacun les parcourt comme il l'entend AMA
* pour que ça se passe bien, l'expérience c'est le mieux ;o) Je vous conseille volontiers de faire un maximum de WE de tests avant de partir. En envisageant le soleil... comme la pluie

N'hésitez pas à partir en tout cas :) il y a des solutions à tout. Il faut bien se préparer c'est tout.

Nos modestes expériences sur ce site aussi http://velo70.ouvaton.org (différentes rubriques vacances)
Nous partons en vélo depuis que notre fille à 3 ans.

Nous prévoyons en vélo un bout de la Via Lemovicensis (http://fr.wikipedia.org/wiki/Via_Lemovicensis) pour cet été, mais en vélo.

Le meilleur conseil AMA : être à l'écoute de tout le monde, ne pas se fixer de rythme imposé (id. des étapes), pas d'objectifs trop durs, ne jamais faire primer la fin sur le cheminement
posté le 19 juil. 2013

Annie D.
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 19/07/13

Message privé
Bonjour,

vous êtes sûrement partis. J'ai hâte de voir de vos nouvelles. J'ai déjà fait le Chemin de St-Jacques de Compostelle il y a de cela 10 ans avec mon copain à l'âge de 20. Maintenant maman et papa, nous voulons refaire l'expérience avec nos 4 enfants. Voici donc, rapidement, entre Le Puy et Conques, j'ai vu une femme qui se promenait sur les chemins avec son enfant de 4 ans dans un chariot. Elle ne semblait pas incommodée, cependant quelquefois, nous pensions à elle lorsque nous étions dans des descentes ou des montées étroites et on se disait que cela ne devait pas être évident... Pour le camping, il y a presque toujours des terrains de camping à chaque étape. Nous avons dormi dans un gite qu'une seule fois en 1600 km de marche. S'il n'y avait pas de camping (ou s'il était trop loin), on demandait à l'hôte de nous accueillir sur un petit bout de son terrain et on bénéficiait de leur douche pour un moindre coût.

Concernant les chiens, des amis Hollandaises en avait un et il a été déshydraté à un moment du voyage, il faut faire très attention. Elles avaient également de la difficulté à lui trouver de la nourriture sur certains tronçons du chemin.

Pour l'eau, vaut mieux en amener plus que pas assez... Quelquefois il est difficile d'avoir de l'eau, c'est important d'avoir un petit livre qui se vend dans les points de départs qui explique chaque étape et qui dit justement quand il faut amener plus d'eau que d'habitude!!

Je trouve merveilleux le projet que vous avez, vos enfants vont vivre toute une expérience. En espérant avoir de vos nouvelles. Je vais m'inspirer de vos récits pour planifier le voyage. J'y pense déjà et on pense partir quand le plus vieux aura 12 ans et le plus jeune 6... bref dans 6 ans.

À la prochaine!

annie
posté le 06 août 2013

notrechemin
Papillon monarque
(2 messages)
Inscription : 06/08/13

Message privé
Bonjour - j'étais tombé sur cette discussion alors que nous préparions nous même notre départ, avec nos trois enfants de 8, 6 et 2 ans. Nous avons parcouru la section Le Puy - Aumont Aubrac et sommes rentrés récemment - plus de détail pour ceux qui le souhaitent à http://notrechemin.tumblr.com/.
Ultreïa!
(partager)
Remonter